AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 lost him, found you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité


Message(#) Sujet: lost him, found you Dim 14 Jan - 22:07


   
lost him, found you

   

   La randonnée du week-end à cheval, c'était quelque chose que Veronika attendait toujours avec impatience. Elle montait le même cheval depuis des années, avait beaucoup évolué avec lui, ils se connaissaient par coeur et elle savait, de par son propriétaire, que lui aussi attendait avec impatience sa venue tous les samedis matin. D'ailleurs, dès qu'elle arrivait à la ferme, son ami à la longue crinière noire hennissait, jusqu'à ce qu'elle le rejoigne. A ses côtés se trouvait toujours la jument que montait son frère. Elle s'occupait toujours d'elle, mais elle était bien trop vieille désormais pour être montée. Parfois, elle les suivait en balade. Aujourd'hui, Veronika était partie avec tôt avec lui et arpentait depuis une heure déjà l'un des sentiers de randonnée, en compagnie, bien évidemment, de son fidèle Border Collie, qui trottinait à moins d'un mètre devant eux. Wolf ne la quittait jamais, ou presque. Il était son acolyte indispensable, toujours prêt à l'aider, toujours là pour lui indiquer des bruits qu'elle n'entendrait pas. Avec lui, son handicap n'en était plus un. Il était l'ouïe qu'il lui manquait, la sociabilité qu'elle ne possédait plus. Alors que sa monture était au pas, un bruit sourd retentit sur sa droite. Juste à l'endroit où elle ne pouvait pas l'entendre. Aussi, elle ne put anticiper la peur de l'équidé, qui fit un écart sur le côté. Tentant de le calmer, elle eut à peine le temps de voir Wolf faire demi-tour pour les rejoindre: un éboulement les sépara tous les deux, son cheval se cabra, jetant la rouquine sur le sol. Elle roula sur le côté, eut la chance de percuter les arbres près du ravin qui lui évitèrent une chute probablement mortelle et se releva dès qu'elle le put. Revenant sur le chemin, elle comprit avec horreur qu'elle avait perdu son chien.

Elle jeta un coup d'oeil en arrière: son cheval, qui avait couru un peu plus loin, était debout, sa queue fouettant l'air, les oreilles plaquées en arrière. Il se calmerait tout seul: il avait l'habitude des randonnées et n'en était pas à sa première frayeur. Dans le pire des cas, il rentrerait sans elle tant il connaissait ces chemins-là. Veronika avait un problème bien plus urgent: Wolf avait disparu derrière l'éboulement, qui barrait totalement le chemin, pas bien large. Elle ne pouvait pas l'escalader. Elle tenta de le déblayer, mais à mains nues, c'était peine perdue. Elle appela son chien. Il ne répondit pas. Elle sentit la panique s'emparer d'elle: et s'il était coincé sous les rochers? Et s'il était... elle secoua la tête et respira longuement, puis expira, afin de garder son calme.

- Wolf ? Réponds, mon chien ! Aboie !

Pas de réponse. Les larmes lui montèrent aux yeux.

- Wolf ! Aboie !

Enfin, un aboiement se fit entendre. Puis un autre. Dieu merci, il était vivant! Elle tenta de le faire venir à elle en lui demandant de monter, mais elle entendit qu'il glissait. Elle l'immobilisa d'un ordre vocal et l'entendit aboyer de nouveau. Il fallait absolument qu'elle arrive à le rejoindre. Mais comment ?

Code by Fremione.
   


Dernière édition par Veronika Faure le Dim 25 Mar - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: lost him, found you Lun 15 Jan - 23:38

 
Lost him, Found you


Veronika & Raven

Une balade matinale, enfin plutôt une chasse matinale. Elle s'était levée avant l'aube et été partie en forêt chasser. Autant dire que le puma était ravi, elle avait traqué  et dévoré un chevreuil dont il ne restait à présent plus grand chose. Le puma avait hisser les reste de la carcasse dans un arbre plus à l’abri même s il y avait peu de chance de le retrouver le lendemain, qui savait après tout.. Elle s'était finalement installée dans un arbre un peu plus loin afin de digérer sa proie et se reposer un peu tout en profitant de la nature et du calme.

Mais après une demi heure son repos fut dérangé par un bruit de débris, comme un glissement de terrain, elle fut sentir le sol vibrer au travers de l'arbre ou elle était installé, surveillant les environs proches afin de vérifier si un quelconques danger était proche mais ce ne fut pas le cas. Elle pensa à aller voir de quoi il s'agissait mais le bruit n'avait pas l'air d'être humain, chute de pierre et autre gravats. Elle se rallongea une fois qu'elle eut déterminer d’où le son provenait, mais non, impossible voilà qu'un chien se mit à aboyer comme un fou alertant l'animal.*grrr sale cabot, tu va la fermer*, *Il est peut être blessé* Le puma grogna ennuyer de sentir la volonté de l'humaine d'aller voir si l'animal allait bien, si il n'était pas capable de s'en sortir seul, pourquoi devrait elle se déranger juste pour un chien? Elle grogna à nouveau avant de bondir de sa branche jusqu'au sol et se diriger vers le son en trottinant, s'approchant à l'affut du canidé. en effet un éboulement, les cri d'une humaine puis du chien, voilà ce qui avait perturbait sa tranquillité.

Elle s'approcha assez pour que le chien la sente, celui ci se figea reculant oreilles baissées, s le puma avait pu sourire il l'aurait surement fait devant la réaction craintive du chien. Un nouveau grognement, aider l'animal? vraiment? c'est vrai qu'il était mignon, mais il n'en restait pas moins une proie au milieu de son territoire de la journée. Elle allait faire quoi? choper le chien terrifié par sa seule proximité pour le ramener à sa propriétaire?
Le cougar tourna les talon et s’éloigna non sans un rugissement typique. Revenu près de leur arbre, elle attrapa son sac et se rapprocha du lieu de la chute. reprenant forme humaine, la jeune femme se rabhilla rapidement afin de rejoindre à nouveau le chien coincé d'un coté de l'éboulement.

- Hey toi, ça va aller, on va t'aider à retrouver ta maitresse

Dit elle s'adressant à l'animal, d'une voix douce et calme, le chien se mis à remuer la queue et vient vers elle l'air joyeux comme s'il avait comprit ou était il juste heureux de voir un humain? La féline souria et le caressa doucement en lui adressant quelque mot rassurant.
Elle assena la situation, regardant l’effondrement et les passage possible, ni le chien ni l'humaine ne pourrait passait par dessus sans glisser. Elle, le pourrait mais elle n'avait pas spécialement envie d'aller à la rencontre de l'humaine qu'elle avait entre aperçue pour l'aider à grimper. Elle regarda le chien, pas de laisse, cela aurait été trop simple.

Elle décida de tenter malgré tout s'accroupissant devant le chien le caressant à nouveau, celui ci n'était pas farouche pour un sous au contraire. Il aboya à nouveau tirant une légère grimace de la blonde dont l'oreille se trouvait bien trop près de celui ci surtout si peu de temps après sa métamorphose. Elle tenta de prendre le chien dans ses bras, celui ci bougea un peu mais ne se débattit pas et fini par lui permettre de le porter.
Raven en profita pour bondir derrière un large arbre n'ayant pas été emporter tenant le chien d'un bras s'aidant du second, elle parvint à atteindre un sentier secondaire plus haut, assez étroit et coupé la ou la terre s'était affaissé elle pris un peu d'élan bondissant au dessus du petit ravin pour attérir de l'autre coté.
Ils retrouvèrent finalement  le bon sentier, arrivant derrière la rouquine inquiète pour son animal.Scrutant la rouquine de la tête au pied alors que le chien  s'agitait dans ses bras aboyant et voulant rejoindre sa maitresse.

- Je crois que c'est à vous

lui adressa seulement la blonde avant de libérer la boule de poil qui se jeta de ses bras pour courir vers son humaine en aboyant de plus belle....bruyant...*Hum* Oh ça va, je n'ai jamais dis qu'il n'était pas bruyant juste pas une proie. Son regard ne quitta pas la femme un seul instant observant les retrouvaille et écoutant les alentours au ca soù elle ne serait pas seule. Elle n'avait pas vraiment envie de faire parti des derniers disparut, tout ça pour avoir aider un chien.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: lost him, found you Sam 20 Jan - 11:26


   
lost him, found you

   

   
Veronika sentait la panique la gagner. Son chien était bel et bien coincé derrière un tas de rochers, ne pouvait pas la rejoindre sans se mettre en danger, elle ne pouvait pas non plus prendre un risque stupide qui les aurait mis en danger tous les deux - si elle disparaissait, à qui Wolf serait-il confié? D'autant qu'elle sentit derrière elle que son cheval, qu'elle connaissait par coeur, s'inquiétait lui aussi. Elle tournait la tête vers lui et le vit plaquer les oreilles en arrière puis reculer. Avait-il senti quelque chose? Un prédateur quelconque? Et s'ils finissaient tous dévorés par un animal ou tués par un de ces métamorphes extrémistes qui considérait les humains comme des êtres inutiles? Elle secoua la tête. Ca n'était pas le moment de perdre les pédales! C'est alors qu'un rugissement facilement reconnaissable se fit entendre. A cause de son ouïe abîmée, elle n'aurait su dire si l'animal était près ou non. Mais il était bien là. Elle pria de toutes ses forces pour que ce soit un métamorphe, pour qu'il ne s'en prenne pas à son chien, à sa monture ou à elle-même... parlant de monture, elle tenta de rattraper la sienne qui fit demi-tour et détala en courant. Génial! Maintenant, elle était coincée à pieds, en pleine montagne, toute seule! Que lui répétait son frère, avant sa mort? Gardes toujours de quoi se défendre sur toi. L'écoutait-elle? Bien sûr que non! Elle ferma les yeux et respira un grand coup, essayant d'analyser la situation. Wolf connaissait bien le chemin. Normalement, il saurait rentrer au cas où elle ne pouvait pas le rejoindre. Elle n'avait pas d'autre choix que celui de chercher une autre route pour passer de l'autre côté de l'éboulement. Alors qu'elle s'apprêtait à faire demi-tour, le coeur brisé à l'idée de laisser son chien inquiet derrière elle - dieu merci, il était identifié et connu d'un bon nombre de gens à Inverness, elle entendit clairement du bruit non loin d'elle. Cette fois-ci, pas de doute: elle n'était pas seule.

Et effectivement, elle entendit son chien aboyer, du côté totalement opposé où il était censé être. Avait-il réussi à trouver un passage? Elle eut rapidement sa réponse quand elle vit apparaître une inconnue aux cheveux blonds, Wolf dans les bras. Ce dernier se débattit pour demander à la rejoindre. A peine posé au sol, le chien détala comme une fusée et se jeta dans les bras de Veronika, qui s'était accroupie pour le recueillir. Il hurla presque de bonheur de retrouver sa maîtresse, laquelle le serra contre elle, pleurant presque de soulagement elle aussi. Elle enfouit sa tête dans ses poils, agrippant son ami si précieux, avant de se relever et de regarder la jeune femme, qui était restée relativement loin d'elle.

- Merci. Merci infiniment. Vous n'avez pas idée à quel point Wolf est important pour moi.

Comme pour approuver son humaine, le Border Collie passa entre ses jambes et s'assit. Elle se baissa pour lui gratter l'encolure.

- Je n'ai pas pu entendre l'éboulement, je n'ai rien anticipé. J'ai bien cru qu'on allait rester coincés tous les deux chacun de notre côté. Je m'apprêtais à faire demi-tour, mon cheval s'est enfui quand il a entendu un...

C'est alors qu'elle réalisa: la blonde était arrivée du mauvais côté, son chien dans les bras. Elle jeta un coup d'oeil à côté d'elle, c'était un ravin. Il était absolument impossible que son chien l'ait remonté si vite. Son regard revint sur la jeune femme, elle fronça les sourcils et tourna la tête sur le côté, interrogative.


- Comment... ?

Elle ne termina pas sa phrase. Une petite voix en elle lui dit que son interlocutrice ne lui répondrait pas, en tous cas, pas clairement. Elle baissa les yeux, ayant apprit avec les années qu'il valait mieux ne fixer personne. Certaines solitaires au Refuge n'avaient pas forcément été très tendres avec elle dans ses débuts, ne supportant pas qu'on les observe fixement, l'animal en eux étant trop incontrôlable pour que l'humain puisse le garder enfoui. Alors, elle réagissait désormais systématiquement comme elle réagissait avec les métamorphes, peu importait que ses interlocuteurs soient humains ou pas. Elle avait rapidement compris que sans la protection quasi-constante de son frère, la prudence était de mise. Wolf manifesta son envie de décrocher de la rouquine. Elle lui fit un signe de la main, comme on aurait invité quelqu'un à passer une porte, lui signalant ainsi qu'il pouvait vaquer à sa guise. Le chien de berger retourna vers la blonde, s'assit devant elle et lui tendit la patte à plusieurs repris. Comme pour dire merci. Veronika eut un sourire en coin. Peu importait qui cette inconnue était, son chien semblait l'apprécier et il ne se trompait jamais...

Code by Fremione.
   
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: lost him, found you Ven 16 Fév - 15:08



Lost him, Found you

Le puma était bien installé avant de n'être dérangé par le raffut du cabot et l'envie d'aider de l'humaine. Mais bon, il avait suivit comme d'habitude, ce n'est pas comme si il avait le choix et pouvait se séparer de la jeune femme de toute façon, elle était une part de lui et même s'il le pouvait jamais l'animal ne le ferait cela reviendrait à se suicider. Autant la boule de poil bruyante l'avait agacé autant la partie animal de la jeune femme appréciait le fait que celle ci réponde semble t'il de plus en plus à ses émotions et communique plus avec d'autres. Bien qu'aimant sa liberté, plus de six mois passé totalement  seul avec l'humaine retranchée au plus profond de son être avait été frustrant et inquiétant. C'était comme perdre une partie de soit même.
Même si l'animal comprenait peu certaine chose au niveau de la réflexion humaine et leur coté compliqué, il savait et comprenait l'importance d'autres comme briser l'isolement de la blonde, alors si pour cela il fallait supporter cette chose à 4 pattes jacassant, ainsi soit il.

L'humaine d'ailleurs, observait la scène devant elle. Le chien se jeta de ses bras pour rejoindre sa maitresse qui le pris dans ses bras à son tour dans une effusion de joie. Les deux clairement heureux de se retrouver. Cela arracha un demi sourire à la petit blonde les observant qui repris une expression neutre quand la jeune femme se tourna vers elle pour la remercier avec profusion. Oui ils avaient l'air proche tout les deux.

- Pas de soucis

Se contenta elle de répondre à la rouquine, il y avait eu un éboulement, oui c'est ce qu'elle avait entendu. Et bien sur la boule de poil avait du galoper partout dans la forêt trop loin de sa propriétaire et s'était retrouvé coincé de l'autre coté de l'effondrement, typique. Elle était a cheval, et celui ci avait pris peur?  Hum de quoi? ohhhhhh... oops? Pour sûre la fuite du cheval était de son fait lorsque le puma avait poussait un cri de contrariété. La plupart des animaux non prédateurs avait tendance à avoir la même réaction. Elle retrouverait l'animal à son enclos sans doute. Cela amusa l'animal et la blonde tenta de dissimuler un léger sourire.

Elle pu voir l’interrogation de l'inconnue lorsque celle ci après le bonheur des retrouvailles de rendit compte  de l'endroit par lequel  ils étaient arrivés, totalement à l'opposer d'où se trouver son chien. Cette fois ci la féline ne reteint pas le petit sourire en coin qui se dessina sur ses lèvres haussant un sourcil à l'attention de la jeune femme *à ton avis?* Elle la vit baisser les yeux, la scrutant un peu plus maintenant qu'elle ne sentait autour d'eux aucune autres présence ou menaces potentielles. Elle même n'en avait pas l'air, même s'il falaise se méfier des apparences: humaine.  J'ai de bonnes jambes répondit elle à l'humaine, cela n'aurait sans doute pas de sens pour elle mais peut importait. C'est alors que le chien revint vers elle elle s'asseyant à ses pieds et lui tendant la patte à plusieurs reprise. Elle soupira mais se laissa attendrir se baissant pour caresser le chien et lui grattouiller la tête, c'est vrai qu'il était mignon. Elle pu sentir le puma en elle soupirer mais savait aussi très bien que même l'animal avait eu la même penser: brave bête va.

elle releva la tête vers la femme qu'elle n'avait pas perdu du coin de l’œil depuis malgré l'attention porté au chien.Vous devriez avoir quelque chose sur vous pour signaler votre présence ou faire fuir les prédateurs lorsque vous venez si profondément dans les bois, vous ne savez pas sur quoi vous pouvez tomber... Ce petit aurait pu se faire croquer ajouta t elle en frottant la tête du chien. Oui il fallait admettre qu'il était chou. Oh elle ne l'aurait pas dévorer,les animaux domestiques étaient hors du régime alimentaire du puma mais d'autres n'étaient pas toujours si regardant et il y avait aussi des prédateurs animaux dans ces bois.



Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: lost him, found you Mar 20 Fév - 15:06


   
lost him, found you

   

   
Tandis que son chien faisait son intéressant auprès de l'inconnue, celle-ci lui parla un peu. Oui, c'était logique: toute la situation indiquait qu'elle n'était pas vraiment humaine. Elle aurait aimé pouvoir, comme ces métamorphes, comprendre les choses de suite. Mais même si, pour les côtoyer depuis sa naissance, elle les repérait plus vite que les humains ne les fréquentant pas, elle avait besoin d'un moment de réflexion, de plusieurs déductions, pour en arriver à la conclusion qu'elle avait en face d'elle un humain-animal, comme elle aimait les appeler. La blonde en faisait clairement partie. Peut-être était-ce elle, le puma qu'elle avait entendu quelques minutes auparavant? Il avait semblé si près... mais sa mauvaise ouïe pouvait tout aussi bien la tromper. De toutes façons, elle avait prit l'habitude de ne pas poser de questions, jamais avant qu'elle ne sente que la personne en face d'elle ait envie d'en parler. Et pour l'instant, ça n'était pas le moment. Quand elle lui indiqua qu'elle devrait toujours avoir sur elle de quoi se protéger, elle eut un sourire en coin.  Ouai... C'est ce que me répétait souvent mon frère. Je n'ai pas retenu la leçon, il faut croire.Sentant que sa voix se brisait doucement, Wolf revint aux pieds de son humaine, qui se baissa pour passer ses mains dans ses poils. Puis elle se redressa à nouveau et regarda au loin.  Habituellement, c'est un coin tranquille, ici... mais c'est vrai qu'avec tout ce qui se passe en ce moment, je ferais peut-être mieux de me protéger plus. Je ne suis probablement pas plus en sécurité que certains.

Sa famille était connue dans le coin, alors elle ne doutait pas qu'elle était également dans le collimateur de certains extrémistes. Tous ceux qui côtoyaient les métamorphes de près étaient, eux aussi, menacés. Elle avait eu plusieurs rixes avec certains d'entre eux du temps où elle fréquentait le lycée et, même si elle savait très bien se défendre, elle restait une cible relativement facile à atteindre: elle n'avait plus aucune protection. Plus personne qui pourrait la prévenir, ni se battre à ses côtés, au cas où. Sa seule véritable compagne était la solitude. Oh, elle avait bien Sara... mais Sara avait sa meute et elle ne doutait pas une seconde que c'était celle-ci qui passerait en premier. C'était normal. Mais elle l'enviait. L'espace de quelques secondes, elle avait décroché du monde extérieur, plongée dans ses pensées. Elle sembla revenir soudainement sur Terre.

Je m'appelle Veronika. Je n'ai jamais eu l'occasion de vous croiser encore, il me semble... En tous cas, je suis désolée d'avoir interrompu votre sortie. Elle ne savait pas trop comment continuer la conversation. De quoi parler? De la pluie et du beau temps? C'était d'un tel banal que même elle n'en avait pas envie. Alors quoi? Ce fut son chien qui lui donna la réponse: il se leva et regarda la blonde, comme s'il l'analysait. Wolf vous aime bien. Il a souvent un bon feeling avec les gens et il est habitué aux... métamorphes. Il sait auxquels je peux faire confiance.  Autant mettre les pieds dans le plat, non? Elle n'avait pas l'air menaçant et puis au pire, si elle attaquait... il n'y aurait qu'à son chien qu'elle manquerait, mais il trouverait rapidement refuge chez Sara, qu'il considérait clairement comme sa seconde maîtresse. Pour ne pas laisser l'inconnue bloquée sur un sujet dont elle ne voudrait peut-être pas parler, elle enchaîna. Je suis en partie sourde. C'est pour ça que je n'ai pas pu entendre l'éboulement, il était du mauvais côté. Wolf est mon chien d'assistance, d'où le fait qu'il soit ainsi collé à moi. Comme pour approuver ces derniers dires, l'animal revint se placer aux pieds de la rouquine, queue battantes, yeux brillants, toujours en attente d'une demande de sa part... elle sembla chercher quelque chose dans sa poche, avant de réaliser que c'était sa monture qui transportait ses affaires. Autrement dit, la seule chose qui lui restait, c'était son téléphone portable. Ah. Mince. Elle fit quelques pas sur le côté pour ramasser une pomme de pin qui traînait et la lança au loin. Wolf parti en courant pour la récupérer.

Code by Fremione.
   
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: lost him, found you Dim 25 Mar - 18:59


         

         

         Sara, Raven & Veronika
         lost him, found you


Sara avait enfilé sa tenue de sport: simple leggins d'hiver et débardeur/veste chaude, le tout imperméable au cas où. Elle avait senti que sa louve avait envie de se dégourdir les pattes, c'était le cas pour elle aussi: si elle était aussi calme, c'était parce qu'elle faisait pas mal de sport pour s'aérer l'esprit. Aussi, elles avaient toutes les deux passé un accord: la petite blonde pouvait rester humaine, mais elle allait devoir courir. Ca n'était pas un souci pour elle: elle était entraînée et endurante, elle aimait ça aussi. Alors, elle était partie courir sur un chemin de randonnée qu'elle connaissait bien, pour le faire régulièrement avec Veronika. Sur le chemin, elle se demandait d'ailleurs ce que son amie devenait. Voilà quelques jours qu'elle n'avait pas eu de ses nouvelles. Elle savait qu'elle avait beaucoup de travail au Refuge, aussi ne se formalisait-elle pas de cette absence, mais elle se dit qu'il allait falloir qu'elle passe lui rendre visite. Alors qu'elle observait le paysage, tout en trottinant à bonne allure, ses cheveux attachés lui permettant d'avoir une bonne vision générale, elle entendit au loin un galop de cheval. Elle fronça les sourcils: son odorat ne lui indiquait pas de présence humaine (ou métamorphe). Elle s'arrêta, en profitant pour reprendre son souffle et elle réalisa que le cheval lui arrivait dessus. Par précaution, elle s'écarta légèrement du chemin - et voilà l'animal qui déboulait à toute allure, sortant d'un virage plus loin. Elle fronça les sourcils: elle le connaissait, ce cheval et c'était une jument, celle que Veronika avait pour habitude de monter!

Elle se remit au milieu du chemin et leva les bras. "Whooo, tout doux, ma belle! C'est moi!" L'équidé pila, juste à temps pour ne pas percuter Sara. La jument était complètement affolée, trempée de sueur. La petite blonde attrapa délicatement les rennes et lui caressa le flanc. "Là... d'où est-ce que tu viens?" Sans lâcher les rennes, elle se décala pour observer les sacoches qu'elle portait et y plongea la main. Elle en ressortit un portefeuille qu'elle connaissait bien: celui de Veronika. Ah! Elle fronça les sourcils. La jument était habituée aux métamorphes - la preuve, elle n'avait pas peur d'elle alors qu'elle était une prédatrice. Mais c'était de ceux qu'elle connaissait bien dont elle ne se méfiait pas. Avec les autres, elle restait un animal de proie. Elle espéra que rien n'était arrivé à son amie. Tout en continuant de caresser la jument, elle posa son pied dans un des étriers et se hissa tant bien que mal sur le dos de cette dernière. La selle n'était absolument pas réglée à sa taille, dieu merci, elle savait monter sans étriers. Aussi, elle sortit son pied de celui qui l'avait aidée à monter et elle fit faire demi-tour à sa monture. "Allez, demi-tour ma belle. On va chercher celle que tu as laissée sur place." Elle la fit repartir au petit trot, pour ne pas l'épuiser d'avantage. Quelques minutes plus tard, elle prenait un nouveau tournant et fut plus que soulagée de voir que son amie était bel et bien en vie. Wolf jouait avec un bâton qu'elle lui lançait et elle était en pleine conversation avec... Raven! C'était donc elle qui avait fait paniquer la jument! Elle sourit et mit pied à terre, tout en prenant garde de garder les rennes de l'animal bien dans les mains, afin de s'approcher doucement et de lui montrer qu'elle n'avait rien à craindre.

Toutes les deux arrivèrent d'un pas tranquille. La jument avait les oreilles en arrière, mais suivait malgré tout Sara, en qui elle avait confiance. Elle ne quittait pas Raven des yeux cependant. Wolf vint à la rencontre de la petite blonde, qui lui caressa la tête quand elle l'autorisa à lui mettre les pattes avant sur le ventre. Puis elle reporta son attention sur les deux femmes en face d'elle.

"Raven? Qu'est-ce que tu as fais à cette pauvre Luna pour l'effrayer à ce point?" demanda-t-elle à la blonde en riant, tandis qu'elle caressait la tête de la-dite Luna, qui se frottait désormais contre elle. Puis elle se tourna vers Veronika.  "Rien de cassé?"

         
BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Message(#) Sujet: Re: lost him, found you

Revenir en haut Aller en bas
 
lost him, found you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 03. Lost and found
» The Lost get Found (Kirian #1)
» LOST LE RPG
» 06. you found me lying on the floor
» Alice always lost... [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INVERNESS RPG :: Archive rps-
Sauter vers: