AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ni tu ni yo tenemos el control... [Liam&Lia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Ni tu ni yo tenemos el control... [Liam&Lia] Sam 6 Jan - 12:00

&

Ni tu ni yo tenemos el control




Essayer. Elle se devait d’essayer. Un mot qui n’était pas familier à la jeune femme : habituée à garder le contrôle sur tout en toute circonstance depuis la mort de sa famille, elle ne se contentait jamais d’essayer : elle faisait, tout simplement. Mais le fait est qu’elle n’était pas sure que son projet serait une réussite.

Depuis des années, elle utilisait le sérum laissé par ses parents, celui que chaque famille d’extrémistes possédait et dont la « recette » se passait de famille en famille. Et à force d’utilisation, Lia avait malheureusement pu constater que son corps semblait avoir développé une résistance au produit. Les périodes de calme étaient de plus en plus courtes, elle sentait régulièrement son animal s’agiter en elle. Pour elle qui tentait de vivre une vie des plus normale, une vie humaine, les choses se compliquaient singulièrement avec la possibilité de voir son animal se dévoiler au grand jour à tout moment.

Alors elle avait tenté le tout pour le tout. Se remémorant ses cours de chimie au lycée, elle avait étudié la composition de la formule. Il fallait la rendre plus forte, plus puissante. Pour cela elle s’était mise en tête de fabriquer son propre sérum, et ce jour était l’aboutissement de tout son travail jusqu’à présent.

Non sans fierté, la jeune femme s’était préparée pour une chose qu’elle n’appréciait pas spécialement : la chasse. Ses mains tremblaient légèrement tandis qu’elle glissait les fléchettes dans la poche prévue à cet effet. Différentes couleurs, correspondant à différentes doses. Pas question de les tester sur elle, elle risquait de ne pas être capable de contrôler l’efficacité, voir même de relacher le tigre en elle. Et dieu seul sait ce qu’il aurait été capable de faire…

Car la jeune femme ne portait aucune confiance à cet animal. Prenant soin de l’ignorer, lui et son instinct naturelle, elle préfèrerait sans doute mourir que d’accorder sa confiance au tigre, quand bien même son apparition lui a déjà sauvé la vie.

Lia s’était alors rendue dans la forêt. Son choix s’était porté sur la meute d’Everdeen. Ce n’était pas vraiment un choix de rancune – elle en voulait à tous les métas, meute ou pas – mais plutôt de pratique : il s’agissait de la meute se situant le plus près de chez elle. Hasard ? Sans doute pas : ses parents avaient du choisir une demeure proche des métas pour ne pas avoir à chercher trop loin leurs possibles proies. Elle ne leur avait jamais posé la question, mais imaginait que s’était ainsi qu’ils avaient raisonné…

Mesurant son pas sur les feuilles, elle finit par trouver une cachette. Pas trop loin de chez elle, pas trop loin du « centre » de la meute. Elle s’allonge sur une couverture blanche qui se fond parfaitement dans la neige. Elle-même est vêtue de kaki et de blanc, lui permettant de se fondre dans la masse. Et là… L’attente commença. Une phase longue, qu’elle appréciait sans réellement se l’avouer : ce serait avouer aimer la traque, et avoir un point commun avec le tigre en elle. Et ça il n’en est pas question.

L’œil vissé sur le viseur, la jeune femme se concentre. Il ne faut pas rater son tir, elle ne se le pardonnerait pas. Car une fois qu’elle aurait tiré, elle n’aurait que peu de temps avant d’être entourée de métas. Malheureusement, le fusil n’était pas encore silencieux, encore moins pour les métamorphes avec leurs sens surdéveloppés. $

Concentrée, elle voit apparaitre un métamorphe. Un félin, comme elle. Elle chassa rapidement cette pensée : elle n’était pas un félin. Elle n’était pas… Comme eux. Certaines qu’il s’agissait d’un des leurs – on ne trouvait pas cette faune dans les forêts écossaise – Lia prit une longue inspiration, se contrôlant afin de ne pas faire trembler le canon. Totalement plongée dans sa tâche, elle ne sentit pas la présence qui s’approchait. Ou peut être que l’animal en elle l’avait senti, mais la masquait ostensiblement pour ne pas qu’elle arrive à ses fins ? Toujours est-il qu’elle n’avait aucune idée de ce qui allait lui arriver..*


@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Ni tu ni yo tenemos el control... [Liam&Lia] Mar 9 Jan - 20:26

La nuit avait été rude, tout autant que la journée. Liam avait dû prendre sérieusement sur lui et chasser ses démons intérieurs qui menaçaient de le déranger. Il avait effectué son travail dans les règles de l’art, mais ce n’était pas si facile. Il y avait toujours quelque chose qui perturbait, un souvenir, une odeur. Sa bête semblait apaisée quant à elle, aucunement dans le même état d’esprit difficile que connaissait Liam. Il avait prévu de faire une ronde ce soir. Il n’était pas près de dormir, alors il préférait se rendre utile. De toute manière en tant que lieutenant, il devait rendre service aux autres, c’était ainsi. Pour lui ce n’était pas une tâche, c’était un acte tout à fait normal à dire vrai. En tant que dominant, il avait pour tâche de protéger les plus faibles. La forêt était grande et il avait intérêt à rester attentif. De toute manière, il se préparait un thermos de café. Peut-être même se transformerait-il s’il en ressentait le besoin, pour l’instant ce n’était pas le cas. L’homme marchait calmement dans la neige fraîche. Son tigre avait envie de jouer, mais l’homme n’avait absolument pas le temps pour cela et ne le voulait pas. Il voulait rarement être insouciant, comme si quelque chose bloquait et c’était bel et bien le cas. Sa respiration formait une buée régulière dans l’air frais. Il s’arrêta en sentant une présence.

Il vit au loin un congénère loup et le salua d’un signe de tête avec respect avant de repartir dans sa ronde. Il avait le souvenir fugace qu’il avait fait un rêve difficile cette nuit. Ce rêve était terriblement flou dans sa tête et Liam ne cherchait pas à le comprendre. Il préférait vraiment se préserver. Sa bête n’aimait pas le sentir dans cet état, l’homme le savait, mais l’homme allait mal depuis quinze ans. Probablement que sans son tigre et la meute, Liam serait mort. Le poids du chagrin avait modifié son expression et ses traits qui se durcissaient année après année. Il secoua la tête, non il ne voulait pas plonger là-dedans, pas maintenant. Il avait besoin d’être complètement concentré. Quelque chose attira son attention alors qu’il vit au loin un tigre de sa tribu, un jeune qui gambadait joyeusement sous sa forme animale. Sa bête sentait quelque chose, une odeur étrangère. Aussitôt, Liam sonda l’environnement d’un air vif et remarqua quelque chose. Une forme qui n’en était peut-être pas une, juste quelque chose qui sortait de son imagination. Il préférait aller vérifier, c’était mieux. La prudence était mère de sûreté après tout. Il décida de contourner cette forme pour qu’elle ne le voit pas. Il avait déposé son thermos dans la neige. Liam espérait vraiment que c’était sa paranoïa, mais il n’en était pas si sûr. En général, il avait un excellent instinct. Il la vit, une silhouette fine en kaki et blanc, s’il n’avait pas un regard si aiguerie, il aurait pu ne pas la voir.

Cela le foutu en rogne, mais aussi sa bête qui s’éleva de manière ombrageuse. Qui était cette extrémiste qui osait être sur les terres de la meute avec son fusil ?! Liam dut prendre sur lui et ne pas fondre sur cette femme qui n’aurait mérité que la mort. Mais il vit carrément rouge quand il crut la voir viser le jeune de la meute. Aussi silencieux que le prédateur qu’il était, il s’approcha de ce qu’il croyait être une femme, son odeur affirma cela, c’était bel et bien une femme. Sans même réfléchir, il l’empoigna par l’épaule. « Qui es-tu, que fais-tu ici ? » Le bruit réussit à alerter le jeune tigre qui courut au loin, alerté par l’odeur du dominant. Celui-ci avait glissé son autre main sur le fusil. Quelque chose le troubla quand il croisa le regard de cette femme, son odeur, quelque chose de subtile, de troublant et d’animal. Une métamorphe ? Impossible. Il fronça les sourcils, néanmoins il était prêt à se battre. Sa bête regarda à travers ses yeux et sentit avant l’homme la vérité.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Ni tu ni yo tenemos el control... [Liam&Lia] Dim 14 Jan - 22:58

*Pas trop loin de chez elle pour ne pas avoir à trainer le méta sur une trop longue distance. Pas trop proche non plus, car elle ne doutait aps que les métas éviteraient de s’approcher de sa maison : sa famille était connue pour être anti méta, surtout après le massacre qui avait eu lieu presque huit ans plus tôt. Sans doute leurs actes étaient bien moins connus, ses parents n’étaient pas des tendres avec ceux qu’ils considéraient comme des erreurs de la nature. Pour eux, on est soit animal, soit humain. La différence entre les deux est claire depuis des siècles, ce n’est pas pour commencer à la bafouer. Elle était l’incarnation même de cette erreur qu’ils dénigraient depuis toujours. Une erreur qu’ils lui avaient appris à détester, une haine uqi n’avait réellement pris son sens que le jour de la mort des siens, le jour où elle s’était retrouvée victime de sa propre haine.

Car Lia s’était toujours montrée trop douce envers les métamorphes avant ce jour. Pensant naïvement qu’il y avait du bon en chaque personnes, elle s’était toujours entêtée à croire que tout n’était pas noir ou blanc. Les nuances existaient, et les métas n’étaient pas que des bêtes assoiffées de violence malgré tous les exemples que ses parents avaient pu lui donner.

Ils avaient tenté de lui faire comprendre que l’apparence n’était pas révélatrice. Ils lui avaient présenté des métas avant de lui annoncer d’une voix presque narquoise les méfaits dont ils étaient capable. Ils ont l’air doux, mais ce ne sont que des monstres. Leur voix commune résonnait encore parfois dans son esprit. Elle était un monstre elle aussi ; Elle n’étiat que violence, et ses actes entraînaient en elle autant l’horreur de la résignation, car après tout elle ne fait que confirmer ce qu’elle savait déjà : elle est vouée à la violence et au chaos.

C’est aussi pour cela que la jeune femme s’éloigne le plus possible des autres : qu’adviendra-t-il lorsqu’elle perdra le contrôle ? sera-t-elle capable d’attaquer sans distinction des innocents ? Car ses parents n’étaient certes pas tout blancs, mais ils n’étaient pas les seuls à avoir perdus la vie.

Concentrée sur son tir, elle n’entendit rien lorsque tu t’approchais. Ses sens étaient émoussé par le sérum qu’elle s’injectait quotidiennement. Elle prenait une lente respiration, mesurée afin de ne pas faire trembler le fusil. Lentement, elle glisse son doigt sur la détente… Mais n’a pas le temps d’appuyer : arrachée à sa cachette, elle eut à peine le temps de voir sa proie détaler à une vitesse folle avant de se retrouver face à un regard furieux et pourtant envoutant. Elle reste une seconde muette, stupéfaite autant parce qu’elle ressent que par le fait d’avoir été surprise avant de tenter de se dégager. Elle se secoue, te repousse violemment avant de te lancer un regard noir. Pas besoin de grand-chose pour comprendre que tu es un métamorphe. Se redressant sur ses pieds elle porte la main à son couteau, qu’elle ne garde jamais bien loin. Question de sécurité..*

-Ne m’approchez pas !

*Elle devrait attaquer, elle le sait. Sans doute l’aurait-elle déjà fait dans n’importe quel autre cas. Pourtant, quelque chose la retient, sans qu’elle ne sache quoi. Peut être ce regard qu’elle ne parvient pas à lâcher, mais elle n’est pas prête à se l’avouer. La raison derrière laquelle elle se cache, c’est qu’il est plus prudent de ne pas attaquer de front..*
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Message(#) Sujet: Re: Ni tu ni yo tenemos el control... [Liam&Lia]

Revenir en haut Aller en bas
 
Ni tu ni yo tenemos el control... [Liam&Lia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Don't loose control [Livre I - Terminé]
» Liam L. Gibbs [ Terminé ! ]
» Liam comme dans...Liam !
» (M/LIBRE) LIAM PAYNE.
» Ultimatum [PV Noëliam ; Nessa]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INVERNESS RPG :: Archive rps-
Sauter vers: