AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shot in the dark # Alexander

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Shot in the dark # Alexander Mar 2 Jan - 11:42


 
Shot in the dark
Delila & Alexander

 
 

Cette rencontre avait retourné l’esprit de la donzelle d’une façon dont elle n’aurait pu le soupçonner. Voilà plus d’une semaine qu’elle repassait les évènements dans son esprit, boucle obscure qui ne désirait point s’éteindre mais continuait d’hanter son cœur et sa tête. Il fallait qu’elle agisse pour ne pas devenir un simple instrument du destin, ainsi, elle avait décidé d’agir, déjà en devançant le destin. Internet est une source intarissable de renseignements et c’est en « googlisant » le nom et prénom de son ténébreux sauveur loup qu’elle put apprendre qu’il était l’heureux propriétaire du bar se trouvant à Inverness, le Full Moon. Au moins ne serait-elle guère embêtée si elle souhaitait jouer les détectives d’un soir car les enfants ne trainent pas dans ce genre de lieu, les parents par contre…Il était un peu plus de dix-sept heures et elle était plantée là, une tasse de café chaud à la main, son ordinateur en face de ses yeux qui se perdaient déjà dans la contemplation de la photographie représentant Alexander, à l’inauguration de son pub. Grimaçant, elle referma bien vite l’écran du pc pour le poser plus loin, comme une tentation maudite. Une idée germa peu à peu à son esprit et elle se leva rapidement du canapé où elle était lovée pour passer par la case salle de bain. Là, elle dompta ses cheveux qu’il avait pourtant déjà vu en piteux état et tenta d’affiner les traits de son visage en y ajoutant quelques touches de maquillage. Le résultat lui parut convenable et elle se dirigea vers sa penderie pour chercher la robe qui ferait mouche. Ne vous attendez point à la robe élégante qui le ferait chavirer mais plus à celle aux pans un peu trop courts pour la faire passer pour une fille bien et à la suggestivité bien définie sur ses atouts. Elle voulait attirer le regard, pas le sien, mais ceux des autres histoire de lui faire un peu plus croire aux paroles de Delila, elle n’était pas une fille pour lui, carrément pas. Satisfaite de son choix, une petite robe violette lui arrivant bien au-dessus des genoux ferait l’affaire, aux épaules dénudées, recouvertes par une veste histoire de ne pas attraper la mort, perchée sur ses hauts talons, elle serait détonante. Rajoutant une couche de rouge à lèvres sur celles-ci déjà bien chargées, elle sourit à son reflet sans être réellement à l’aise dans ce déguisement. Elle ferma son appartement et se dirigea vers sa voiture.

Les lumières de la ville éclairaient son sinueux chemin au fur et à mesure qu’elle avançait, au sein de l’habitacle de sa voiture où l’air chaud soufflait à plein poumons, Delila ayant oublié sa raison chez elle. Elle se gara et se planta devant l’enseigne où elle n’avait mis les pieds. Il était près de dix-huit heures trente mais elle n’était pas coutumière des horaires à respecter dans ce genre d’endroit. Vérifiant plusieurs fois que sa voiture était fermée, elle s’avança vers la devanture en se maudissant de ne pouvoir être accompagnée par quelqu’un, histoire de pouvoir se cacher. Ses yeux décrivirent le contour de ce qui semblait être l’entrée bien que l’endroit était peu bruyant ce qui n’alarma guère notre métamorphe, obnubilée par la mission qu’elle s’était donnée. Elle était infiltrée ce soir et ne devait dévier de son objectif. Ainsi, sans trop savoir comment s’annoncer ni par où entrer, elle toqua simplement à la vitrine présente et poussa la porte qui s’ouvrit bien que le silence avait élu domicile dans le Full Moon, on veillait peut-être les morts ? Posant un pied à l’intérieur, elle se résigna à dire : « Bonsoir, je me suis peut-être trompée d’endroit, je suis bien au Full Moon ? Bonsoir, je me suis peut-être trompée d’endroit, je suis bien au Full Moon ? » Sa voix fit écho dans la pièce, en espérant que quelqu’un ou quelque chose lui vienne en aide.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Shot in the dark # Alexander Mer 3 Jan - 11:18

Une semaine. Cela lui semblait tellement long quand il y repensait, et malheureusement cette rencontre occupait son esprit bien plus qu’il ne l’aurait souhaité. Son loup s’amusait d’ailleurs à l’instiller dans son esprit à la moindre occasion. Alexander avait souvent l’impression de la voir et de la croiser dans la rue. Cette chevelure brune. Un peu comme si il souhaitait la revoir, tout en le niant de toutes ses cellules. Il avait fini par se renseigner auprès de connaissances et de clients sur la jeune femme. Cette quête d’information s’était faite la plus discrète possible et il pensait y être arrivé. Une enseignante. Ce qu’il avait entendu la concernant confirmait les paroles de la jeune femme. Pas très à l’aise avec les adultes mais appréciées de ses élèves. Entre temps, Alex était sorti avec une autre femme. Un bon moyen de tromper le temps et de ne pas penser à cette étrange rencontre. Il ne pouvait plus faire sa patrouille sans penser à cette grotte et à ces moments si agréables. Repousser la destinée et l’évidence. Le patron ne s’était jamais imaginé se comporter ainsi le moment venu, et pourtant c’était son comportement. Il en était conscient tout en se voilant la face sur sa réaction et la situation. Des sentiments troublés que certains avaient remarqué, mais il n’était pas prêt à les exprimer. Une petite discussion serait sûrement nécessaire. Et pourtant il savait très bien ce qu’on lui dirait.

Ce jour-là, un appel le sortit de ses pensées. Un voisin du bar l’avait appelé à cause d’une fuite d’eau ayant inondé une partie de sa cave, et dont l’origine semblait venir de son établissement. Le métamorphe s’était rendu rapidement sur les lieux pour voir l’étendu des dégâts. La journée avait servi à effacer les dégâts et réparer la fuite en urgence. Plusieurs membres de la meute étaient venus l’aider pour aller plus vite. Au moins le bar pourrait ouvrir dans la soirée. Un peu plus tard que d’habitude. Pour remercier ses employés et ses camarades, il avait offert au premier de s’occuper de la préparation des lieux et aux second une tournée gratuite. Les derniers vestiges de l’inondation étaient encore visibles sur les bords des murs. Rien de grave ni d’insalubre, mais un petit coup de peinture serait nécessaire. Alexander était dans son bureau s’occupant de la déclaration du sinistre. L’établissement était prêt pour l’ouverture d’une petite heure. Les habitués avaient été prévenus, et les lumières n’indiquaient pas encore l’ouverture. La porte était fermée… normalement. Il eut l’impression qu’on frappait, mais il secoua la tête comme pour considérer cette idée comme saugrenue. Puis la porte s’ouvrit et une voix retentit dans la pièce. Un long soupir accueillit cette découverte. Il posa son stylo sur le bureau, et laissa la déclaration de côté pour le moment.

_ « Bonsoir. Vous êtes au bon endroit, mais un petit incident nous pousse à retarder l’heure d’ouverture. Revenez dans une h… »

Alexander avait commencé à parler avant de rejoindre la pièce principale. Son discours s’était interrompu lorsque son regard s’était posé sur la personne face à lui. Delila. Il eut un dératé dans les battements de son cœur. Involontairement, un sourire s’imposa sur son visage et son expression s’adoucit. Il était heureux de la revoir. Elle lui avait manqué étrangement. Le métamorphe tentait d’effacer ces premières émotions sans succès. Il s’approcha un peu d’elle et l’observa. Toujours aussi charmante. Ses formes étaient à nouveau suggérées comme dans la grotte. Cette fois, de son côté, il portait une chemise et un pantalon très simple. Comme la plupart des barmans. Certains lui disaient parfois qu’il ne ressemblait pas au patron de l’endroit. Finalement les habitudes reprirent le dessus, et comme lors de leur première réaction, la provocation et les taquineries prirent place.

_ « Oh enchanté de te revoir. On a enquêté pour savoir qui j’étais… Sauf erreur de ma part, je ne t’avais pas dit que je travaillais ici. » Il lui sourit et prit la direction du bar avant de reprendre. « Du coup même si on n’est pas ouvert, je veux bien faire un effort. Tu veux boire quelque chose ? »

Alexander n’avait pas envie qu’elle s’en aille. Finalement c’était une bonne chose qu’elle soit venue avant l’ouverture. Sa réaction aurait été sujette aux discussions parmi ses connaissances. Il se trouvait à présent derrière le bar prêt à prendre la commande. Son sourire était toujours présent pour encourager la jeune femme à s’approcher et prendre une décision. Il était heureux qu’elle se soit renseignée sur lui, et cela rendait sa propre enquête moins étrange.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Shot in the dark # Alexander Mer 3 Jan - 20:50


 
Shot in the dark
Delila & Alexander

 
 

Cette voix, elle aurait pu passer à côté si celle-ci avait été quelconque et qu’elle ne possédait point la faculté de faire jaillir le cœur de Delila presque hors de sa poitrine. Elle pressa ses ongles contre la paume intérieure de ses mains, assez fort, afin que la tension qui la gagnait peu à peu redescende beaucoup plus rapidement. Il ne l’avait pas reconnue et elle s’en amusa d’un petit sourire lorsque ses mots parvinrent concrètement à ses oreilles : elle s’était trompée d’heure et n’avait eu vent de l’incident qui empêche l’ouverture normale de l’établissement. Tombant de haut, elle ne sait guère où se cacher derrière ce morceau de tissu qui ne camoufle même pas ses épaules. La métamorphe resserre l’emprise de sa veste sur ses bras et vient à croiser ces derniers autour de sa poitrine, un frisson parcourant son échine sans qu’il forcément provoqué par la froideur inexistante des lieux. Le suspens ne dura point longtemps car déjà retentissaient les pas d’Alexander dans la pièce alors qu’elle devinait avant qu’elle apparaisse, la silhouette de ce loup à forme humaine. Cherchant son regard du sien, tentant d’accrocher ses deux orbes pétillants dans lesquels elle avait aimé se plonger, elle fit un pas en direction de l’homme et patron de ce lieu inédit encore à son sens. « Pas vraiment, j’attendais des amis mais ils ont omis le changement d’heure. » Delila fit mine de sortir son téléphone portable de sa pochette afin de consulter ses sms, totalement inexistants. Dès lors, elle avait envie de courir, très loin, s’enfuir pour ne pas sentir le piège se refermer sur sa personne. C’était trop tard, le plan était de lui prouver qu’elle n’était pas une femme pour, sûrement pas une demoiselle convenable du coup. Elle allait rebondir sur ses paroles et avançait son premier pion. Elle vint se planter non loin de lui et s’avança, tirant un tabouret sur lequel elle posa ses fesses en croisant les jambes de façon assez suggestive. Ses coudes investirent le bar tandis qu’elle posait son menton entre ses mains et ne quittait pas d’une semelle le beau brun du regard. « Surprends-moi, sers-moi quelque chose qui me ressemble…sûrement ton cocktail le plus fort, je ne suis pas une petite joueuse. » C’était très faux même archi faux mais qu’importe, elle avait envie de s’avancer et de lui confier toutes ses petites manies, tout ce qui fait d’elle Delila mais elle se contenta seulement d’ajouter : « Si tu me satisfais, je danserai pour tes futurs clients, je suis sûre que ça attirera du monde », joignant à ses paroles un sourire qu’elle ne voulut guère enjôleur mais qui se para de différentes couleurs, toute adressées à son attention. Elle avait pourtant deux pieds gauches, ça tout le monde le savait et ne savait comment elle allait pouvoir se dandiner sans ressembler à un pingouin désabusé mais peu importe, elle tiendrait parole. « Alors jeune homme, depuis quand êtes-vous à la tête de ce bar ? » Elle détailla l’endroit en laissant son regard balayer la pièce qu’elle imaginait déjà noire de monde avec un Alexander aux commandes, gérant d’une main de maître. En même temps, elle voyait aussi tanguer le regard des demoiselles intéressées, celles qui devinent la sécurité, l’aventure et le mystère derrière cet homme silencieux, celles qui pourraient un jour s’accaparer son âme sœur, son A-S, la seule et l’unique. Delila divaguait complètement mais, juste un instant, elle avait envie qu’il soit à elle et qu’elle soit la détentrice d’un secret, de quelque chose qu’ils pourraient partager, autre que cette grotte dont elle avait scrupuleusement retenu l’itinéraire. Elle récupéra un verre qui trainait sur le comptoir et sortit un calepin dont elle arracha un papier et un stylo. « On écrit cinq questions/actions chacun » elle prit également une pièce de monnaie en alignant trois verres. « Si on rate le verre, on pioche un papier et on doit s’y plier, si on gagne, je peux te poser la question que je veux et toi aussi. Alors lieutenant, le marché tient-il ? » Delila lui tendit sa main afin qu’il la serre en signe d’accord pour son marché un peu osé mais elle avait déjà son idée sur quoi écrire et comment se saboter toute seule, pour que son plan fonctionne.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Shot in the dark # Alexander Jeu 4 Jan - 19:14

Après l’appel du matin, Alexander avait espéré une fin de journée plus tranquille et surtout sans surprise. Ce n’était pas spécialement agréable d’être réveillé après une courte nuit de sommeil pour un tel incident. Personne n’aurait pu le prévoir. Et puis la paperasse. Si il y avait bien une chose qu’il détestait c’était cette activité. Nécessaire et indispensable mais toujours un véritable calvaire. Quand la porte s’ouvrit et qu’une voix résonna dans le bar, Alex posa son stylo à contre-cœur détestant l’idée de devoir faire une pause pour reprendre plus tard. Avant même de voir l’intrus, sa voix retentit pour fournir les quelques justifications nécessaires à la situation. D’habitude à cette heure, l’endroit était déjà bondé des habitués et des personnes de passage après leur travail. Un petit manque à gagner que cette ouverture retardée. Mais il n’avait pas eu le cœur d’imposer cet horaire aux personnes venues l’aider à tout nettoyer pour le soir même. Ses pensées s’arrêtèrent comme ses mouvements quand son regard se posa sur Delila. L’intruse qui l’avait sorti de sa déclaration de sinistre. La brune le prenait totalement au dépourvu en venant directement dans son établissement. Ce n’était pas elle qui avait exprimé le désir de ne plus le revoir. Son cœur commençait déjà à rejouer la mélodie de l’attirance, et le loup s’excitait de cette nouvelle proximité.

Une petite taquinerie pour vérifier les raisons de sa présence. Sa réponse ne le convainquit guère mais il ne pouvait pas non plus réfuter sa justification. Le bénéfice du doute pour le moment. Après ce serait toujours plus agréable de passer la prochaine heure en sa compagnie que devant sa déclaration. Alex prit la direction du bar après lui avoir proposé à boire. Il l’invitait évidemment. De toute manière, l’établissement n’était pas ouvert et ce ne serait pas très légal de vendre de l’alcool dans ces conditions. Derrière le comptoir, le métamorphe attendait la commande tandis que Delila s’installait sur un tabouret face à lui. Un large sourire s’afficha sur son visage quand elle répondit. Quelques années auparavant, Alex aurait simplement paniqué… Mais aujourd’hui il avait de l’expérience dans ce domaine. En temps normal, il se serait attelé à la préparation de ce fameux cocktail. Mais c’est toujours intéressant et amusant de pousser un petit peu plus les choses avec la jeune femme. Comme si il la testait pour voir ses réactions. Elle l’intéressait… Il pouvait réfuter ce fait aussi fort qu’il le souhaitait, son attitude et ses pensées indiquaient clairement ce constat. Le patron allait commencer à servir la fameuse boisson, quand elle ajouta l’idée de la danse. Ce qui le fit éclater de rire.

_ « Allons c’est un établissement convenable. » Il lui fit un clin d’œil avant d’ajouter rapidement, pour dissiper les éventuels quiproquos. « Je plaisante… Mais je doute que ça te tente vraiment de danser pour cette bande de bois sans soif un peu bourru. Pratiquement tous métamorphe d’ailleurs. » Il marqua un temps de pause et sortit une bouteille de Whisky. Une bonne marque très ancienne. « Enfin si tu es joueuse. Ce n’est pas un cocktail qu’il te faut, mais ça…  Crois-en mon expérience dans ce domaine. »

D’un geste de la main, Alexander indiqua la bouteille à Delila. Son regard avait beaucoup de mal à quitter la jeune femme, même pour quelques secondes. Il avait envie de la connaître et d’en découvrir un peu plus sur elle. Foutue curiosité. Et puis son loup qui l’encourageait dans ce sens de tout son être. C’était un peu perturbant. Elle reprit la parole pour l’interroger. Curiosité probablement ou pour mettre en doute son expérience. Alex fit mine de réfléchir comme pour calculer cette fameuse expérience.

_ « Je le dirige depuis cinq ans maintenant. Il a été ouvert à notre arrivée en ville avec les autres… » Il sourit simplement, et reprit. « Et toi depuis quand enseignes-tu aux futurs chômeurs de ce monde ? »

Une légère taquinerie de sa part. Delila observa l’endroit. Alexander le trouvait agréable et simple à son image, et il se sentait parfaitement à l’aise dans cet endroit. Certains clients avaient toujours de bonnes idées ou d’excellentes propositions qui se contredisaient la plupart du temps. Autant rester fidèle à lui-même surtout qu’il avait acquis une clientèle de fidèle. Son comportement par la suite le surprit un peu plus… Il l’observa dubitatif attendant de connaître ses intentions avant de dire quoi que ce soit. Et sa proposition le fit éclater de rire. Avec une expression amusée, Alexander fit disparaître le Whisky et sortit une bouteille de Vodka.

_ « Tu veux faire un jeu à boire avec un patron de bar… Courageuse ou téméraire. » Il se contenta de sourire en ajoutant. « Oui parce que le jeu c’est de boire si on rate. Mais je veux bien y ajouter ta proposition. »

Alexander tendit son bras et saisit la main de Delila qu’il serra. Une étreinte probablement un peu plus longue que nécessaire, mais il appréciait ce contact avec elle. Il sortit six verres supplémentaires, et les remplit copieusement. Cette idée était stupide, mais il pourrait probablement apprendre à la connaître. Et accessoirement il avait envie qu’elle le connaisse et surtout lui plaire. Lui-même n’en revenait pas d’avoir cette pensée, mais elle était bien réelle… Comme d’autres choses qu’il refusait d’accepter pour le moment.

_ « Honneur aux dames. Galanterie oblige ma chère. »

Alexander l’observa et attendit qu’elle agisse en premier. Ce type de jeu avait de nombreuses règles selon les personnes à son origine. Rebond sans rebond principalement. Il ne comptait pas particulièrement expliquer que c’était le genre d’activité lors des réunions du personnels pour les horaires les plus compliquées. Un moyen équitable… En éliminant le précédent gagnant évidemment.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Shot in the dark # Alexander Sam 13 Jan - 21:10


 
Shot in the dark
Delila & Alexander

 
 

Ce n’était pas la soif qui la gagnait mais une autre envie, un instinct plus animal. Jamais elle n’aurait dansé en pensant charmer les convives de ce lieu respectable, d’après les dires d’Alexander, c’est avec un seul nom apparaissant à son esprit qu’elle aurait exécuté quelques brefs pas de danse, se balançant de droite à gauche sans aucun sens du rythme, un nom qui lui rappelle que le danger est partout et qu’elle est à deux doigts d’y succomber, un nom qu’il y a encore une semaine lui était totalement inconnu, c’était le sien, Alexander qui faisait battre ce qui restait de son petit cœur serré par la tempête qui se jouait à l’intérieur de son corps alors qu’elle suivait ses mouvement des yeux. Delila n’avait jamais ressenti cela, ce besoin de l’avoir dans son champ de vision en permanence, de décortiquer toutes les nuances de sa voix afin d’y chercher quelque chose qui parfois n’existait pas ou encore d’imaginer des scènes plus ou moins houleuses en sa compagnie. En gros, elle avait perdu la notion du temps et de l’espace et se penchait en avant sur le comptoir afin de lorgner sur la bouteille de whisky qu’il avait sorti de sa caverne au trésor. Lui adressant le plus charmant des sourires dont elle soit capable, mais elle ne goûta pas ce nectar puisqu’elle proposa autre chose. Les yeux perdus dans le vide un instant, elle répondit à sa question. « Mes élèves auront un avenir brillant ! » s’offusqua-t-elle en croisant les bras autour de sa poitrine, le fusillant, amicalement, du regard. « Cela fait plusieurs années, à peu près cinq ou six aussi mais beaucoup dans d’autres pays. » La métamorphe songeait à ses voyages et à ce qu’elle aurait loupé si elle avait rencontré Alexander auparavant, il lui était physiquement impossible de se tenir loin du bellâtre tant sa présence était envahissante…rassurante ? Il est impossible d’expliquer ce sentiment alors, elle tenta de le chasser.

La demoiselle s’était montrée très sérieuse et ils allaient jouer, ensemble, à un jeu qui pourrait probablement mal finir. Delila acquiesça d’un hochement de tête, elle savait très bien contre qui jouer et pensait mener la danse, ce qui était absolument faux mais la jeune femme se pensait souvent plus maline que cet Alexander qui lui conviendrait sûrement à merveille…dans une autre vie. « Avoue que tu as peur de perdre, beau gosse ! » ajouta-t-elle un brin minaudant face à lui alors qu’il s’emparait de sa main et que des picotements parcouraient déjà l’entièreté de son corps, une vague de chaleur lui étreignant subitement les joues. Elle prit entre ses doigts son passe-droit pour le plan qu’elle avait imaginé. Faisant naïvement et sans grande réussite tourner le jeton entre ses doigts, elle regarda un instant Alexander, stratégie émérite qui fonctionnerait peut-être pour le distraire pour la suite ? Elle garda cela en mémoire mais ne parvins pas à décoller ses yeux des siens tandis que dansaient des étincelles parmi ses orbes personnelles. Concentration, détermination. « Regarde la dextérité dont… » la cible fut visée fièrement mais la balle retomba platement, aucun panier, aucun but, il ne restait que honte et embarras. Peut-être s’était-elle trop attardée dans ses rêveries mais Delila leva quand même les mains en signe de culpabilité. « Mauvais karma, enfin tu vois ? » railla-t-elle en un sourire tandis qu’elle contournait le bar et se plantait à côté d’Alexander, la mine déconfite mais le sourire joyeux. Elle s’appuya contre le comptoir et tendit les mains pour que la sentence tombe. « Je vous écoute officier, quelle sera ma sanction pour avoir honteusement foiré ce que j’avais entrepris ? » Elle eut envie d’ajouter la bourse ou la vie mais pensa être quelque peu indécente de sortir ce genre de plaisanterie dans un pareil moment. Laissant choir une main en l’air tandis que l’autre vint titiller le torse vêtu de son partenaire de beuverie, elle dessinait des cercles informes sur son torse caché en étirant la commissure de ses lèvres, comme une petite fille prise en flagrant délit mais petite fille sans grande manière et qui a bien poussé et perdu l’innocence de l’enfance pour gagner celle qu’on acquiert parfois adulte. Néanmoins, tout cela faisait partie de son plan même si elle aurait aimé que ce contact soit plus viable et moins instable. Penchant légèrement la tête sur le côté, quelques mèches de cheveux balayèrent le côté de ses tempes, Delila prononça quelques mots : « Peut-être cette fameuse danse pourrait effacer mon malheureux score ? » Etait-elle sûre d’agir pour qu’il pense qu’elle ne soit point une ingénue ? Il aurait peut-être fallu qu’elle se love plus contre lui et se montre plus aguicheuse mais elle ne pouvait souffrir ce contact sans risquer de s’y perdre. Ainsi, elle leva les yeux vers l’homme qui lui faisait face, cherchant quelque chose de sensé à dire pour sauver ou enfoncer son cas selon l’angle où l’on prend les choses. Finalement, les seuls mots qui traversèrent sa bouche furent : « peut-être devrais-je initier mes jeunes recrues aux arts du spectacle plus rentable dans la vie activité que les fonctionnaires ou salariés d’entreprises ? » murmura-t-elle en ne parvenant à retirer la pression de sa main sur le torse de son hôte.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Shot in the dark # Alexander Sam 13 Jan - 21:52

Alexander avait toujours aimé taquiner les gens et jouer avec eux. Plus par envie de s’amuser que par envie de les faire tourner en bourrique ou les énerver. Avec Delila, c’était encore autre chose qui le poussait à adapter cette attitude. Il forçait un peu son comportement habituel comme pour se prouver qu’elle n’était qu’une autre de ses connaissances. Qu’aucun lien particulier ne fût né entre eux et qu’aucune attirance l’amenait à penser très souvent, trop probablement, à la jeune femme depuis leur première rencontre. L’un comme l’autre s’était renseigné sur l’autre. En apprendre un peu plus comme pour découvrir un défaut ou un élément qui prouverait qu’ils n’étaient pas faits l’un pour l’autre. Malheureusement la situation actuelle donnait plutôt l’impression que leur part animal avait raison. Alex avait beaucoup de mal à détacher son regard de son interlocutrice. D’ailleurs une petite pointe de jalousie et de possession s’éveilla quand elle se proposa pour danser dans le bar. Comme si il avait envie de la garder pour lui seul. Sa réponse ne refléta aucunement ces pensées. La conversation continua sur leurs activités réciproques. Ses paroles lui soutirèrent un large sourire. Un avenir brillant. C’était ce qu’il souhaitait de pire à ses élèves. Delila avait à priori beaucoup voyagé et n’était encore qu’une jeune professeur. Il avait cependant un peu de mal à l’imaginer dans ce rôle, tout en se disant qu’il aurait probablement été plus assidu avec un professeur comme elle.

Plutôt qu’un verre à partager en discutant, Delila proposa un jeu à boire. Cela lui rappelait ces quelques fois où trop intimidé pour discuter ouvertement il avait utilisé ce subterfuge pour poser certaines questions. Alexander poussa même le vice jusqu’à prendre une bouteille de Vodka. Même avec leur métabolisme, les effets de l’alcool se feraient ressentir rapidement. C’était plus amusant et plus drôle comme ça. Un peu comme tenter de saouler sa conquête du jour pour obtenir la vérité sur la situation. La brune conservait cette attitude provocante et piquante, qu’il appréciait beaucoup. D’autres auraient déjà eu quelques remarques de sa part pour recadrer les choses, mais dans son cas, cela lui donnait un petit côté attachant. Il n’avait pas encore bu mais perdait déjà toute objectivité. Son loup semblait particulièrement excité. Alex invita son invitée à jouer la première. Honneur à l’instigatrice du jeu. Sa première tentative fut un échec… Le patron reteint un léger pouffement d’amusement devant son expression.

_ « On va dire ça… »

Le Karma. Cette excuse l’amusa grandement car elle ne semblait pas être le genre de personnes à croire en ce genre de choses. Lui-même avait un peu de mal à accepter cette idée. Son regard la suivit quand elle le rejoignit derrière le bar. La proximité de son corps éveilla tous ses sens et un frisson lui parcourut le dos. Après avoir tendu ses mains, elle demanda sa sentence. Immobile, Alexander se contenta de la fixer attendant de voir ce qu’elle comptait faire… Comme si il avait l’impression qu’elle avait une idée en tête. Ou peut-être qu’il avait simplement l’impression qu’il craquerait si il exécutait le moindre geste ou prononçait la moindre parole. Quand la main de Delila vint caresser son torse, un sourire s’afficha sur son visage presque malgré lui. Amusé et un peu coquin. La suite lui donna envie d’éclater de rire, mais il se contint pour réfléchir… Et surtout pour retrouver son calme et la maîtrise de lui-même. Ce ne serait guère approprié de se jeter sur elle pour la serrer contre lui et tenter de la posséder. D’une certaine manière, les deux métamorphes étaient dans une sorte de combat dont le perdant serait le premier à céder. Toujours silencieux, Alex savourait le contact indirect de sa main toujours poser sur lui.

_ « Hum… Ce serait une idée. Mais je doute que les parents apprécient beaucoup. Et puis il faudrait déjà voir ce que tu pourrais leur apprendre… » Alex lui fit un clin d’œil et vint poser sa main sur celle de Delila. « Une petite démonstration peut-être. »

Alexander continua de jouer un peu avec elle, et profita de l’occasion pour tenir sa main dans la sienne. Il entraîna son invitée de l’autre côté du bar et la plaça au centre de la salle devant lui. Le métamorphe s’approcha d’elle et vint se coller contre elle. Ses lèvres s’approchèrent de son oreille… Sa respiration s’accéléra involontairement. Son esprit déraillait un peu et lui faisait perdre de vue l’idée de ce geste. Finalement ce fut son loup qui le ramena à la réalité. Une présence puissante et stable. Finalement Alex glissa dans un murmure.

_ « Pour ta sentence. Je serais curieux de savoir si ta venue est un hasard de la vie… ou si c’est autre chose qui a motivé ta venue dans mon bar. » Il s’écarta et lui sourit avant de se détacher d’elle. Il avait besoin de reprendre son souffle pour ne pas se laisser emporter. « Oh et pour ne pas laisser de temps mort. »

Alexander montra la balle qu’il avait pris après son échec. Il observa le bar et lança la balle dans le verre avec une grande dextérité. Lui-même fut étonné de ne pas avoir loupé, mais la chance semblait de son côté visiblement. Normalement cela aurait dû être à lui de poser une nouvelle question, mais il ajouta rapidement.

_ « Et comme je suis beau joueur. On va dire que je te donne mon tour… A toi de donner une sentence… mérité vu que j’ai accepté un jeu que je suis sûr de gagner. »

Combien de fois avait-il participé à ce jeu. Autant pour le plaisir que pour d’autres raisons. Cela lui avait même servi à quelques reprises pour emmener une fille rencontrée dans un bar. Un peu comme si il utilisait une pile ayant deux faces identiques pour tirer au sort. Son regard ne quittait pas Delila. Elle était si proche et paraissait en même temps si loin.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Message(#) Sujet: Re: Shot in the dark # Alexander

Revenir en haut Aller en bas
 
Shot in the dark # Alexander
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Dark City 2.10 FIN
» land speeder dark eldar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INVERNESS RPG :: Archive rps-
Sauter vers: