AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A Million Dreams wt/ Abraham Griggs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

solitaire

. :
「 TOUJOURS DANS MON COEUR

âge : 12 y.old
travail : Écolière
statut : Célibataire
forme animale : Le Lynx Ibérian
don : Aucun


Zone Rp : abraham ◈ padre , harrison ◈ (akela) protector, solel ◈ (bahgeera) provocación, fascinación, cameron ◈ médico, shaya ◈ amiga, benevolencia, amaoka ◈ hermano, ejemplo, sid ◈ (Hathi) la salvadora, rose mcgrath ◈ una madrina,

disponibilité rp : #Sherrington (wt/ Bagheera, Akela), #Alentours (wt/ My Family), (wt/ Bagheera), #School (wt/ Cameron) (0/3)
pseudo : mcflurrys
célébrité : Dafne Keen
messages : 216
crédits : Bagheera

Message(#) Sujet: A Million Dreams wt/ Abraham Griggs Lun 8 Jan - 19:37




Every night I lie in bed The brightest colors fill my head A million dreams are keeping me awake A million dreams, a million dreams I think of what the world could be A vision of the one I see
Elle était devant la fenêtre, admirant le paysage enneigé, le blanc recouvrir l’environnement. Il était paré de son manteau de neige, des décorations luminescentes, colorés, et scintillantes. La ville instaurer la magie de leur événement. Et comme les enfants, elle pensait à couper un sapin pour leur maisonnette. La petite voyait ça grand, un immense, en forme de sapin, avec chaque épines, pour le décorer de tout ce qu’elle trouverait, pour économiser l’argent. Le contenu était éphémère, c’était ce qu’il représentait, un moment de gaieté, de partage, en ne se préoccupant pas des problèmes imminents, et accablants. A présent, il ne manquait plus qu’attirer son père pour toutes les préparations. La veille de noël se rapprochait, il ne fallait pas s’attarder trop longtemps. Juste sans prévenir, vêtu de son manteau, et de collant en laine, d’une robe que lui avait recommandé quelqu’un, pour être bien dans l’esprit de réveillonné. Son regard se perdit dans les immenses sapins, lequel leur correspondrait. A son flair, et à son regard enfantin, et rêveur, elle se laissa emporter. Maura devait pour un deux jours, redonné le bonheur, et une joie communicative à son paternel. Du coup elle se contrôlait à l’école, et même à la maison. Après elle était qu’une enfant. Elle songeait qu’à devenir comme son paternel. Et pas à le devancer, à devenir “ meilleur ” que lui. Cela serait irrespectueux. Voilà pourquoi elle refuserait de prendre des conseils de son exemple.

Son regard s'émerveilla, était subjugué par celui-ci, imposant, immense, la signification du sapin de noël. Elle observa de chaque côté, avant de donner un coup de griffe sur un arbre, une indication, qui la permettrait de le retrouver rapidement. La métamorphe sautilla avant de rentrer à la maison pour attirer son paternel à l’extérieur. La parole aurait plus pratique, que tirer son bras, en transmettant visuellement : Il faut que tu viennes. Allez! Papa! Il devrait bien accepter un moment. La gamine s’empressa de récupérer la hache pour qu’il comprenne le message. Il n’aurait pas ommis de sa mémoire, les moments ensemble. A couper du bois, qu’elle avait voulu copié, et imité, demeurant impuissante. Les rires qu’ils avaient partagés auprès de la cheminé, en se laissant submerger par les contes qu’ils racontaient. Ou même des chants de noël, la guitare qu’il grattait, heureux, et épanouis. Pourquoi ils ne pouvaient pas recommencer? Ils étaient peut-être moins en nombres, mais ils étaient encore ensemble, comme une famille. Le père avait expliqué que c’était ce qu’il y avait de plus important. Que le reste était éphémère, n’avait aucune signification, tout comme les humains. A présent, elle faisait qu’appliquer, de pratiquer la coutume humaine, qu’elle appréciait un peu plus chaque année, en concluant son deuil dorénavant. Maura ne pouvait plus continuer comme ça, sachant que pour un ame-soeur la douleur était multiplié, était incomparable, presque même insurmontable.

Elle marcha en direction de l’arbre, en suivant les pas que la neige avait marqué récemment. Jusqu’à les mener directement à celui qu’elle souhaitait pour le réveillon. Le doigt pointait, pour appuyer sur le fait que c’était bien celui-ci à découper. Celle-ci fit une moue, qui s’accordait avec son excitation et son enthousiasme. En exprimant dans son regard : C’est celui-là! L’enfant s’éloigna brusquement, inutile de se prendre un coup, à quelques heures de l’événement mondial. Celui de la venue du père noël, et de manger en compagnie de son entourage. Et de ne se soucier que du bonheur d’autrui, en offrant un présent ensemble. Elle-même avait préparé un pour son paternel, avec l’aide d’une personne. Rose, un peu comme sa marraine, non pas la “ bonne fée ” comme les contes. Maura n’était pas stupide, mais celle qui se comportait comme une deuxième maman. Lorsque le moment viendra, elle lui remettra auprès de la cheminée. Il fallait respecter la tradition, et ne pas les entreprendre avant le commencement.

◈◈◈◈◈

@Abraham Griggs  en espèrant que le sujet de noël te conviendra coeur
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inverness-rpg.forumactif.com/

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: A Million Dreams wt/ Abraham Griggs Ven 19 Jan - 3:35



Chapitre I.1

« A Million Dreams ft. Maura »

Chapitre I.2
Premier Post


Maura avait sans doute retenu la leçon de notre dernier clash. Elle semblait plus posée et plus réfléchie dans ses choix et j'en étais plus que fier... J'avais pu avoir réellement une discussion avec elle-même au fond, je n'avais reçu que des miaulements ou des grognements... Elle se concentrait à l'école et entre nous, ça me permettait de souffler. Le boulot en revanche commençait réellement à devenir un problème. L'argent plutôt que le boulot. Je devais payer cette foutue maison et j'avais trouvé une solution à notre problème grâce aux petites annonces. Tout le monde de nos jours utilise internet et toutes ces conneries disant qu'on trouve jamais de boulot à notre époque, mais si ces débiles savaient prendre un bon journal pour le lire, ils verraient que le travail, justement, grouille à notre époque.

Conducteur de limousine, impossible pour moi de travailler pour Noël, Maura me tuerait. Professeur d'Art à mi-temps, je me voyais mal laisser Maura seule à la maison pendant que j'apprends comment dessiner à des gosses surdoués. Et puis tout à coup, mon œil se porta sur une vente de sapin traînant sur une petite semaine. J'avais donc commencé un nouveau travail en plus de celui de la boutique pour arriver celons mes calculs à avoir exactement l'argent qu'il me fallait à la fin de l'année. Le proprio n'était pas vraiment un monstre, surtout pendant la période de Noël et m'avait fait cette fleur de retarder encore un peu plus le paiement à condition que ça ne se reproduise plus. Je l'avais remercié et je mettais donc mit au travail. Ça n'avait pas vraiment grand chose de compliquer en fait, juste pénible de ne dormir que trois heures par nuit, mais ça encore, j'en avais l'habitude.

Je devais couper des sapins sur la propriété du vendeur qui était un vieille homme bien plus vieux que moi. Il avait à peu près l'âge de mon père ce qui m'a tout de suite mit en confiance, sachant qu'il payait les heures supplémentaires, exactement ce dont j'avais besoin pour acheter un cadeau à Maura pour qu'elle ne se sente pas différente des autres enfants, elle sans cadeau. J'avais tout de suite repéré ce qu'il lui fallait dans une boutique en ville tenu par des jeunes cons que je méprisais au plus haut point, mais qui semblait plus bête qu'autre chose de négatif. J'attendais donc avec patience d'avoir l'argent nécessaire. Je coupais les arbres, prenais un café pour la pause avant de mettre tout ça en vente dans un stand tenu par la femme de ce brave homme. Il y avait des lumières partout et les enfants ainsi que les parents étaient tous émerveillés. Je me sentais bien là-bas, sous les lumières. Tout ça me rappelait ta présence. Quand tu tenais ma main, m'embrassant sous le gui pendant que Maura se moquait de nous. Bizarrement, cette nostalgie était nécessaire pour moi, pour avancer et pour promettre à notre fille un merveilleux Noël.

Le jour J. J'avait un dernier jour de travail avant de fêter Noël avec la merveilleuse petite fille qu'on m'avait donnée. J'avais acheté son cadeau qui était déjà dans son paquet et je mettais endormi, repensant à toi, un verre de whisky vide sur la table à côté de mon fauteuil. Remplis plusieurs fois la veille. Je me réveillais en sursautant, Maura me traînant dehors pour m'amener à un arbre bien spécifique. Elle avait envie d'un sapin et je ne pouvais rien lui refuser. C'était un arbre qui faisait partie d'un petit groupe que je devais couper pour ce soir et c'était aussi les plus cher... Ma hache à la main, j'avais presque envie de le couper et de le ramener avant de bosser, mais c'était du vol et ce vieil homme avait confiance en moi... J'ai soupiré, mettant un genou à terre devant Maura après avoir planté ma hache dans l'arbre, l'air désolé.


"Hey ma puce. Je suis désolé, mais cet arbre n'est pas à nous et... Il coûte pas mal cher, malheureusement, on a besoin de cet argent pour les factures. Tu ne voudrais pas qu'on devienne des méchants hein ? On va rentrer, tu dois passer la journée avec Rose et j'ai pas envie que tu chopes froid. Aller, on y va."

Je reprenais ma hache pour la reconduire à la maison avant de m'habiller chaudement et de m'assurer qu'elle en face autant avant d'ouvrir la porte à Rose, une femme qui s'occupait parfois de Maura pendant que je bossais. J'espérais que la gamine ne soit pas trop en colère ou déçue, mais je ne pouvais pas faire autrement... Toujours le fric.



Code by Wiise sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
avatar

solitaire

. :
「 TOUJOURS DANS MON COEUR

âge : 12 y.old
travail : Écolière
statut : Célibataire
forme animale : Le Lynx Ibérian
don : Aucun


Zone Rp : abraham ◈ padre , harrison ◈ (akela) protector, solel ◈ (bahgeera) provocación, fascinación, cameron ◈ médico, shaya ◈ amiga, benevolencia, amaoka ◈ hermano, ejemplo, sid ◈ (Hathi) la salvadora, rose mcgrath ◈ una madrina,

disponibilité rp : #Sherrington (wt/ Bagheera, Akela), #Alentours (wt/ My Family), (wt/ Bagheera), #School (wt/ Cameron) (0/3)
pseudo : mcflurrys
célébrité : Dafne Keen
messages : 216
crédits : Bagheera

Message(#) Sujet: Re: A Million Dreams wt/ Abraham Griggs Ven 19 Jan - 12:59




Every night I lie in bed The brightest colors fill my head A million dreams are keeping me awake A million dreams, a million dreams I think of what the world could be A vision of the one I see
La vie était devenu trop cher. Qu’il est même difficile d'acquérir un arbre pour le réveillon. Un simple sapin coûtait cher. Ils n’avaient pas les moyens de pouvoir l’acheter. Et pourtant c’était “ symbolique ”. Il représentait l’esprit même de l’événement. Les familles respectaient se plier à la coutume, décoration, et sapin. Les cadeaux en-dessous de l’arbre, pour prévenir de la présence de l’homme vêtu entièrement de rouge, et de blanc. Celle-ci avait déposé des cookies, et un verre de lait. Comme ça, il n’aura pas faim lors de son chemin pour apporter les présents aujourd’hui. Son ami avait même précisé qu’il se repérait uniquement au sapin du réveillon. Que sans ça, il n’offrait aucun présent, parce que l’enfant avait été désobéissant. Maura ne voulait aucun cadeau, seulement que son paternel soit heureux. Cela pouvait paraître étrange, mais c’était primordial et essentielle pour celle-ci. Ils n’avaient pas l’argent suffisant pour pouvoir couper leur arbre pour le réveillon. Son père se mit à sa hauteur pour lui annoncer la mauvaise nouvelle, malheureusement. Elle ne pouvait pas lui en vouloir, même si cela attristé quand même. Il n’y était pour rien, et faisait son maximum déjà pour conserver leur maisonnette. Pour assurer qu’elle est foyer convenable, et qu’on ne vienne pas brusquement lui prendre “ Maura ”. Parce qu’on le jugera inapte à s’en occuper correctement. Et qu’elle n’aura pas ce qu’elle a besoin pour se développer normalement. Le risque d’aggraver leur situation, en dérobant un bien qui ne leur appartenait pas. Ceux malgré qu’ils étaient déjà considéré comme une menace environnante. Il était hors de question, qu’on s’en prenne à son paternel continuellement. Abraham représentait absolument tout pour elle. Son protecteur. Son super-héros. Son homme idéal. Elle ne voulait pas aimer quelqu’un qui de différent.

Lorsqu’elle avait tout, là, maintenant, celle-ci était convaincue, qu’il était un homme idéal. Sa mère avait même choisi, et en communiquait qu’en bien de son compagnon. Lui disant même qu’elle lui ressemblait, malgré que lui croyait le contraire. Ils n’étaient jamais d’accord sur le sujet. Du coup elle disait qu’elle ressemblait au deux. Elle acquiesça d’un mouvement de tête, avant de lui transmettre par le regard : D’accord. Le père noël ne pourra pas venir, alors? interrogea-t-elle, avec une moue attristée, de tout importance du voeux qu’elle voulait. L’enfant se contenta de donner la main à son paternel, pour qu’il la raccompagne. Son regard avait du mal à rompre le contact visuel avec leur sapin idéal. Peut-être qu’en cassant la tirelire, qu’elle possédait, en aidant dans les animaux de la clinique. Ou même quelques amis, elle aurait suffisamment pour l’acheter. Ca serait son cadeau de noël, comme pour se rappeler des souvenirs ensemble. Lorsqu’elle était devant la maison, que les adultes parlaient tous deux ensemble. Maura se précipita pour se retrouver dans la chambre, et prendre son argent. Et compter un à un, ce qu’elle avait pour pouvoir aider son paternel à l’acheter. L’animatrice se rendit dans leur maison, pour adresser quelques mots concernant Maura. La veille même du réveillon, ou elle remit souvent le même message à celle-ci. Le souhait que son paternel soit heureux, et qu’elle ne voulait aucun cadeaux. Celle-ci attendit que la conversation se conclut entre la nounou et le paternel. La personne possédait “ une lettre ” que l’enfant lui avait remis anciennement. 《 Bonjour, Mr. Griggs. Je viens vous voir concernant la lettre de votre enfant. Je crois qu’il est indispensable que vous prenez le temps de la lire. Ca fait deux ans qu’elle demande la même chose. Que vous seul vous pouvez lui apporter. 》annonça-t-elle, poliment, en lui tendant la lettre du papa noël de leur année précédente. La femme espérait qu’il comprendrait, pourquoi elle lui remit aujourd’hui. Cela prendrait du temps, mais il se rendrait compte de toute l’importance. Maura demandait un coup de main, pendant qu’elle essayait de lui remonter le moral. Et même lui persuader que cela ne l’empêcherait pas de lui apporter un présent. Qu’il exaucerait ce qu’elle voulait, même celui qu’elle lui demandait.  
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inverness-rpg.forumactif.com/

Contenu sponsorisé



Message(#) Sujet: Re: A Million Dreams wt/ Abraham Griggs

Revenir en haut Aller en bas
 
A Million Dreams wt/ Abraham Griggs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes poèmes (By Dreams-of-poetry)
» Abraham Wolfgang
» Live your dreams
» ABRAHAM MERRITT
» DB Dreams !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INVERNESS RPG :: Archive rps-
Sauter vers: