AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I let it fall, my heart, and as it fell you rose to claim it.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité


Message(#) Sujet: I let it fall, my heart, and as it fell you rose to claim it. Mar 30 Jan - 21:54

Certaines personnes étaient feignantes, elles passaient leur temps sur le canapé à regarder des séries débiles, ces personnes ne faisaient jamais de sport et sortaient tous les 36 du mois. Maê ne jugeait pas les personnes ayant ce mode de vie, il trouvait l’occupation totalement conne et songeait aux temps que ces personnes perdaient devant des séries débiles, des émissions encore plus débiles. Il ne jugeait pas ces personnes dans le sens où il n’allait pas chez eux pour leurs faires un sermon, il les laissait sur le canapé désapprouvant leurs attitudes.


C’était actuellement le cas de sa sœur avachi sur le sofa, un paquet de chips à la main. Elle ressemblait vraiment à une larve, un gros ver de terre dégueulasse.  Cette image n’était apparemment pas assez glamour pour sa sœur qui lui lança des chips dessus lorsqu’il émit son idée de surnom à voix haute. Maê ne se gêna pas pour lui renvoyer les chips finissant par l’étouffer à moitié sous un coussin du canapé. Son statut de petite sœur donnait le droit à Maê d’en faire son souffre-douleur, elle avait été procrée pour que Maê puisse l’embêter. En bon soldat, il se devait d’appliquer cette théorie à la lettre, sinon à quoi servirait une petite sœur ?


Après cette petite bataille, il quitta la maison vêtu d’habit de course commençant à courir sur le chemin de terre, il était un amateur de course à pied et adorait courir, il n’avait pas vraiment une forme favorite pour courir. Le plaisir était le même qu’il soit sous forme humaine ou animale, le fait d’avoir une forme humaine lui permettait juste de passer partout sans crée un vent de panique parmi la population. Il n’avait pas envie non plus d’être poursuivi par des chausseurs, devenir une peau de bête devant la cheminée n’avait jamais été son fantasme.

Il courait assez vite, pas plus vite qu’une balle, mais il avait un bon rythme de course et s’amusait parfois à dépasser ses limites pour voir jusqu’où il pouvait aller en terme de vitesse, mais aussi en terme de limite physique. Il s’amusait à faire quelques exercices de musculation grâce aux éléments naturels qu’il trouvait sur sa route, il avait grimpé puis descendu rapidement les escaliers d’une propriété, utiliser une souche d’arbre pour faire d’autres exercices et ainsi de suite. La nature lui permettait de maintenir une certaine forme physique, mais  elle lui permettait également d’économiser de l’argent. Une fois son jogging fini, il se dirigea vers un café pour s’acheter un café, un moyen comme un autre de reprendre des forces après son effort physique.


Alors qu’il était en train de se battre avec ses écouteurs, il faillit se prendre la porte du café en pleine tête. Putain ! Mais vous ne pouvez pas faire attention ? Ce n’est pas compliqué de regarder à travers une vitre transparente. En plus c’est toi, mais tu as un cerveau sous ta touffe de cheveux ? Tu as un don pour m’embêter ou quoi ? Tu me dois un café le comptoir est par là ! Il montra l’endroit du doigt avant de croiser les bras sur son torse.

@Elena Caruso Hésite pas à me dire si les couleurs sont trop criardes ou autres. panic
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lieutenante

. :
âge : 30 ans
travail : coach sportif
statut : célibataire malgré elle
forme animale : une louve brune aux yeux violets
Zone Rp : Adam ; alpha et imprégné
Logan ; beta et ?
Alex ; 1er lieutenant et ?

Maêssaï ; âme soeur
Shaya ; rivale
pseudo : kiss
célébrité : Priyanka Chopra
messages : 77
crédits : lipslikeamorphine(avatar) ; beylin(signature) tumblr(gif)

Message(#) Sujet: Re: I let it fall, my heart, and as it fell you rose to claim it. Jeu 1 Fév - 13:12

♛ I let it fall, my heart, and as it fell, you rose to claim it
you came in my life like a tornado. I feel like I need to fight you, what you mean to me and what I feel for you.

 
▼▲▼

 
Ma journée avait démarré du mauvais pied. J'avais très mal dormi et étais finalement sortie courir pour me fatiguer. Sauf que ça eut l'effet inverse. J'étais plus calme mais je n'arrivais pas pour autant à retrouver le sommeil. Je pris donc le petit déjeuner dans la cuisine commune et saluais au passage les quelques loups déjà levés d'un grognement. Quand j'étais de mauvais poil, il valait mieux ne pas me parler et encore moins m'énerver. Les membres de la meute le savaient et apprenaient à vivre avec mon fort tempérament. Ils comptaient pour moi, je les considérais comme ma famille mais je ne changeais pas pour autant mon comportement pour leur plaire. C'était mon plus gros défaut, j'en avais pleinement conscience, en contre partie j'étais une excellente lieutenant. J'avais fait mes preuves au fil des années et c'était certainement pour ça qu'on m'accordait d'être une chieuse.

Je bossais à la salle de sport durant l'après-midi mais avant d'y aller, je pris encore le temps de faire une halte pour boire un café. Je pris un bouquin et m'installai dans mon coin pour décompresser et penser à autre chose. La seule chose qui m'aidait en général c'était le sport, j'avais déjà fait quelques bornes en fin de nuit et toute l'après-midi j'allais prendre un malin plaisir à en faire baver à mes élèves pour qu'ils suivent mon rythme. Je tentais de me concentrer sur le roman que j'avais choisi en rayon mais après trois pages, j'abandonnais. Je n'arrivais pas à me plonger dans l'histoire. Je finis ma tasse puis sortis pour faire encore un tour au centre ville et allai manger un morceau plus tard. En sortant, je faillis percuter un homme et alors que je m’apprêtais à m'excuser brièvement et reprendre ma route, ce même homme m'agressa. Je me tournais vers lui et le reconnus instantanément. "Oh on se calme, t'es qui pour m'agresser comme ça !" me défendis-je en le dévisageant. Il avait un nom étrange, un accent étranger et même s'il avait un physique peu banal, il pouvait être canon s'il ne m'exaspérait pas autant. "Si j'avais su que c'était toi je t'aurais défoncer la gueule avec la porte, connard !" ajoutai-je en l'agressant à mon tour. Je n'étais déjà pas de bonne humeur alors si en plus on me cherchait des noises, j'explosais. Il semblait sérieux lorsqu'il m'ordonna de lui offrir un café pour la peine. Je le dévisageai, outrée qu'il ose me demander ça. "T'es sérieux ? T'as fumé des papillons ? Je te conseille de t'écarter de ma route, cabot." Insulte basique pour tout solitaire mais autant appelé un chien, un chien.

 
CODAGE PAR AMATIS

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestnono.forumactif.com/t357-elena-caruso-damaged http://inverness-rpg.forumactif.com/

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: I let it fall, my heart, and as it fell you rose to claim it. Dim 4 Fév - 17:15

Il ne fut même pas surpris du ton agressif de la jeune femme, elle avait l’air d’être quelqu’un possédant un fort caractère, mais également un caractère de merde. Maêssaï ne pouvait pas vraiment dire si son caractère était pire que celui de la jeune femme ou non. Il était également quelqu’un de colérique et d’impulsif, mais contrairement à elle, il savait reconnaitre ses erreurs. Il n’était pas le genre d’homme à s’excuser tout le temps, mais il savait le faire lorsqu’il était en tort.


Il n’avait pas une fierté démesurée, contrairement à la jeune femme qui lui vociféra des paroles pleines de haine et qui le menaça de lui mettre la porte dans la tête. Petit chiot capricieux, selon Maê. Un chiot sexy, cette pensée fit apparaître un sourire en coin sur son visage alors qu’il reprenait la parole. Tu m’aurais mis la porte dans la tête ? Laisse-moi rire, je t’aurais battu sans aucun problème. Tu ne sais qu’aboyer, aucune action, juste de la parlotte. Arrête de me faire perdre mon temps avec tes paroles débiles qui ne servent à rien, tu me fais juste perdre mon temps. En plus d’être aveugle, tu es chiante. Maê leva les yeux au ciel avant de se rapprocher de la porte et par conséquent de la jeune femme qui se trouvait toujours devant ladite porte.


Il savait très bien qu’elle pouvait plus facilement l’atteindre en étant si proche d’elle, mais il savait également qu’il avait de bons réflexes, il n’avait pas pour habitude de frapper une femme dans sa vie quotidienne, par contre, il ne ressentait aucune honte de le faire en cas de bagarre ou si la femme le frappait en premier. Il n’avait jamais été ce genre de connard qui frappait sa petite amie, mais il ne pouvait pas affirmer qu’il n’avait jamais frappé une femme au cours de sa vie.

Il poussa la jeune femme pour pouvoir entrer dans le café avant de retourner vers elle en se souvenant de l’un de ses commentaires. Et pour toi information, tu es également un cabot, alors connectent tes neurones deux secondes et arête de t’insulter toi-même. Bouges-toi, j’attends mon café.

Maêssaï n’allait pas abandonner son idée de café, elle lui devait un café et il allait l’avoir même s’il devait la forcer. Une partie de lui faisait juste ça pour embêter la jeune femme en face de lui, mais une autre partie de lui voulait passer plus de temps avec elle. Il espérait juste qu’elle n’allait pas être trop chiante, les gens risqueraient d’être scandalisés s’il lui balançait son café à la tête. Son idée n’était peut-être pas si bonne, mais il avait la fâcheuse tendance à être têtue, alors il n’allait certainement pas céder le premier.


Dernière édition par Maêssaï Dahan le Mar 13 Fév - 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lieutenante

. :
âge : 30 ans
travail : coach sportif
statut : célibataire malgré elle
forme animale : une louve brune aux yeux violets
Zone Rp : Adam ; alpha et imprégné
Logan ; beta et ?
Alex ; 1er lieutenant et ?

Maêssaï ; âme soeur
Shaya ; rivale
pseudo : kiss
célébrité : Priyanka Chopra
messages : 77
crédits : lipslikeamorphine(avatar) ; beylin(signature) tumblr(gif)

Message(#) Sujet: Re: I let it fall, my heart, and as it fell you rose to claim it. Jeu 8 Fév - 18:10

♛ I let it fall, my heart, and as it fell, you rose to claim it
you came in my life like a tornado. I feel like I need to fight you, what you mean to me and what I feel for you.

 
▼▲▼

 
Je ne savais pas pourquoi cet homme me contrariait tellement, comme si quelque chose en lui me mettait hors de moi. C'était physique, son odeur me rendait folle, sa façon de me parler. Il me rentrait dedans et n'hésitait pas à me répondre. Dans ma meute, tous les dominants savaient qu'il était inutile de me tenir tête. Même Adam avait fini par s'y faire. Il me laissait péter mon câble toute seule jusqu'à ce que je me calme par mes propres moyens. Ça prenait du temps mais c'était plus efficace qu'une confrontation directe. Ce que ce solitaire ne savait pas à parement. Et bien soit, si je devais me battre avec quelqu'un aujourd'hui, autant que ce soit avec un homme que je détestais. Mes yeux envoyaient des éclairs, si je pouvais le foudroyer sur place, il serait déjà mort. "Je te conseille de ne pas me provoquer, je ne suis pas d'humeur. Et voir ta gueule ne fait qu'empirer les choses."

Je le regardais avec dédain, sans cacher mon mépris pour sa personne. Je ne le connaissais pas, je ne savais pas d'où il venait ni ce qu'il faisait ici mais dès la première fois où je le vis, quelque chose s'était réveillée en moi. Ce putain de beau gosse me rendait dingue et je ne supportais pas son air hautain. Plus il parlait et plus il m'énervait. Quand il se rapprocha pour atteindre la porte, je reçus une effluve de son odeur dans le nez et ça me perturba. Elle était boisée, virile et agréable. C'était d'autant plus important pour moi de le repousser. "La différence, c'est que toi, tu es un solitaire, contrairement à moi. Donc non, le cabot c'est toi. Le chien errant. Sans maison." Je devenais méchante, virulente. Je le vis entrer dans le café, attendant certainement que je le rejoigne pour lui payer ce fameux breuvage qu'il me réclamait. Je devrais m'en aller, le laisser dans sa solitude et poursuivre ma journée de toute façon pourrie jusqu'à la moelle.

Alors qu'est-ce que je faisais à l'intérieur ? En train de faire la file encore une fois et à ses côtés en plus ? "Je te préviens, si je te paya ce café, c'est uniquement pour que tu me fiches la paix et que je puisse t'ébouillanter avec si tu me gonfles. Compris ?" Je grognais, comme une adolescence en crise, fâchée d'être punie et de ne pas pouvoir faire ce qu'elle voulait. J'étais incapable de dire ce que j'étais en train de faire. C'était plus fort que moi. J'étais hors de moi en sa présence, pourtant j'avais fini par céder à sa demande. Moi ! C'était le monde à l'envers. J'en étais devenue silencieuse quelques instants, jusqu'au moment de passer à la caisse. Je laissais un billet au vendeur. Qu'il garde la monnaie tant qu'à faire. Boire un autre café allait peut-être me remettre les idées en place. Ou pas.

 
CODAGE PAR AMATIS

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestnono.forumactif.com/t357-elena-caruso-damaged http://inverness-rpg.forumactif.com/

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: I let it fall, my heart, and as it fell you rose to claim it. Mar 13 Fév - 22:33

Pourquoi tu me menaces ? Tu crois que tu me fais peur ? Que tes menaces provoquent la moindre sensation chez moi ? Mais tu rêves, je n’ai pas peur de toi, ni de ton caractère de merde. Range tes crocs, on dirait un chiot qui aboie parce qu’elle voit son ombre. Maêssaï n’avait pas peur de ces menaces, il n’était pas le genre d’homme à baisser la tête, pas le genre d’homme à écouter ce qu’on lui disait. Il obéissait à son alpha, mais uniquement à lui.

Il n’aimait pas les ordres en général, la vie qu’il menait actuellement lui convenait bien d’ailleurs. Il ne recevait d’ordre de personne, il était libre d’organiser son emploi du temps comme il le voulait, enfin c’était la belle vie pour lui. Maê avait la fâcheuse tendance d’être trop directif, il avait l’habitude de gérer la vie de sa sœur de A à Z et il ne lui laissait guère le choix. Mais sa sœur devenait de plus en plus grande et elle commençait à vouloir prendre ses propres décisions, elle arrivait même à faire plier son frère. Ça n’allait pas être le cas pour la femme en face de lui, elle n’avait pas assez de valeur pour lui.


Il éclata de rire à sa remarque se moquant bien d’être le centre d’attention, autant il savait être discret lorsqu’il le fallait, autant il s’en moquait royalement lorsque la situation ne le demandait pas. Le commentaire de la jeune femme l’avait fait rire, car elle ne savait pas de quoi elle parlait, elle le jugeait sur ce qu’elle voyait et il allait se faire un malin plaisir de lui révéler son erreur de jugement. Rien que pour la faire chier un peu plus.

Je te ferais savoir que j’ai une meute, certes loin, mais une meute. Et ta meute ne t’empêche pas d’être un cabot, tu connectes vraiment jamais tes neurones. Un cabot reste un cabot, arrête d’aboyer la mademoiselle attend notre commande. Tu vas me faire trembler de peur, payes moi mon café et commandes- toi un truc. Séreux tu manges ? On dirait que tu n’as aucun muscle. Tu veux te battre, mais j’aurais peur de te casser un ongle. Il ne pensait pas un mot de ce qu’il disait, mais il aimait faire enrager la jeune femme. Puis sa réflexion n’était pas si méchante, il ne l’avait pas encore insulté ou peut-être que si ?

Il n’en avait aucune idée, il se contenta de prendre sa commande avant de se pencher en direction de son oreille. Table du fond, je te laisse payer le chiot. Il se redressa en lui lançant un clin d’œil avant de s’asseoir à la table du fond dont il parlait plus tôt. Il prit ses aises espérant bien que son attitude énerve la jeune femme, peut-être qu’elle allait devenir hystérique, toute rouge en s’arrachant les cheveux. C’était assez marrant en y pensant, il avait presque envie de voir cette scène en action.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lieutenante

. :
âge : 30 ans
travail : coach sportif
statut : célibataire malgré elle
forme animale : une louve brune aux yeux violets
Zone Rp : Adam ; alpha et imprégné
Logan ; beta et ?
Alex ; 1er lieutenant et ?

Maêssaï ; âme soeur
Shaya ; rivale
pseudo : kiss
célébrité : Priyanka Chopra
messages : 77
crédits : lipslikeamorphine(avatar) ; beylin(signature) tumblr(gif)

Message(#) Sujet: Re: I let it fall, my heart, and as it fell you rose to claim it. Ven 16 Fév - 15:25

♛ I let it fall, my heart, and as it fell, you rose to claim it
you came in my life like a tornado. I feel like I need to fight you, what you mean to me and what I feel for you.

 
▼▲▼

 
Je me rapprochais au maximum de lui, le menaçant de ma présence. Son odeur de mâle me pénétra les narines et prit le dessus sur toutes les autres odeurs autour de nous. Je ne sentais plus le café ni les pâtisseries. Je ne sentais plus les pots d'échappement des voitures autour de nous. Je ne sentais plus la transpiration du joggeur qui venait de nous dépasser. Il n'y avait que son odeur à lui. De loup irritant et agaçant. Mais son odeur ne me faisait pas grimacer, au contraire, elle m'attirait. C'était ce qui m'énervait le plus. "En plus tu es macho ? Tu crois qu'une femme ne peut pas te mettre une raclée ? L'habit de fait pas le moine, imbécile. Je serais ravie de te faire ravaler ta fierté et de te voir te tirer la queue entre les jambes après ta défaite." On avait souvent tendance à me sous-estimer. Mais ce n'était pas parce que je n'avais pas des biceps d'acier comme lui que je ne pouvais pas le mettre au tapis. Il ne devrait vraiment pas me juger sur mon apparence.
"Oh, elle est loin ? Ça veut dire qu'elle ne voulait plus de toi ? Que tu as dû partir comme un paria. C'est tellement triste." Ma voix puait l'ironie et le mépris. La méchanceté n'était pas une habitude chez moi mais quand on m'énervait, j'avais tendance à dire des choses que je pouvais regretter par la suite. Je ne connaissais pas Maêssaï donc je me moquais bien d'avoir blessé son amour propre.
Pour je ne savais quelle raison, je me retrouvais à lui payer son putain de café et je m'approchais de la table où il s'était installé. Mais au lieu de m'assoir à mon tour. Je posais mes deux mains sur la table et le toisais. "J'ai fait ma BA du mois en te payant ta boisson vu que tu es à la rue. Maintenant, le chiot va se barrer parce qu'elle en a marre de voir ta sale gueule." Je me redressais et bousculai les clients au fur et à mesure pour sortir de cet endroit le plus vite possible.


 
CODAGE PAR AMATIS

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestnono.forumactif.com/t357-elena-caruso-damaged http://inverness-rpg.forumactif.com/

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: I let it fall, my heart, and as it fell you rose to claim it. Mar 20 Fév - 14:42

Je suis persuadée qu’une femme peut me battre, les femmes sont tous autant puissante que les hommes si ce n’est plus, mais tu n’as pas l’air d’être ce type de femme. Tu parles, mais tu n’agis jamais. Maêssaî se doutait que le retour de bâton n’allait pas être agréable, mais il n’avait pas peur de la colère de la jeune femme, il ne considérait pas les femmes comme inférieur, bien au contraire. Il était persuadé que sa sœur était son égal comme toutes les femmes autour de lui, mais il ne tenait pas à lui parler de sa sœur ou des membres féminins de sa meute. C’était son petit jardin secret et il ne lui faisait pas encore assez confiance pour lui révéler tous ses secrets et surtout ses faiblesses.


S’attaquer à l’une des femmes de sa vie le touchait profondément, cela le touchait encore plus lorsqu’il s’agissait de sa petite sœur. Mieux fallait-il donc ne pas donner le bâton pour se faire battre ou donner des munitions à son ennemi. Il éclata de rire à sa réflexion la trouvant vraiment débile, comment pouvait-elle penser cela ? Elle qui faisait pourtant partie d’une meute. Il existe un concept qui s’appelle voyager, découvrir de nouvelles cultures.



Pour ton information, nous avons inventé des avions et autres moyens de transport qui te permette de quitter ta région natale, tu devrais essayer un jour, cela te permettra de t’aérer le cerveau, enfin l’espoir fait vivre. Il finit sa phrase, lui indiqua la table où il comptait s’asseoir avant d’attendre d’être servi comme un roi et d’avoir la jeune femme en face de lui. Elle ne tarda pas à venir et sa réaction déplu à Maê. Même si elle lui tapait sur les nerfs, il avait bien envie de poursuivre une conversation avec la brune, pas que leurs derniers propos soient une conversation, mais il avait envie de l’avoir en face de lui.

Donc tu t’enfuis comme une lâche, le conflit serait-il trop dur à supporter ? Ou le fait d’être mise face à la réalité te gène ? C’est bien ce que je disais, un petit chiot qui n’a aucun courage, va te plaindre à ton alpha chiot, il te donnera peut-être une croquette. Maê secoua la tête de déception, un fin sourire trônant sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lieutenante

. :
âge : 30 ans
travail : coach sportif
statut : célibataire malgré elle
forme animale : une louve brune aux yeux violets
Zone Rp : Adam ; alpha et imprégné
Logan ; beta et ?
Alex ; 1er lieutenant et ?

Maêssaï ; âme soeur
Shaya ; rivale
pseudo : kiss
célébrité : Priyanka Chopra
messages : 77
crédits : lipslikeamorphine(avatar) ; beylin(signature) tumblr(gif)

Message(#) Sujet: Re: I let it fall, my heart, and as it fell you rose to claim it. Jeu 22 Fév - 16:53

♛ I let it fall, my heart, and as it fell, you rose to claim it
you came in my life like a tornado. I feel like I need to fight you, what you mean to me and what I feel for you.

 
▼▲▼

 
Il commençait sérieusement à m'exaspérer ce solitaire, à vouloir constamment avoir le dernier mot sur tout. Qui était-il pour me parler sur ce ton, pour se croire un seul instant supérieur à moi ? En plus il me considérait comme faible et cela je ne pouvais pas le laisser passer. Pas seulement parce que j'étais dominante, mais parce que mon caractère m'imposait de rétorquer. Je refusais d'être traitée ainsi et surtout pas une brute sans cervelle. "Je sais me tenir en société, contrairement à toi. Mais tu veux me voir agir ? Bien. Où et quand ?" Je le défiais volontairement pour voir s'il était sérieux ou si depuis tout à l'heure, il ne faisait que parler pour ne rien dire. J'étais prête à me battre contre lui s'il fallait en passer par là pour qu'il se la ferme enfin. Dans mon immense bonté, je lui laissais même le choix du lieu et du moment.

"Ta condescendance est pitoyable. Mais soit. Invente toi une meute, une vie, je m'en moque. Tu ne m'intéresses pas de toute manière." En réalité je me moquais bien de savoir s'il était solitaire ou s'il appartenait à une meute lointaine. Je ne voulais juste plus le voir dans mes pattes. Je voulais partir de ce café pour retrouver l'air libre et faire redescendre doucement ma mauvaise humeur mais il avait dit la provocation de trop. Je bondis sur lui et lui attrapais le col de son haut, mes yeux de louve le menaçant de dire un autre mot de travers. "Je. Ne. Suis. Pas. Lâche." J'en avais rien à foutre des gens autour de nous qui allaient très vite comprendre que nous n'étions pas de simples humains. Il m'avait poussée à bout et il n'y avait plus de retour en arrière possible. J'étais soudain très proche de lui, c'en était perturbant. Ma colère me permit de garder les idées claires malgré mes narines submergées par son odeur délicieuse. Pourquoi sentait-il aussi bon ce con ? "Je t'interdis de m'insulter. Tu ne sais rien de moi."

 
CODAGE PAR AMATIS

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestnono.forumactif.com/t357-elena-caruso-damaged http://inverness-rpg.forumactif.com/

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: I let it fall, my heart, and as it fell you rose to claim it. Dim 25 Fév - 22:29

Le commentaire de la jeune femme l’avait fait plus rire qu’autre chose. Il adorait la faire sortir de ses gonds, puis il devait avouer qu’elle avait le truc pour l’énerver à son tour. Elle lui donnait envie de s’énerver en permanence, il avait envie de lui mettre des claques et en même temps, il avait envie de l’embrasser. Elle le rendait complètement fou et il avait l’impression d’avoir une double personnalité, c’était vraiment étrange et il avait bien envie de la battre juste pour lui rabattre le caquet. Avec grand plaisir, je ne peux pas aller sur les territoires des deux meutes, mais je peux te donner un rendez-vous dans un lieu calme, pourquoi pas samedi. Avec un peu de chance, tu arriveras à me griffer au moins une fois.

Il savait que la jeune femme était douée, mais il voulait la faire douter, qu’elle ait l’impression qu’il ne doutait pas de sa force, de ses capacités. Une bagarre se gagnait énormément au mental, si ton adversaire pensait que tu étais invincible, tu doublais tes chances de gagner. Il fallait juste influencer l’adversaire, suffisamment pour qu’il baisse sa garde, se fatigue plus rapidement et la bataille était déjà presque gagnée.


Passé ce moment, il s’installa à la table et la chercha encore une fois. Il fut surpris un moment, elle profita de ce moment pour le saisir au col, mais il réussit à se dégager assez facilement. Je fais ce que je veux, tu me parlais de contrôle le chiot ? Mais regarde-toi. Il bouscula la jeune femme jetant un regard noir aux personnes qui commençait à s’approcher d’eux. Il n’avait pas peur de la bousculer et elle commençait vraiment à l’agacer.

Il ne frappait pas les femmes, mais elle lui donnait envie d’être violent. Il ne se recula pas, restant très proche d’elle. Tellement proche qu’il pouvait sentir le souffle de la jeune femme contre ses lèvres, leurs corps se touchaient, ce n’était pas désagréable, mais il ne l’avouerait jamais. Bizarrement tu ne dis plus rien, la vérité fait trop mal à entendre ? Tu n’assumes pas ta position dans ta si précieuse meute ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

lieutenante

. :
âge : 30 ans
travail : coach sportif
statut : célibataire malgré elle
forme animale : une louve brune aux yeux violets
Zone Rp : Adam ; alpha et imprégné
Logan ; beta et ?
Alex ; 1er lieutenant et ?

Maêssaï ; âme soeur
Shaya ; rivale
pseudo : kiss
célébrité : Priyanka Chopra
messages : 77
crédits : lipslikeamorphine(avatar) ; beylin(signature) tumblr(gif)

Message(#) Sujet: Re: I let it fall, my heart, and as it fell you rose to claim it. Ven 2 Mar - 12:54

♛ I let it fall, my heart, and as it fell, you rose to claim it
you came in my life like a tornado. I feel like I need to fight you, what you mean to me and what I feel for you.

 
▼▲▼

 
"Ha ! En plus il est drôle !" Si la confrontation physique était inévitable, je ferais en sorte qu'il comprenne à qui il avait à faire. Mon corps était élancé et mince mais je n'en étais pas moins forte pour autant. J'avais l'avantage de la surprise et c'était ce qu'il allait très vite découvrir. J'étais prête à le mettre à terre pour qu'il ravale sa fierté mais surtout qu'il me respecte enfin comme je le méritais. "J'ai hâte de te rouler dans la boue, là où est ta place." On se renvoyait constamment la balle, aucun de nous ne voulait laisser tomber. Cependant je ne voulais pas qu'on provoque un scandale vu que nous étions dans un café rempli de clients humains alors je décidais de me retirer avant que ça n'aille plus loin.

Mais il fit l'erreur de trop. Il m'insulta et ça je ne pouvais le tolérer. Après coup je me dirais certainement que j'aurais dû mettre des œillères et partir quand même mais c'était mal me connaître. Je m'étais rapprochée de lui et je l'avais pris au col pour le menacer sérieusement à présent. Il se défendit et me repoussa. Pas suffisamment loin cependant et j'avais toujours son odeur dans le nez, malgré celle du café qui volait dans l'air. "Qu'est-ce que tu veux ?!" criai-je finalement en levant les bras pour désigner les gens autour de nous. "Provoquer une esclandre dans un lieu public t'amuse ? Ça prouve bien que tu n'as aucune manière." Il n'y avait plus aucun bruit autour de nous, nous étions devenus l'attraction de la matinée pour ces passants. Je détestais ça et j'avais bien l'intention de mettre un terme à tout ça. Je m'approchais à nouveau de lui à contre coeur mais pour baisser d'un ton je n'avais pas le choix. Ma voix n'était pas pour autant moins tranchante. "Va te faire foutre, t'es qui pour me dire ça ? En plus de m'insulter, tu t'en prends à ma meute ? Mauvaise idée mec. Très mauvaise idée."

 
CODAGE PAR AMATIS

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestnono.forumactif.com/t357-elena-caruso-damaged http://inverness-rpg.forumactif.com/

Contenu sponsorisé



Message(#) Sujet: Re: I let it fall, my heart, and as it fell you rose to claim it.

Revenir en haut Aller en bas
 
I let it fall, my heart, and as it fell you rose to claim it.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I let it fall, my heart. And as it fell, you rose to claim it.
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INVERNESS RPG :: Archive rps-
Sauter vers: