AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 2. Les annexes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


messages : 210

Message(#) Sujet: 2. Les annexes Jeu 30 Nov - 17:54


Être un métamorphe

comment on devient métamorphe : On ne le devient pas en étant mordu ou griffé, on nait ainsi - point final. On peut cependant être un hybride : moitié humain, moitié métamorphe, quand l'un des parents est humain. On peut avoir un parent métamorphe serpent, l'autre métamorphe loup - l'enfant peut-être soit métamorphe serpent, soit métamorphe loup.

la première transformation : Elle a généralement lieu à l'adolescence, mais certains métamorphes peuvent se transformer partiellement enfants dans des situations extrêmes (danger de mort, etc.).

les transformations : Elles sont non douloureuses - ou la douleur ne gêne aucunement les métamorphes - et ne nécessitent que quelques secondes, que ce soit pour laisser émerger son animal, ou pour reprendre forme humaine. Le retour à la forme humaine peut s'avérer plus long et difficile si l'animal est blessé.

l'animal : Il est une part entière du métamorphe. L’être humain est complexe et ressent des émotions que l’animal ne comprend pas toujours nécessairement, mais ils se complètent et se comprennent sur bien des choses. Ils ne communiquent pas verbalement, mais le métamorphe interprète et comprend les émotions et les pensées de son animal, et vice-versa. Il arrive bien sûr parfois que l'humain et l'animal ne soient pas en accord sur certains sujets. Il n’est pas nécessaire de laisser émerger son animal pour se défendre (le regard peut changer, laissant celui de l'animal s'exprimer, on peut utiliser ses griffes et mordre dès qu'on le désire). Cependant, il est important et même vital de laisser émerger son animal qui a soif de liberté. C'est souvent pour cela que les métamorphes vivent dans des coins isolés, sur des territoires vastes entourés d'eau et de forêts. L’animal est plus perspicace que le métamorphe et moins complexe il ressent les état émotionnels pûrs, les hormones, etc. il est généralement le premier à reconnaitre son âme sœur.

la latence : Les métamorphes dits latents sont ceux qui ne peuvent laisser émerger leur animal. Ils ne peuvent pas se transformer. Cela peut être dû à un véritable traumatisme enfant/bébé, ou tout simplement être ainsi. L'animal est présent et le latent peut "communiquer" avec lui, comprendre ses émotions, ses envies, sa frustration, mais il ne peut le laisser prendre forme. Cependant, ils gardent la force et la puissance d'un métamorphe - et peuvent tout de même avoir des caractéristiques de leur animal (un loup latent peut sortir ses griffes par exemple). Un cas plus rare de "latence" est provoqué par le métamorphe lui-même. Cela peut être par peur de sa propre nature ou bien dû à un passé difficile, mais il existe des solutions et des médicaments pouvant refouler la part animale, sans pour autant la faire disparaitre totalement. L'endormir simplement. Généralement, cela ne provoque rien de bon pour le métamorphe et son animal qui améliorent les risques de frénésie soudaine et de mésentente à force d'un tel "traitement".

l'âme sœur : L'amour est un concept particulier et très important dans la vie d'un métamorphe. Il n'existe qu'une seule et unique personne qui leur soit réellement destinée : une âme sœur. Si, en règle générale, les âmes sœurs se reconnaissent au premier regard, il peut arriver que l'humain ne s'en rende pas compte de suite (un passé compliqué, une souffrance ancienne qui forment un mur face à cette réalité) - alors que l'animal le comprend immédiatement. Ce sentiment est simple : toutes les émotions sont décuplées, l'envie de protéger, l'envie de posséder, le désir puissant, l'attraction inévitable et le besoin irrépressible d'être constamment avec cette personne. S'ils le comprennent au premier regard - ou pas - le lien d'union de deux âmes sœurs ne s'établit pas aussi vite et demande du temps, de la confiance, de l'honnêteté, une parfaite harmonie entre les deux personnes. Sans cela, le lien n'est pas entièrement formé. Quand le lien d'union est complet, ils ne forment plus qu'un : ils ressentent leurs émotions mutuelles (quand ils ont faim, froid, peur, mal, etc.) et ne peuvent plus rien se cacher émotionnellement parlant. Cet état de fait rend la perte de son âme sœur tellement douloureuse et difficile qu'elle entraîne généralement la mort du survivant. Enfin, pour se revendiquer - c'est le mot utilisé -, l'un et l'autre doivent se "marquer" à vie, et se mordre donc. Cette morsure signifie clairement que l'on n'est plus "libre".

l'imprégnation : Certains métamorphes attendent patiemment de rencontrer leur âme sœur, profitant de la vie et cumulant les relations sans importance. Mais il n'est malheureusement pas impossible de ne JAMAIS rencontrer son âme sœur. Certains tombent donc amoureux, et choisissent de s'imprégner de la personne qu'ils aiment. Le lien est moins intense et moins fusionnel que celui qui lie deux âmes sœurs, mais pas moins important ou moins dévastateur. L'imprégnation est un lien qui évolue progressivement, tout comme le lien unissant deux âmes sœurs. Il est possible, malheureusement, que lorsque l'imprégnation n'est pas terminée, et que l'un des métamorphes rencontre son âme sœur entre-temps... le lien ne se concrétise jamais. Il est également possible que la rencontre de son âme sœur ne change rien pour le métamorphe et qu'il choisisse la personne avec qui il s'est imprégné. Tout est une question de liens et de leur profondeur.

les dons : Un métamorphe, qu'il soit latent ou à part entière, peut naitre avec un don. Un don est une capacité que la nature lui a attribué "par hasard". Ainsi on ne développe pas un don par choix, mais parce qu'on est né avec. Il existe une multitude de dons tels que la guérison physique, l'empathie, les visions, etc. Un don sera plus efficace et contrôlable pour un métamorphe conscient et mature. Certains pouvoirs sont plus difficiles à manipuler que d'autres et demandent parfois un mental d'acier solide. Chaque don fonctionne différemment et de manière inédite. Actuellement, il n'existe aucun moyen de se séparer de son don, tout comme il est impossible de se séparer complètement de son animal.

qu'est ce qu'un guérisseur : Ils naissent avec ce don. Il existe trois sortes de guérisseurs : ceux qui interviennent sur le plan émotionnel et neutralisent guérissent les blessures affectives, ceux qui absorbent les douleurs et les souffrances - agissant comme une sorte de sédatif pour favoriser une convalescence plus confortable et rapide, et ceux qui peuvent faire disparaitre les blessures d'elles-mêmes en à peine quelques minutes, garantissant une guérison totale. En règle générale, chaque meute a un membre guérisseur, qui doit être joignable et aisément présent au cas où on ait besoin de ses dons. Ils ne peuvent pas se soigner eux-mêmes mais peuvent agir sur toute espèce vivante. L'efficacité du don dépend de la maîtrise de son manipulateur. À noter qu'il peut y avoir plusieurs guérisseurs dans une meute À CONDITION que le don ne soit pas le même (guérir l'âme, guérir les blessures physiques par le toucher, etc.) Voir le sujet des groupes pour les places libres : ici.

qu'est ce qu'un prophète : Comme les guérisseurs, ils naissent avec le pouvoir de « voir l’avenir ». Ils ne contrôlent pas leurs visions, elles arrivent quand elles arrivent et souvent quand quelque chose d'important doit arriver (un danger, une bonne nouvelle, une attaque). Les prophètes ont également un pouvoir de guérison - mais il est moins développé et moins puissant que celui des guérisseurs-nés. Ils ne peuvent également pas voir leur propre avenir. Ils ressentent par ailleurs les émotions des autres de façon intense (les mauvaises comme les bonnes) et plus fortement au toucher. Il peut arriver que les Prophètes/Prophétesses soient mal vu(e)s et mal apprécié(e)s par leurs membres (principalement ceux/celles qui s'imaginent que sans leur vision, la meute/le groupe serait perdu(e) sans eux/elles). Cela reste RARE. À noter qu'il peut y avoir que jusqu'à 3 prophètes dans une meute. Voir le sujet des groupes pour les places libres : ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestnono.forumactif.com
avatar


messages : 210

Message(#) Sujet: Re: 2. Les annexes Jeu 30 Nov - 17:54


Faire partie d'une meute

comment fait-on partie d'une meute : En règle générale, on nait dans une meute/un groupe et on y reste. Mais il est possible d'en intégrer d'autres (parce qu'on n'est plus le bienvenu dans son groupe pour X raison, parce qu'on a besoin de partir sur de bonnes bases, parce qu'on rejoint son âme sœur ou compagnon, etc.) Quand on intègre une nouvelle meute/un nouveau groupe, on rencontre les membres, on s'adapte aux règles de vie, et après un temps d'adaptation, l'Alpha officialise la venue du nouveau membre. Dans une meute/un groupe, le lien est très fort et chaque membre est lié "psychiquement". S'il y a danger, ils le ressentent, s'il y a joie, ils le ressentent.

Les races d'animaux dans une meute : Là encore, en règle générale, une meute de loups est entièrement constituée de loups ; une volée de corbeaux entièrement constituée de corbeaux, etc. Mais il est très bien possible que différentes espèces fassent partie d'une meute de loups - aucune différence entre espèces une fois que le métamorphe s'est adapté et a fait ses preuves. Il est naturel pour un loup de se méfier d'un corbeau ou d'un serpent, et vice versa - mais encore une fois un groupe de métamorphes est une famille, ni plus ni moins. S'il y a malaise, s'il y a embrouille, s'il y a mésentente, on peut provoquer en duel son adversaire et/ou changer de groupe.

Alpha : Il est le leader de la meute - du groupe de leur espèce. L'Alpha dégage une puissance sans nom, une aura imposante et une force inégalée. Il existe des Alphas plus puissants que d'autres évidemment, mais on ne défie jamais un Alpha sans être certain d'être capable de le vaincre. Il est cependant possible de vaincre un Alpha en duel : des dominants peuvent être bien plus futés, malins et puissants. Cela reste cependant très RARE - on nait Alpha, on ne le devient pas. On nait de parent alpha et possède ou non cette aura puissante. On est alors un dominant avec une aura très puissante ou aura d'alpha. On devient réellement alpha le jour où l'on prend la tête d'une meute.Du fait de la présence de deux meutes à Inverness, aucun nouvel Alpha ne sera accepté.

Beta : Il assume énormément de responsabilités. Il conseille son Alpha sur des questions importantes. Il sert de négociateur avec les autres meutes/groupes. La vie d'un Beta est bien remplie : il doit faire le tour du périmètre de leur territoire, veiller à la formation des lieutenants qu'il dirige, et s'occuper de la paperasserie. Il doit également gérer les conflits entre camarades de la meute/groupe, ainsi que leurs plaintes. En résumé, il doit assurer le bien-être émotionnel et physique des membres de la meute/du groupe. Le Beta est en règle générale un dominant - il peut arriver qu'un Beta ne soit pas dominant (compagnon/compagne du Beta déjà au poste).

1er lieutenant : C'est un dominant - obligatoire - et son rôle est tout aussi important que celui du Beta. Il est considéré comme le garde du corps de son Alpha, mais également de ses camarades. Il effectue quasiment les mêmes tâches que le Beta et les lieutenants : surveillance du périmètre de leur territoire, porte-parole de ses camarades.

Lieutenants : Ils sont tous dominants et sont chargés de surveiller le territoire, s'assurer de la sécurité de celui-ci, ainsi que de leurs camarades.

Soumis : Ils ne sont pas nécessairement faibles ou passifs. Loin de là. En dépit de leur aura de calme, les soumis sont souvent bagarreurs et passionnés, parfois dotés d'un mental plus fort que celui d'un dominant. Les dominants peuvent avoir un caractère faible et être émotionnellement vulnérable, mais leur aura est très forte et cela leur assure toujours une position de supériorité (vibrations intenses obligeant les plus faibles à se soumettre). Les soumis se retrouvent donc souvent en position de vulnérabilité. Un soumis, même très fort, ne peut pas être plus fort qu'un dominant sur le plan physique. Ils jouent cependant un rôle essentiel dans la meute/le groupe : leur effet naturel calmant, passant par les liens de la meute/du groupe et reliant chaque membres uni, qui compense ainsi l'intensité des relations entre dominants. Une meute/un groupe sans soumis risque fortement d'être instable.


Dernière édition par Le Médiateur le Mer 14 Mar - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestnono.forumactif.com
avatar


messages : 210

Message(#) Sujet: Re: 2. Les annexes Jeu 30 Nov - 17:55


Être un métamorphe solitaire

être un solitaire : Ils ont mauvaise réputation parmi les métamorphes. Ils inspirent la méfiance. Pourtant, si certains d'entre eux vivaient à l'écart d'une meute/d'un groupe, ce n'était pas toujours parce qu'ils l'avaient choisi. Dans la plupart des cas, leur destin est d'ailleurs loin d'être enviable. En règle générale, les gens pensent souvent (parfois à tort) que les solitaires ont été bannis parce qu'ils ont commis des crimes impardonnables, voire odieux. Loin de la sécurité d'une meute/d'un groupe, ils deviennent des proies faciles pour les autres métamorphes (même les humains). Certains solitaires deviennent même des tueurs à gages pour gagner leur vie et assurer leur propre protection. Il peut arriver cependant que des solitaires aient la chance de réintégrer une meute/un groupe.

pourquoi devient-on solitaire : Les raisons sont vastes, mais en règle générale, peu glorieuses. Être banni ; avoir fui un danger qui existait dans le groupe ; avoir été abandonné dans la nature à la naissance ; avoir été adopté par une famille humaine et abandonné par cette même famille quand elle comprend que l'on est métamorphe et prend donc peur, etc.

Le Refuge : Ils ne se considèrent pas comme une meute/un groupe. Ils sont corbeaux, ils sont loups, ils sont renards, ils sont ours, ils sont guépards, ils sont serpents. Tous devenus solitaires - volontairement ou pas - ils sont en sécurité dans ce refuge. Ici, ils trouvent un toit où dormir, de quoi manger, et on peut les aider à trouver du travail et vivre dans le monde des humains en toute discrétion. Les solitaires sont souvent vulnérables seuls, dehors, livrés à eux-mêmes. Ici, il n'y a pas de meute/de groupe, ils gardent leur liberté tout en ayant la sécurité et la protection des bénévoles. Pour faire partie de cet organisme, les métamorphes sont nombreux et prioritaires, mais certains humains apportent leur aide avec joie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestnono.forumactif.com
avatar


messages : 210

Message(#) Sujet: Re: 2. Les annexes Jeu 30 Nov - 17:55


La vie d'un métamorphe

la loi & la justice : Les métamorphes ne sont pas soumis aux lois humaines - et les humains ne sont pas soumis aux lois des métamorphes. Il existe cependant un Conseil dans le monde métamorphe : quand il existe un conflit entre meutes/groupes, les deux parties sont obligatoirement présentées au Conseil qui évalue les faits, et tranche finalement à la fin du "procès".
Lorsque deux Alphas ne parviennent pas à se mettre d'accord sur un point, ils ont une période de trois mois pour essayer de trouver un compromis. Aucun des deux partis n'a le droit d'attaquer l'autre tant que les trois mois ne sont pas écoulés. Si les deux partis ne parviennent pas à s'entendre, un duel est organisé entre les deux Alphas. À mort.
Quand les extrémistes/humains osent s'en prendre à un métamorphe physiquement, il est jugé par son gouvernement. Il est cependant très rare qu'un humain s'en prenne physiquement à un métamorphe de façon "directe et publique", justement pour échapper à la justice. Dans ces cas-là, les métamorphes peuvent décider de "faire justice eux-mêmes".
En cas inverse, quand un métamorphe s'en prend physiquement à un humain, il est jugé par les deux partis (loi humaine, loi métamorphe) et risque : la prison, la maison de redressement. Le Conseil - pour en faire partie, être un métamorphe est de mise même si la Justice humaine participe beaucoup.

les alliances entre groupes : Entre meutes/groupes, il est très important d'avoir des alliances. Les métamorphes sont des êtres passionnés et passionnels, il existe donc très souvent des conflits - avec les humains ou avec les autres métamorphes. Dans ces cas-là, il est très important de se faire des alliés afin de se soutenir et d'avoir des renforts au moment voulu.

le Mouvement : C'est une organisation cachée et secrète. Ils agissent au nom des métamorphes et interviennent lors de situations considérées comme "compliquées, instables et sans issues". Ils sont comme le bourreau qui tranchent la tête du condamné à mort. Ils éliminent, ils nettoient et font disparaitre. Pour faire partie de cet organisme - important - il faut obligatoirement être un métamorphe, et les passés difficiles et traumatisants sont de mises pour ces métamorphes qui ne se laissent guider que par la haine et la colère.

le mélange des genres : Il est naturel que dans une meute de loups ou une volée de corbeaux, il n'y ait que des loups ou que des corbeaux. Il est cependant possible de voir des métamorphes intégrer un groupe de métamorphes différents d'eux (un métamorphe loup peut fort bien avoir pour âme sœur une métamorphe corbeau - pour ne citer que ces animaux -, ou que des solitaires intègrent une meute/un groupe d'une autre espèce que la leur). Cela reste tout de même très RARE.

un humain & un métamorphe, c'est possible ? : Aussi étrange que cela puisse paraitre - et absurde -, les relations entre un métamorphe et un humain sont possibles. Les métamorphes sont cependant obligés de vigilance et laissent rarement libre court à leurs instincts primitifs. Il est cependant possible que son âme sœur soit humain.

les extrémistes : Dire qu'ils sont le mal incarné est un euphémisme. Ils haïssent littéralement les métamorphes et n'hésitent pas à le proclamer haut et fort. S'ils ont peur, ils se sentent invincibles quand ils se réunissent et arborent des pancartes haineuses lors de manifestations. S'ils ont peur, ils se sentent intouchables quand ils se réunissent pour agir et tenter d'exterminer "les démons du diable". Certains agissent par croyance - la religion est puissante -, d'autres par traumatismes - une mauvaise rencontre avec un mauvais métamorphe. Il ne faut surtout pas les sous-estimer, ils ont de la ressource et si certains peuvent se limiter aux insultes et aux menaces verbales, d'autres n'hésitent pas à agir et partir en guerre contre les métamorphes (après tout, ils ont les armes et les fonds nécessaires pour les combattre).

les humains compréhensifs : Heureusement, tous ne sont pas haineux. Tous ne sont pas craintifs. Il existe des êtres humains qui peuvent venir en aide aux métamorphes quand la situation l'exige et qu'ils sont capables de les aider - médicalement, témoignages, etc. Que l'on soit fasciné par les métamorphes ou que l'on estime qu'ils sont des êtres vivants comme tout le monde, leur soutien et leur aide n'est jamais négligeable. Certains peuvent même devenir des informateurs pour le "Mouvement" - en toute discrétion évidemment, car les extrémistes n'hésiteraient pas à les considérer par pas moins que des métamorphes. Ainsi, ils peuvent travailler et aider au Refuge et faire partie du Conseil - qui se charge de la justice et des lois des métamorphes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestnono.forumactif.com
avatar


messages : 210

Message(#) Sujet: Re: 2. Les annexes Sam 2 Déc - 14:18


Les questions types

L'animal est-il forcément du même sexe que sa moitié ? Communiquent-ils entre eux ? Et comment ? Par la pensée, par les ressentis ? Et j'ai cru comprendre que les deux personnalités étaient bien distinctes, comme si on jouait deux personnages en un seul. C'est bien ça ? : Alors je n'ai pas lu de différence de sexe entre l'homme et son animal - on va partir du principe qu'ils sont du même sexe ^^ Oui, ils communiquent énormément - l'homme ressent les émotions de son animal et l'animal ressent les émotions de son humain. On peut dire que c'est jouer deux personnages en un seul - je te copierai un passage du livre qui sera plus explicite que ma façon d'expliquer je pense *-* Ils communiquent par la pensée et le ressenti.

À quel moment un métamorphe apprend qu'il existe des âmes-sœurs ? Qui le lui dit ? Est-ce intégré de manière instinctive ? C'est quand même très puissant le principe de la métamorphose, est-ce que c'est généralement la famille qui enseigne la maitrise de son alter ego quand l'enfant commence à aborder le phénomène de la transformation ? Je me demandais si ça pouvait s'apprendre seul. : Alors l'histoire des âmes sœurs est un peu comme le père Noël chez nous - ils connaissent l'existence de leurs âmes sœurs depuis tout petits, c'est quelque chose de très important chez les loups. Après, certains y accordent une forte importance, d'autres n'attendent pas après elle - parce qu'on ne la rencontre pas toujours. Pour la métamorphose, rien n'est précisé dans l'univers, mais à mes yeux c'est en effet la famille, la meute ou les proches qui enseignent et accompagnent tout au long du processus. Ce n'est pas forcément agréable, mais les métamorphes ont un seuil de la douleur qui dépasse la moyenne. Après, l'adaptation entre l'animal et l'humain, c'est plutôt instinctif et personnel, chacun s'adapte à sa manière, chacun évolue à sa manière - et ce sont les expériences de la vie qui les amènent à être tels qu'ils sont (méfiant, prudent, joyeux, sinistre, etc.).

Le réceptacle de la forme animale est-il conscient lorsque c'est cette dernière qui a le dessus sur l'enveloppe charnelle ? Combien de temps dure une transformation ? Est-elle toujours complète ou peut-elle être partielle ? Que se passe-t-il si un métamorphe meurt durant sa transformation bestiale ? Reste-t-il sous cette apparence ou redevient-il physiquement humain ? : Alors oui, l'humain sait quand c'est son animal qui est "présent" et l'animal sait quand c'est son humain qui est "présent". Quand ils sont blessés sous leur forme animale, il est très dur de se métamorphoser et pour l'humain de prendre le contrôle - ce qui est compliqué et ardu puisque les guérisseurs ne peuvent guérir que sous la forme humaine. Les blessures que les animaux subissent, l'humain les subit et vice-versa. Si l'animal meurt en combat, l'humain ne survit pas - ils sont deux entités mais ne font qu'un en gros (et il reste sous la forme sous laquelle il a été tué). La transformation peut être partielle (griffes, yeux de loups, etc.) l'humain en général sait parfaitement contrôler sa transformation -  alors il n'y a pas de limite dans le temps - si tu veux rester sous ta forme lupine des semaines, des mois, tu peux, et si tu veux éviter de te transformer le plus possible tu peux aussi (les solitaires qui veulent s'adapter dans le monde humain et préfèrent rester discrets par exemple), mais dans ce cas-là c'est plus difficile car l'animal a besoin de "se dégourdir les jambes" on dira ^^ Quant aux vêtements, en effet ahaha en général ils peuvent avoir le temps de se dépoiler avant de laisser émerger leurs animaux, et s'ils n'ont pas le temps (danger immédiat, etc.), en effet plus de vêtements, déchirés, tout ça, tout ça - mais les métamorphes sont très à l'aise avec leur nudité  colgatesmile

En continuité de ma question sur les méta dans une meute à majorité d'une autre espèce, tu m'as dit qu'ils pouvaient tout-à-fait être bien intégrés. Mais à quel point ? Je veux dire, peuvent-ils être à des rôles/places importantes dans la meute malgré le fait qu'ils soient d'une autre espèce ou doivent-ils rester aux rangs plus basiques ? : Ils peuvent tout à fait avoir un rôle important dans la meute (à mes yeux chaque membre est important, chaque rang est important pour un équilibre parfait) - par exemple dans un des tomes de la saga il y a une femme corbeau qui devient la gardienne de la meute (elle s'occupe de la sécurité et du bien-être de tous les enfants de la meute, oui oui ça a son importance luve ) et elle est l'âme sœur d'un loup.

Pour intégrer une meute, si son perso n'est pas le descendant de l'un de ses membres, cela doit passer par l'Alpha ? C'est lui qui rencontre le méta et lui donne une chance, est-ce qu'il y a une période d'essai (je parle d'un membre de la même espèce ou d'une espèce différente) ? : En effet, pour intégrer officiellement une meute, il y a un temps d'adaptation, des rencontres, etc. Et c'est l'Alpha qui finit par officialiser la chose. Il suffit de bien s'entendre, de bien s'adapter au final, c'est généralement assez simple. Et aucune différence entre espèces, c'est la même routine pour un loup que pour une autre espèce (et vice-versa, si un loup rejoint une volée de corbeaux par exemple).

Du coup ma question repose sur l'identité de ces deux personnages que nous avons : est-ce que la forme animale a droit à son propre prénom ? Puisqu'elle a sa propre personnalité. : J'avoue que dans la saga, non ce n'est pas le cas. Cependant, je ne vois pas pourquoi on l'interdirait sur le forum, si vous le désirez vous pouvez leur donner un nom typiquement animal et significatif pour vous *-*

De même, si l'animal subit une blessure disons à l'épaule : est-ce que la blessure se retrouvera exactement au même endroit sur la forme humaine ? Un effet miroir de tout ce qui arrive physiquement. : En pratique oui - même si le corps de l'animal n'est pas totalement le même que l'humain, on est d'accord, mais la réponse est oui, elle sera au même endroit, et aura le même impact.

Et... les formes animales peuvent-elles s'accoupler entre-elles ? : Of course  rock Les animaux aiment jouer, courir, s'amuser et batifoler - pour s'accoupler cependant mieux vaut être de la même espèce (j'ai pas lu dans le livre de cas expliquant qu'un loup s'accouple avec une lionne par exemple, mais on est d'accord que c'est étrange  huhu ) mais ça ne les empêche pas de s'adorer, de jouer, etc. Je peux avoir là aussi quelques captures si je retrouve les passages explicites *-*

Est-ce qu'une génération de métamorphes voit obligatoirement chacun de ses descendants posséder un alter ego animal ? Est-ce qu'il peut arriver que d'une génération à l'autre, le gène à l'origine de ce phénomène, saute ? : Ce n'est pas quelque chose de précisé dans la saga - donc quelque chose que l'on peut amener à notre sauce sur le forum *-* Si je tiens à reprendre beaucoup de détails de l'univers, j'ai déjà modifié quelques détails pour les besoins du forum - ce qui répondra à une réponse un peu plus bas ^^ Donc j'ai presque envie de dire que l'on peut imaginer que c'est possible (pourquoi pas après tout :p) Sinon, il y a la latence qui existe - j'en parle dans les annexes mais c'est un petit passage, la latence est le fait que même si on a notre alter-ego animal d'amour, on ne peut jamais se transformer et le laisser émerger...

Donc est-ce possible que notre personnage ait des parents qui ne soient pas métamorphes ? Ou qui sont au courant du processus, mais ne peuvent pas eux-mêmes se transformer ? Un peu comme dans Harry Potter avec le principe des cracmols. D'ailleurs ma question se pose aussi dans le cas où il s'agit de deux frères/sœurs : c'est possible qu'il n'y ait qu'un des deux qui soit biologiquement capable de se changer ? : Il est possible d'avoir un parent métamorphe, et un parent humain = hybride, on a tout de même notre animal (je n'ai pas lu de cas où le gène métamorphe saute, mais encore une fois comme plus haut, pourquoi pas l'accepter et l'intégrer pour le forum). Et du coup ça me ramène à la latence : le fait d'avoir son animal, ressentir ses émotions mais sans être capable de le laisser émerger et vivre pleinement, si je peux dire *-*

La forme animale est-elle une représentation de la personnalité de son humain ? On se posait la question. Aussi : les parents ont-ils une influence dans l'animal qu'aurait l'enfant ? : C'est vrai que ça peut être problématique et en effet, si l'humain et son animal peuvent ressentir les choses différemment sur divers points, ils sont tout de même très similaires quant à leurs instincts primitifs. Après il est tout à fait possible qu'un méta corbeau par exemple puisse avoir le vertige suite à une mauvaise expérience dans l'enfance ou l'adolescence - là encore, pourquoi pas après tout ! L'éducation, le vécu et l'expérience a définitivement un impact sur l'humain et son animal - même si l'animal en soi est moins compliqué sur le plan des émotions que l'humain. Je vais donner un exemple d'un personnage du livre pour illustrer : Jaimie est une louve dominante mais elle se fait passer pour soumise, pourquoi ? Parce qu'au début de son adolescence sa famille s'est fait attaquer par une meute rivale et sont morts devant elle, la louve s'est manifestée et s'est défendue. Traumatisme super important. La louve est devenue craintive, sur ses gardes avec tout le monde, traumatisée et vulnérable, du coup = Jaimie ne peut plus la laisser émerger au risque d'entrer en frénésie et ne plus la contrôler. Jaimie est tout aussi traumatisée de cet évènement, mais c'est sa louve qui l'est beaucoup plus.

D'ailleurs pour l'enfance ça se passe comment ? Les parents envoient-ils leurs enfants sans crainte dans des écoles "normales", sachant qu'il y a des risques qu'ils ne se contrôlent pas ? : Là, j'ai énormément changé le contexte car je tenais à ce que les humains soient vraiment impliqué dans l'histoire et ne pas centrer que sur les métamorphes même s'ils sont très importants sur le forum. Dans la saga, les métamorphes ne se mélangent pas spécialement dans le monde humain - ils ont leurs lois, leurs règles à part. De ce fait, les enfants sont élevés dans la meute, éduqué dans la meute, ils ne vont pas à l'école, ils ne vont pas au collège, ni au lycée, etc. Or, sur le forum (je crois que j'ai spécifié cela dans les descriptions des lieux si je me souviens bien), Inverness a des écoles mixtes, des collèges mixtes, lycées mixtes, etc. C'est beaucoup plus simple pour interagir avec tout le monde  luve

Et par rapport aux parents : imaginons que le père soit loup et la mère soit serpent. Est-ce que statistiquement parlant leur enfant aura plus de chances de se voir être un loup ou un serpent sous sa forme animale ? Ou ça se fait complètement au hasard ? C'est pour ça que dans mon paragraphe du haut je parle de l'influence d'une personnalité sur la forme animale. :
Alors dans la saga (oui j'en parle beaucoup ahaha) il n'y a pas d'exemple à proprement parler, mais il est évoqué qu'il est possible d'avoir des enfants entre espèces - et je vais partir du principe que ça vient du hasard ^^ Et du coup, en effet, ça jouera sur la personnalité (un tempérament de serpent est assez différent du tempérament de loup, on est bien d'accord).

On peut choisir n'importe quel animal ? Peu importe s'il n'a rien à voir avec l’Écosse (je pense justement au tigre par exemple, pas courant d'en croiser un là-bas j'imagine...) ? Et pour ce qui est des animaux marins, on peut être un poisson ? : Il est vrai que dans la saga, ils sont aux États-Unis - c'est assez vaste, c'est assez varié là-bas, du coup la question ne se pose pas  mdr J'ai presque envie de dire que ça n'a pas d'importance pour ne bloquer personne et l'envie de jouer tel ou tel animal, tant que cela reste logique (un méta ours polaire va très mal vivre dans le désert et vice versa).

Est-ce que c'est possible que les formes animales s'entendent parfaitement entre elles, mais pas les hôtes entre eux ? : Ça ne s'est pas lu dans la saga en tout cas - mais ça peut rajouter du piment dans une relation tendue si les animaux s'entendent bien mais pas eux gne

Comment les humains peuvent sentir qu'ils ont des méta devant eux ? Ils sont humains, non ? : En fait, les métamorphes ont quand même une prestance et une présence assez évidentes, ce n'est pas tant qu'ils le sentent mais ils le perçoivent tout de suite - il y a quelque chose de bestial dans le regard d'un métamorphe (sans pour autant dire méchant mais plutôt très expressif tu vois ?) du coup certains humains ont appris à les "reconnaitre" ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestnono.forumactif.com

Contenu sponsorisé



Message(#) Sujet: Re: 2. Les annexes

Revenir en haut Aller en bas
 
2. Les annexes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Annexe: L'OCP (Archives)
» salle d'opération.
» Annexes.
» ▬ Annexe 3bis : Les Régions de la Terre du Milieu
» ▬ Annexe 2 : Frise chronologique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INVERNESS RPG :: Le commencement :: Histoire & règles-
Sauter vers: