AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la pêche d'un Hippocampe [Poppy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Institut Phoenix

âge : 41
travail : Directeur de la police officiellement
statut : Célibataire aimant s'amuser.
forme animale : Aucune
disponibilité rp : 2/3 pris
pseudo : Dylie
célébrité : Michael Fassbender
messages : 63
crédits : Lolitaes
DC : @Shaya Donovan

Message(#) Sujet: A la pêche d'un Hippocampe [Poppy] Mar 16 Jan - 19:18



A la pêche d'un Hippocampe

Feat Poppy


Plus tôt dans la matinée, j'ai reçu un appel. Il semblerait que faire peur à ce pauvre Poppy Delmore, petit métamorphe poisson, ait porté ses fruits. Je prends un malin plaisir à le tourmenter à vrai dire. J'ai presque l'obsession de l'avoir pour moi. Je tiens à poser les bases, oui je déteste les métamorphes au plus haut point mais un métamorphe issu des eaux est du jamais vu pour moi. Il doit même être le seul dans le coin. Il ferait un bon sujet d'expérience. Mais avant de l'avoir pour mes expériences, je dirais que j'ai ce désir de l'avoir pour moi. Un animal de compagnie? Oui presque. Moi mauvais? Oh passez vôtre chemin si ça vous dégoute. Je suis comme ça et je le resterais. Poppy Delmore sera mien. Il m'a suffit de tirer les ficelles afin de mettre en danger sa pseudo âme-sœur. Mon dieu que ce lien est stupide. Je n'y crois pas une seule seconde. Il est juste faible de nature et soumis. Pourquoi parler d'âme sœur? Quoi qu'il en soit envoyé un anti-métamorphe chez eux à sans doute fait peur au métamorphe plus qu'à son âme sœur. Mais qu'importe, cela à fonctionné puisqu'il veut me parler.

J'ai pris ma belle voiture de directeur et dans mon plus beau costume me voilà arrivant sur les lieux de vie des pêcheurs. Evidemment en tant que Shérif, je ne suis pas forcément le bienvenue car tous me pensent du côté des humains et des métamorphes. Pour la paix entre les deux. Mais évidemment, je suis là pour parler de l'attaque sur le pêcheur avant tout. Il m'expliqua à la va vite ce qui lui est alors arrivé. Je prend note et je fais mine d'examiner les lieux de l'attentat. Puis, je me permets d'aller voir Poppy qui m'avait alors appelé pour parler. Je m'avance dans la pièce suivante alors que le propriétaire des lieux quitte la maison pour aller travailler.

- Bonjour Poppy. Comment te sens-tu?

Evidemment, je n'en ai que faire. Mais je prend plaisir de voir sa peur dans ses yeux. C'est si excitant et plaisant de le voir ainsi. Mais je reste neutre et ferme. Je m'assoies face à lui.



codage par Magma.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inverness-rpg.forumactif.com/

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: A la pêche d'un Hippocampe [Poppy] Mer 17 Jan - 0:07


( à la pêche d'un hippocampe )
- 'cause you're mine -
il en était venu jusque là. il en était jusqu'à attaquer mon âme-sœur. ce n'était pas rien. quand on atteint directement sa moitié, on a le sentiment que c'est nous qui a été touché. c'est comme si quelque chose en moi s'était brisé ; une partie de mon âme fêlée. semblable à de la porcelaine fragile qui se brise en un éclat. heureusement, finalement il n'a rien. il est toujours vivant. mais je sais. je sais que cela n'est qu'une sombre menace voilée. que si je n'abdiquais pas, voilà ce qui allait arriver. il oserait m'arracher à ma moitié. il oserait le tuer pour m'obtenir, de la même manière que l'on obtient un trophée. je suppose que c'est comme ça que les pêcheurs m'ont toujours considérés en ce milieu. que pour eux, avant d'être un coéquipier contre la menace des métamorphes, je suis une créature qui existe à leur côté et qu'ils ont soustrait à la mer. une bête de foire que l'on peut fièrement exhiber. mais je ne pensais pas, qu'un jour, on en arriverait à là. lui, ce shérif qui m'avait semblé si charitable au départ, si prévenant ; laissant croire qu'il était venu enquêter auprès des pêcheurs pour être mis au courant de mon état. et voilà qu'un métamorphe arrive de nulle part pour l'éradiquer ; lui ; mon âme-sœur. la créature la plus précieuse à mes yeux dans ce bas monde. alors que les miens sont en train de se remettre de l'assaut, moi je suis dans mon coin. le palpitant résonne à toute vitesse dans ma cage thoracique. je dois réagir. maintenant. pour sauver les miens. je dois protéger l'humanité. je dois absolument protéger celui que j'aime. il n'est pas mort et pourtant, je m'en vois profondément tourmenté. je ne me vois pas exister sans lui et les sentiments qui me tortureraient s'il venait à mourir. ça serait le chaos. la fin de tout. un déchirement des plus terribles. j'en ai les larmes aux yeux. je n'ai pas le choix. je dois abdiquer. alors, je me suis saisi du téléphone pour composer le numéro du-dit shérif. pour lui demander de venir. de pouvoir parler tranquillement. sans attaque, sans arme, sans rien. s'il y avait un problème à régler, alors nous le réglerons.

aussi, il finit par se présenter plus tard, alors que je n'ai aucunement bougé de la pièce ; comme me sentant pris au piège dès le départ. quant à mes collègues, eux, ils se tirent, reprenant leurs activités comme si rien de tout cela ne venait de se passer, ne se doutant pas une seule seconde que l'homme n'est pas comme tout les autres humains, désireux d'agir pour protéger les siens. néanmoins, si la confiance qui émane de sa posture et de ses actions ; prenant ses aises en s'asseyant, peut faire tilter le plus rusé des mortels, la nouvelle attention qui porte à nouveau envers moi en me posant une petite interrogation sur mon état laisserait une nouvelle fois croire qu'il ne désire que le bien-être de ma petite personne. parce que lui, il est censé représenter la justice et l'égalité entre les humains et les monstres. mais il en est rien. pire encore ; peut-être est-il plus à craindre que les prédateurs eux-mêmes. que sous ses traits d'humains fragiles se cachent une créature perfide et avide de conquête. « - j'ai... j'ai peur... » m'exprimais-je tout doucement. mais ça, ce n'était pas si difficile à voir. on pouvait sentir distinctement l'aura qui émane de la proie. de celle qui se sens cernée ; condamnée ; s'abandonnant toute crue à son traqueur. « - promettez-moi qu'il ne lui arrivera plus aucun mal et... et je ferais n'importe quoi... c'est promis... ». je m'étrangle tant j'ai honte de ce comportement si faible. impuissant. mais avais-je vraiment le choix ? j'avais promis aux miens que je mènerais la mission de préserver la sécurité au sein de la société humaine. en agissant ainsi, c'est ce que je faisais. je protégeais les miens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Institut Phoenix

âge : 41
travail : Directeur de la police officiellement
statut : Célibataire aimant s'amuser.
forme animale : Aucune
disponibilité rp : 2/3 pris
pseudo : Dylie
célébrité : Michael Fassbender
messages : 63
crédits : Lolitaes
DC : @Shaya Donovan

Message(#) Sujet: Re: A la pêche d'un Hippocampe [Poppy] Jeu 1 Fév - 22:09



A la pêche d'un Hippocampe

Feat Poppy


Quel plaisir de sentir ce petit être si fragile et à ma protée. J'ai toujours apprécié cette sensation qui me donne l'impression d'être le tout puissant. Parfois, je me dis que j'en ai fais du chemin. J'étais si doux et si gentil dans mon enfance mais je suis fier de se que je suis devenu. Un homme fort. Un psy vous dirait que je n'ai pas reçu tout l'amour nécessaire et que j'ai développé cet aspect de ma personnalité pour me protéger et pour combler se vide. Mais moi je dis que je me suis réellement trouvé. Ma véritable nature. Je regarde le métamorphe droit dans les yeux. Je ne suis pas du genre à prendre en pitié à part pour faire semblant lorsque je joue le shérif. Mais comme vous voyez plus personne n'est autour pas même à écouter aux portes. Alors, j'enlève mon masque. L'hyppocampe le sait, il ne fait pas le poids. Et il a bien compris que j'étais pire que ceux avec qui il vit. Je rigole à sa parole. Bien sûr qu'il a peur. Un peu de plus et il finira par détaler comme un lapin pour se cacher derrière son pêcheur. Je l'imagine grandement se faire dessus.

- Tu as raison d'avoir peur.

Mon regard est noir et l'étincelle qui s'y trouve n'est pas prête de s'éteindre au contraire. Elle est le reflet de ma colère, mon envie et ma force. Je finis par me lever pour inspecter les lieux et me servir au passage. Mais à première vu ce lieux reste miteux. J'ai bien mieux. J'en profite au passage pour cacher quelques micros en toute discrétion mais de façon naturelle comme si je regardais par curiosité.

- Tu sais qu'il ne faut pas promettre n'importe quoi et surtout à n'importe qui. Mais tu vois tu as de la chance. Je ne suis pas n'importe qui. Et il se pourrait bien que je puisse réaliser ta volonté. Tu vois, je ne suis pas si méchant. Cependant, dans ce genre de conversation, il y a toujours un mais.

Je m'arrête quelques instants devant la fenêtre regardant au dehors. Puis, je regarde de nouveau Poppy toujours avec ce sourire aux lèvres.

- J'accepte ta demande mais en contre partie, j'attend de toi que tu viennes avec moi. Je veux t'avoir à mes côtés. Que tu sois mes oreilles au sein des anti-métamorphes et que tu acceptes dans un futur peut être proche que je t'examine de plus près. Car oui tu l'auras compris, je ne suis pas du tout un homme de loi.

Je m'arrête là, il n'a pas besoin d'en savoir plus sur ma personne pour le moment. Je garde des cartes en main, toujours. Même s'il reste faible, il faut toujours se méfier. Je sais quel point de pression j'ai sur lui mais trop en dire pourrait me perdre. Et j'ai un projet à mener, un objectif à atteindre. Et il me serait plus que regrettable de devoir tout arrêter ou de devoir éliminer Poppy. Il reste un bon sujet et j'apprécierais surement sa compagnie. Oui tel un animal de compagnie. Je suis odieux? Non, ce sont c'est gens là qui le sont pas moi. Je fais avancer les choses.

- Je te laisse tout de même un temps de réflexion, je suis bon seigneur. Mais sache que c'est à prendre ou à laisser. Je te conseille de prendre car le à laisser n'est pas bon pour ta vie.

Lui dis-je de façon faussement amical mais toujours sur un ton qui aidera le métamorphe à répondre. Trop le brusquer ne sert à rien. Il finirait par s'évanouir.


codage par Magma.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inverness-rpg.forumactif.com/

Contenu sponsorisé



Message(#) Sujet: Re: A la pêche d'un Hippocampe [Poppy]

Revenir en haut Aller en bas
 
A la pêche d'un Hippocampe [Poppy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enkelados, général de l'hippocampe [Terminé]
» Hippocampe - Plans pour l'After
» Le serment de l'Hippocampe
» L'himalaya il est où ? D8 [ ÉCAILLE D'HIPPOCAMPE + PATTE DE JADE ]
» Les Chimères

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INVERNESS RPG :: Archive rps-
Sauter vers: