AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 barbie&elia ▲ could you go past your mechanism?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité


Message(#) Sujet: barbie&elia ▲ could you go past your mechanism? Dim 31 Déc - 0:04


Ton service terminé à l'hôpital d'Inverness, tu t'installes dans l'un des cafés peu éloigné de l'appartement que tu loues avec un autre métamorphe. Progressivement, tu as appris à lui faire confiance, sans savoir l'apprivoiser totalement néanmoins. D'une certaine manière, vous êtes tous les deux de sauvages solitaires. Tu reconnais une quantité faramineuse de qualités chez ton colocataire, mais la vérité demeure dans le fait que tu crains beaucoup trop l'attachement et autrui pour vraiment lui accorder ta confiance, bien qu'il t'a déjà prouvé la mériter.

C'est le premier Noël que tu passes dans cette ville. Le premier Noël de ta nouvelle vie. Tu as fait en sorte que cette célébration passe le plus inaperçue possible dans ton existence. Tu t'es dévouée pour travailler cette journée là et les heures ont filé, mouvementées des patients amenés majoritairement par les festivités. Bientôt, ce sera le tour du nouvel an. Tu repenses aux paroles adolescentes clamant que le premier jour de l'année débutant projette la manière avec laquelle la dite année se déroulera. Rien du premier janvier 2017 n'avait prévu les malheurs qui ont rythmé ces derniers mois. Tu ignores comment se passera 2018, mais il est certain que tu ne prêtes plus aucune attention à ce genre de croyance farfelue.

Tu t'es assise à une table proche d'une vitre portant sur une rue piétonne. Songeuse, tes doigts se réchauffent au contact du gobelet de ta boisson chaude. Tu t'étourdis en observant, stoïque, les mouvements des passants.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: barbie&elia ▲ could you go past your mechanism? Jeu 4 Jan - 22:56


( could you go past your mechanism? )
- see me -
Aujourd'hui, c'est un autre jour au sein de la ville d'Inverness. Je rôde, comme à mon habitude ; surveillant les moindres alentours et les moindres passants. J'inspecte les regards qui peuvent se porter dans ma direction, comme constamment sur mes gardes, habité par un instinct de survie. Parce que je sais que je ne suis guère la bienvenue ici. Que ce soit de la part des humains et des métamorphes. Encore faudrait-il être reconnu sous ma forme humaine. Mais je me dis que l'on est jamais trop prudent. Que les plus perspicaces des extrémistes ayant une certaine expérience en matière de chasse sauraient probablement faire la différence entre un métamorphe et un simple mortel. Quant aux animaux, il suffirait sans doute de renifler son partenaire pour avoir une idée de l'identité de l'autre. Mon comportement ne doit pas tromper non plus. On dit que, nous autres, on paraît plus sauvage, que l'on a des manières qui pourraient rappeler l'animal qui partage notre âme. Sans doute que mon inquiétude devait en faire partie puisque rare sont les humains qui se soucient constamment du danger. Dans tout les cas, je sais que l'on doit malgré tout faire souvent attention, qu'il m'est d'ailleurs déjà arrivé d'être chassé par des humains désireux de ne pas respirer le même air que le miens. Et ce, assez violemment. Aujourd'hui, je ne suis pas d'humeur à me prendre la tête. D'ailleurs, c'est pour cela que j'étais rentré au sein d'un café, voulant simplement savourer une boisson chaude dans un lieu public. Car on avait beau envoyer balader la bête, cette même bestiole restait sociale. Aussi, j'appréciais donc le contact que je pouvais retrouver ici et admirer les habitués du coin, ces têtes que je ne connaissais pas. Eux-mêmes s'en rendirent compte et m'observèrent bien souvent pendant un long moment avant de reprendre leur attention sur ce qu'ils étaient en train de faire. Bientôt, mes prunelles finirent par se tourner vers une demoiselle, elle aussi occupée à boire sa boisson. Une inconnue à l'aura particulière. Certainement une métamorphe donc... Mais, une métamorphe seule ?


Dernière édition par Barbie Gyles le Sam 13 Jan - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: barbie&elia ▲ could you go past your mechanism? Sam 6 Jan - 18:53


Tes doigts se réchauffent contre le carton refermant ton café. Silencieuse, tes prunelles se concentrent sur les passants mouvés par les joies de l'hiver, l'impatience orchestrée par les fêtes de fin d'année et le renouveau de la prochaine. Alors que tu perçois un enfant pressé par sa mère, tu détournes le regard vers l'intérieur du café. Les clients ont changé, si bien que tu te demandes depuis combien de temps tu es installée à cette table, muette. Ton regard est rapidement attiré vers un autre individu qui t'observe également, comme si tu le sentais t'examiner à quelques mètres de toi. Lorsque vos pupilles se croisent, tu rabaisses rapidement les tiennes, davantage par crainte que par timidité. Néanmoins, la louve en toi te somme de les relever et tu maintiens quelques secondes ce regard, avant de l'examiner plus globalement. Ses traits, son visage, sa silhouette, sa façon de se tenir, son aura. Quelques secondes qui décryptent autant qu'elles le peuvent, avant qu'un autre homme installé près de loin t'interpelle : Hé, t'as besoin d'aide ?! Tu fronces les sourcils dans un mouvement frisant l'imperceptible tandis que l'homme s'approche de toi. Ton cœur manque un battement, tu repenses à Alex, aux anti-métamorphes assoiffés par leur rage persécutrice. Tu sautes néanmoins vite aux conclusions. T'en veux plus ? Non, réponds-tu d'une voix cassée avant de te lever, visant la sortie du café. Mais son bras te bloque derechef la route. Quoi ? T'as peur de moi ? Je te fais fuir ? C'est bon, vas-y, reste. Tu as plus le sentiment qu'il s'agit de cette catégorie de garçons qui veut draguer plutôt que te tuer, mais son insistance te glace le sang. Non... Je dois aller travailler, tu mens, abandonnes ton café, mais son bras musclé persiste à ne pas vouloir te laisser filer.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: barbie&elia ▲ could you go past your mechanism? Ven 12 Jan - 0:57


( could you go past your mechanism? )
- see me -
je ne quitte pas un instant mon regard du sien, scrutant les moindres faits et gestes de la demoiselle, semblable à un prédateur attendant le bon moment pour s'élancer. il fut un temps où j'avais été solitaire, moi aussi. mais aujourd'hui, même si par moment il m'arrivait de songer à le redevenir, je me voyais mal reprendre ma vie en main ; seul. parce que j'avais désormais une famille qui pouvait me soutenir pour ce que j'étais réellement et que je percevais presque les nessie comme une seconde famille, elle aussi. qu'ils avaient beau me remettre sur le bon chemin et donner des coups de dents pour que je les respecte, je me disais que cela avait son bon fond. car seul, je suis intenable. seul, je suis un animal hors de contrôle. seul, je fais la rencontre d'un ours qui veut ma peau ensuite. oui. une bête de ma condition se devait d'être enchaîné à un groupe pour éviter de s'attirer des ennuis comme j'avais le don de le faire. oh, comme je serais prêt à faire n'importe quoi pour redevenir ce jeune homme fringuant, cette rock star bouffé par l'adrénaline... mais je ne pouvais tout simplement pas me le permettre. j'avais une mission à accomplir, comme j'avais tendance à me le répéter. et puis, vivre solitaire, c'est vivre dans la peur. je peux le sentir lorsque je la vois me remarquer pour automatiquement rebaisser le regard. on a le soutient de le personne. on représente également une cible parfaite pour tout humains qui désireraient faire une battue de métamorphes. elle doit être plus que tendue. cependant, elle n'est pas de ces animaux soumis qui courbent automatiquement l'échine, elle ose même me fixer à nouveau jusqu'à ce qu'elle soit arrêtée par une personne venant à sa hauteur. lui, il ose. cherche à la bloquer et la piéger. d'abord, je pense que c'est parce qu'il a compris sa nature. qu'il vient pour l'embêter parce qu'elle est une métamorphe. puis je comprends. je comprends très vite. j'aurais pu l'abandonner là alors que son problème n'est pas le miens et qu'elle ne fait pas partie de ma meute. mais j'ai envie de la connaître et c'est justement le bon moment pour intervenir. je quitte donc la table avant d'arriver à la hauteur de l'homme, sortant mes griffes et mes crocs, laissant mon chacal prendre un peu le dessus, poussant un grognement rauque. « - laisse-la tranquille. ». je suis à présent à découvert. tout le monde sait que je suis un métamorphe et, pour les plus observateurs, un chacal de surcroît. mais je n'ai que faire. c'est l'instinct de protection qui parle. l'instinct et la curiosité.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Message(#) Sujet: Re: barbie&elia ▲ could you go past your mechanism?

Revenir en haut Aller en bas
 
barbie&elia ▲ could you go past your mechanism?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» L'après Barbie...
» Barbie
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» ELIA ¥ YOU'RE A BASTARD BUT I WANT U BACK (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INVERNESS RPG :: Archive rps-
Sauter vers: