AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Felicity Jenner - “Le plus brave de nous a peur de son moi. ” O.WILDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar


âge : 27 ans
travail : Gestionnaire de copropriétés
statut : Célibataire


disponibilité rp : 3/3
pseudo : E.F.
célébrité : Phoebe Tonkin
messages : 39
crédits : Tumblr

Message(#) Sujet: Felicity Jenner - “Le plus brave de nous a peur de son moi. ” O.WILDE Dim 17 Déc - 20:25

Felicity Jenner
Phoebe Tonkin
nom : Jenner Prénom : Felicity âge : 27 ans date & lieu de naissance : 09/07/1990, Bristol origines : Anglaise travail : Gestionnaire de copropriétés orientation sexuelle : Hétérosexuelle statut : Célibataire

Imprévisible→ « C'est l'imprévisible qui crée l'événement. » Il est difficile de prévoir les réactions de la jeune femme. On s'attend souvent qu'une personne réagisse de telle ou telle manière face à une révélation ou un événement. Avec Felicity, on ne sait jamais sur quel pied danser ; sa réaction étant souvent à l'opposer.
Serviable → « La serviabilité est la contrefaçon de la bonté. » Qu'on se le dise tout de suite, s'il y a bien une seule chose pour laquelle Felicity est prévisible, c'est son impossibilité de refuser toute requête. Elle aura beau essayer de s'en dépatouiller ; au final, elle finira par s'engager. D'ailleurs, elle se reproche souvent ce trait de caractère qui l'a déjà, plus d'une fois, entraîné dans des situations loufoques.
Indépendante → « L'indépendance, ce n'est pas une récompense, c'est une responsabilité. » Dans ses souvenirs, sa mère rentrait tard le soir et partait tôt le matin. Elle ne la voyait que très rarement et s'est vite retrouvée à devoir se gérer seule. Peut-être était-ce compliqué au début, mais elle n'eut d'autres choix que de gagner rapidement en maturité afin de s'occuper de la maison. Contre toute attente, elle avait fini par aimer cette indépendance, le fait d'être son propre maître sans aucune restriction. Elle jouissait d'une liberté qu'elle honorait chaque jour avec un enthousiasme certain.
Ce train de vie dura de nombreuses années, jusqu'à ce que sa mère finisse par tomber malade et se retrouve à travailler moins souvent. Au départ, sa présence n'était pas désagréable ; elles rattrapaient le temps perdu. Pourtant, cette situation devint vite étouffante et le besoin d'indépendance en devint presque vital. Felicity emménagea hâtivement à Inverness où elle put à nouveau s'épanouir et ne compter que sur elle-même.
Caractérielle → « C'est du choc des caractères, et non de la lutte des idées, que naissent les antipathies. » Fort de son caractère, Felicity n'est pas le genre de personne à se laisser marcher dessus. Elle dira clairement ce qu'elle pense ; que cela vous plaise ou non. Elle n'aime pas tourner autour du pot et préfère la franchise plutôt qu'un mensonge qui finira par vous entraver.
Son tempérament n'est pas forcément apprécié par tous. De toute évidence, il ne laisse pas indifférent et sera indubitablement catégorisé. Elle le sait, mais n'en fait pas tout un drame.
Sensible → « N'accuse pas de manque de sensibilité celui qui ne saurait pleurer faute de larmes. » Sous cette carapace de femme forte, Felicity reste une personne dotée d'une sensibilité accrue. Elle ne le montrera pas, certes ; et utilisera son humour dérisoire pour se protéger : prenons la situation avec légèreté afin que cette dernière paraisse moins difficile qu'elle n'en a l'air. Elle peut paraître courageuse, mais en réalité, c'est une vraie trouillarde. Son côté caractériel n'est qu'une couche superficielle et seuls quelques uns apprendront réellement à la connaître.   

ce que tu penses des métamorphes : N'ayant jamais rencontré de métamorphes - sauf erreur de ma part, il m'est difficile de me faire une opinion. J'ai fait quelques recherches sur le net et la seule information que j'ai retenu est la suivante : « Être vivant ayant la capacité de changer de forme. » Soit. J'ai un peu de mal à comprendre comment un être humain d'une certaine constitution peut prendre l'apparence d'un animal, d'une autre constitution. Je ne suis pas une scientifique avérée, mais cet état de fait me dérange - même si je sais qu'il est réel.
Si je devais y mettre une qualification, ce serait : l'incompréhension. Certains diront qu'il faut le voir pour le croire, mais honnêtement, je n'ai pas très envie de tenter le diable. J'ai un très mauvais karma. Une telle rencontre reviendrait à bousculer mon quotidien et j'aimerais autant que possible éviter les ennuis. Entre autre : laissez mon cul au chaud et il vous le rendra bien.
te sens-tu concerné par eux : Je ne suis pas insensible. Si un drame venait à se produire, je me sentirais désolée comme pour n'importe quel être vivant. Est-ce que je ressens le besoin de m'investir ? Là, tout de suite, je vous répondrais que j'ai déjà beaucoup à faire. S'agit-il d'une excuse ? Oh que oui !  Je vous l'ai dit ; je suis un aimant à problèmes et je fais ce que je peux pour les contrer. Si l'inverse venait à se produire et que je me retrouvais, malgré moi, entrainée dans une merdouille, me connaissant, je pouvais dores et déjà vous dire que mon sens des responsabilités prendrait horriblement le dessus. Une fois que j'ai le nez dans quelque chose, je n'arrive plus à m'en dépatouiller. Je ne sais pas pourquoi, mais ça me colle à la peau.
Un autre point qu'il serait judicieux de pointer est, je l'avoue, que « l'incompréhensible » m'intimide. Si, si , je vous l'assure. Sous mes airs de grande gueule, je reste effrayée par ce qui ne s'explique pas. Et puis, je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais je ne suis pas équipée des mêmes moyens de défense. Je ne donne pas cher de ma personne. Ce ne sont pas mes ennemis, mais ce ne sont pas pour autant mes amis. Je le saurais, sinon !  
que penses-tu d'Inverness : Je me souviens m'être rendue dans cette ville tout un week-end afin de prendre un peu l'air. Ma vie était devenue étouffante et j'avais grand besoin de me réconcilier avec moi-même. J'ai rapidement été séduite par son architecture, ce côté nature qu'on retrouve à chaque coin de rue et bien entendu, cette magnifique étendue d'eau qui en fait sa renommée. Pensez-vous que toutes ses rumeurs sont vraies ? Je n'ai jamais tenté de les vérifier - les mettant dans la catégorie : comtes pour enfants ; mais qui sait ? On a appris que certains êtres humains pouvaient se changer en animal, alors pourquoi les monstres n'existeraient-ils pas également ? Tout est relatif.
Quelques années se sont écoulées lorsque j'ai décidé de sauter le pas. Cette liberté me manquait – un écho de mon besoin d'indépendance. J'ai acheté un petit cottage en périphérie de la ville dont les hectares m'avaient littéralement conquis. Certes, la rénovation allait m'occuper pendant un bon bout de temps, mais je n'en avais que faire. Au contraire, je pourrais me faire plaisir en innovant à mon image, un chez soi rêvé.
que penses-tu de l'arrivée des chacals en ville ? Il paraît que leur débarquement correspond parfaitement au commencement des enlèvements. Etant donné que les corps n'ont pas été retrouvés, il est difficile d'établir un diagnostic certain, mais n'empêche qu'il s'agit d'un hasard qui tombe à point nommé. N'étant qu'une petite humaine sans défense, je vais simplement continuer ma route en évitant les embûches. Je n'ai vraiment pas envie d'agrandir la liste des victimes. Par précaution, j'ai augmenté le niveau de sécurité de mon chez-moi, mais honnêtement, si je venais à me faire attaquer, il m'étonnerait que cela me sauve la vie. Que ce soit un métamorphe ou un humain barjo, on n'est jamais réellement à l'abri.  


« Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à nous. » A.CAMUS
Le trafic fut relativement fluide ce soir-là , ce qui me permit d'arriver un bon quart d'heure plus tôt. Je me garais dans l'allée, très peu éclairée, car l'un des luminaires avait éclaté la nuit passée. Une histoire de surtension... Il allait falloir que je contacte un électricien, car même si j'étais plutôt douée de mes mains, l'électricité ne faisait pas partie de mes domaines de prédilections. Je préférais prendre contact avec un professionnel plutôt que de tenter le diable.

J'éteignais le contact et poussais un léger soupire mêlé d'un « fais chier ! » à peine audible. Oui, j'étais contrariée. Ma journée n'avait pas été tendre et il fallait que ce fichu luminaire décide de me faire des misères. Étant en bordure de ville, plutôt éloignée de la civilisation – un besoin d'indépendance trop marqué, j'avais rapidement fait installer tout un éclairage à l'extérieur pour me sentir en sécurité dès le portail franchi. Je détestais me sentir angoissé pour un rien et c'était précisément ce qui était en train de se passer ce soir. Mais bon, je n'allais pas dormir dans ma voiture pour autant ! Je me donnais un bon coup de fouet et décidais de me bouger l'arrière-train.

Après avoir vérifié deux fois que ma voiture était bien fermée, je m'engouffrais dans cette petite allée que j'avais agrémenté de jolies fleurs. Je ne prétendais pas avoir la main verte, mais je trouvais que cet assortiment rendait ma maison plus accueillante. Je ne m'attendais pas à avoir de la visite prochainement, c'était à peine si je connaissais mon voisin le plus proche, mais j'avais pour objectif de rénover cette charmante bâtisse. Je voulais lui redonner toute la vigueur dont elle avait dû faire preuve des années plus tôt. Pour le moment, je m'étais essentiellement occupée des basiques : changer la porte d'entrée et les fenêtres, installer un système d'alarme adapté et mettre en place une dizaine de luminaires à l'extérieur avec, bien naturellement, détecteur de présence. Encore fallait-il que ce dernier fonctionne ! Ils allaient m'entendre au service après-vente !

Passé le chambranle de l'entrée, je jetais machinalement mon sac sur la commode et me délaissais du reste de mes affaires. Je m'étirais difficilement – notant qu'il faudrait que je songe à me faire dorloter dans un SPA , mes muscles rugissant de tension. Mes yeux se posèrent sur le voyant lumineux du téléphone dont le clignotement me faisait savoir la présence d'un ou peut-être deux messages sur le répondeur. On parie qu'il s'agit de ma mère ? J'appuyais sur le haut-parleur et décidais de me préparer un bon chocolat chaud.

« Mais quelle taupe c'te fille ! Entendis-je marmonnais. Tu pourrais au moins donner un peu de tes nouvelles, t'sais ?  Si tu pouvais surtout oublier cet horrible accent peut-être déciderais-je à t'appeler. Déjà que tu décides d'aller à l'autre bout du monde, tu pourrais au moins penser à ta pauvre mère qui se morfond de ne plus voir ta p'tite bouille. »

Mais oui, mais oui... Je levais les yeux au ciel même si elle ne pouvait pas me voir. Honnêtement, elle m'exaspérait. Comment une femme de la cinquantaine pouvait être aussi gamine ? J'adore ma mère, mais parfois j'aspirais à ce qu'elle soit un peu plus... mature ? Responsable ? Ou bien, réfléchie ? Je poussais un profond soupire alors qu'elle entamait un long speech sur les relations à longue distance.  

« Non, mais tu te rends compte de la situation ! Phil' pense que je n'aurais pas du accepter c'te proposition, mais t'vois, sur le moment, j'me suis dit que ce serait une bonne idée. »

Tout en écoutant à moitié les propos de ma chère mère, je m'amusais à former une tornade de chantilly sur mon chocolat chaud. J'admirais le travail fini, satisfaite, et aspirais les quelques résidus restants sur l'embout.  Mon enthousiasme retomba d'un cran lorsqu'un imperceptible, mais continuel, frottement se faisait entendre de la porte menant au jardin. Serait-ce Gipsy la chatonne du coin ? J'avalais difficilement ma salive ne me sentant soudainement pas très encline à découvrir l'origine de ce bruissement. Je mimais l'indifférence. Avec un peu de chance, mon imagination se jouait de moi et plus aucun bruit ne proviendrait de la porte. Je me confortais dans cette impression jusqu'à ce qu'un nouveau... grattement ne se manifeste un décibel plus fort. Ça m'étonnerait fortement que Gipsy ait une faim de loup au point où massacrer ma porte devenait la meilleure option.  

- Tu deviens folle Feli, c'est tout ! La voix loquasse de ma génitrice continuait dans l'entrée. Presque aussi folle que ta mère ! Ouais !

La situation devenant d'un ridicule, je décidais de prendre sur moi – mettant l'effet sur l'adrénaline et entreprenais d'ouvrir la fameuse porte. Un.. deux.. trois.. D'un coup franc, je tirais la porte vers moi. Rien. Je passais la tête légèrement dehors. Toujours rien.

- Gipsy ? Tentais-je.

Seul le vent répondit à mon appel – d'une stupidité absolue. Mais à quoi m'attendais-je ? Un miaulement ? Ou.. un grognement comme celui que je venais d'entendre ? C'était subtil, mais j'étais certaine que cette fois je n'avais pas rêvé. Mon regard croisa alors deux grands yeux jaunes. Je n'eus pas le temps d'en voir plus que déjà je beuglais comme un veau et refermais la porte tel un fou-furieux. Je déambulais dans tous les sens pour finalement m'installer en haut de l'escalier. Comme si une simple porte en bois allait me protéger ! Je tapotais nerveusement des pieds cherchant tant bien que mal à me calmer. Ne pas laisser place à l'agitation. Zen... Zen... Continuais-je de me répéter.
Ce qui aurait été beaucoup plus simple si la voix de ma mère n'avait pas recommencé à résonner – son deuxième message se diffusant dans toute la pièce. J'hurlais une nouvelle fois la maudissant par la même occasion des mots les plus fleuries que je connaissais. Ce n'est pas bien,  je sais, mais la peur a tendance à vous rendre incontrôlable.

« Au fait, j'ai du emmener la voiture en réparation... Ça risque de durer un bon moment et Phil' n'est pas dispo... Je... Euh... Accouche bordel ! Feli', j'ai vraiment besoin d'ton aide sur ce coup-là. Tu pourrais passer c'week-end ? S'te-plait... ma perle. »

Ses supplications durèrent plusieurs minutes.
Minutes les plus angoissantes de ma vie. A tout moment, je m'attendais à ce que quelque chose débarque dans ma maison. Quelque chose que j'avais pas très envie de rencontrer pour le moment et que je préférais oublier. J'essayais de me concentrer sur l'instant présent et  tirer un trait sur cette vilaine image qui ne cessait d'apparaître dans mon esprit. D'un pas hésitant, je descendais les marches pour récupérer mon portable qui traînait au fin fond de mon sac à main. Plusieurs appels en absence. Je ne me sentais pas prête à aligner deux mots et optais pour l'option SMS. J'informais ma mère que je descendrais à Bristol pour le week-end, ce qui pour une fois m'arrangeait. Enfin... De toute manière, elle savait pertinemment que j'étais incapable de dire non. C'était toujours comme ça. Féli' la bonne courge à qui il est bon de demander des services puisqu'elle ne se sentira pas apte à refuser. Je détestais cette partie de moi.

Je me demandais s'il était possible de passer une journée encore plus mauvaise ? Ah oui, mon chocolat chaud était désormais froid.

pseudo : E.F. âge : 24 Bougies comment as-tu connu le forum : Top Site présence : Le plus souvent possible (car la vie est faite d'imprévus) crédit des images de ta fiche : tumblr un dernier petit mot : Je suis prête pour l'aventure ! luve

ton personnage est-il un scénario : Non
Code:
→ [i]prénom nom avatar[/i] - @"Felicity Jenner"


Dernière édition par Felicity Jenner le Mar 26 Déc - 21:51, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestnono.forumactif.com/t204-felicity-jenner-le-plus http://inverness-rpg.forumactif.com/
avatar

alpha

. :
Les rps - Sam ; Alice ; Lou ; Adam & Intrigue

âge : 31 ans.
travail : Menuisier - il bosse de ses mains sans rechigner, tant qu'on lui fout la paix.
statut : Célibataire.
forme animale : Loup, au pelage noir comme la nuit et aux yeux d'or comme la lune.
don : Aucun don particulier, si ce n'est une puissance d'Alpha qui en ferait pâlir plus d'un.


Zone Rp : Shaya & Sam - la soeur et le frère.
Adam - l'Alpha d'en face, l'ennemi devenu ami.
Harrison - le 1er lieutenant et ami.
Alice - l'inattendue.
Lou - l'amie qui apaise.
Raven - le passé similaire.
Cate - la future associée entêtée.


disponibilité rp : Full.
pseudo : shadows.
célébrité : Jason Momoa.
messages : 890
crédits : lux aeterna.
DC : @Logan Black

Message(#) Sujet: Re: Felicity Jenner - “Le plus brave de nous a peur de son moi. ” O.WILDE Dim 17 Déc - 20:39

Bienvenue avec la belle Phoebe <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestnono.forumactif.com/t45-jason-momoa-alpha-de-la- http://inverness-rpg.forumactif.com/t59-rafe-donovan-alpha-de-la-meute-everdeen

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Felicity Jenner - “Le plus brave de nous a peur de son moi. ” O.WILDE Dim 17 Déc - 20:39

Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Felicity Jenner - “Le plus brave de nous a peur de son moi. ” O.WILDE Dim 17 Déc - 20:43

Phoebe luve Et Wilde luve luve Tout !!! luve luve luve
Il n'y a pas grand-chose à se mettre sous la dent mais BIENVENUUUUUUUUE !!!

Si tu as besoin d'un truc tu fais sonner les cloches mouton
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Felicity Jenner - “Le plus brave de nous a peur de son moi. ” O.WILDE Dim 17 Déc - 20:48

Bienvenue parmi nous jolie Felicity love

Bon courage pour ta fichette !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Felicity Jenner - “Le plus brave de nous a peur de son moi. ” O.WILDE Dim 17 Déc - 20:53

Bienvenue jolie humaine
Revenir en haut Aller en bas
avatar

solitaire

. :
「 TOUJOURS DANS MON COEUR

âge : 12 y.old
travail : Écolière
statut : Célibataire
forme animale : Le Lynx Ibérian
don : Aucun


Zone Rp : abraham ◈ padre , harrison ◈ (akela) protector, solel ◈ (bahgeera) provocación, fascinación, cameron ◈ médico, shaya ◈ amiga, benevolencia, amaoka ◈ hermano, ejemplo, sid ◈ (Hathi) la salvadora, rose mcgrath ◈ una madrina,

disponibilité rp : #Sherrington (wt/ Bagheera, Akela), #Alentours (wt/ My Family), (wt/ Bagheera), #School (wt/ Cameron) (0/3)
pseudo : mcflurrys
célébrité : Dafne Keen
messages : 216
crédits : Bagheera

Message(#) Sujet: Re: Felicity Jenner - “Le plus brave de nous a peur de son moi. ” O.WILDE Dim 17 Déc - 20:56

Bienvenue parmi nous.
Bonne continuation pour ta présentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inverness-rpg.forumactif.com/
avatar


âge : 27 ans
travail : Gestionnaire de copropriétés
statut : Célibataire


disponibilité rp : 3/3
pseudo : E.F.
célébrité : Phoebe Tonkin
messages : 39
crédits : Tumblr

Message(#) Sujet: Re: Felicity Jenner - “Le plus brave de nous a peur de son moi. ” O.WILDE Dim 17 Déc - 21:04

Tellement concentrée que je n'ai même pas vu vos p'tits mots ! Honte à moi angel
Merci à tous pour ce charmant accueil ! keur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestnono.forumactif.com/t204-felicity-jenner-le-plus http://inverness-rpg.forumactif.com/

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Felicity Jenner - “Le plus brave de nous a peur de son moi. ” O.WILDE Dim 17 Déc - 21:11

Bienvenue sur le forum, et bon courage pour ta fichette.
Hâte d'en découvrir plus.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Felicity Jenner - “Le plus brave de nous a peur de son moi. ” O.WILDE Dim 17 Déc - 21:24

MAIS EUH !

C'pas gentil de rien donner à grignoter grmblblbl

Je te souhaite la bienvenue <3

Dépêche toi de remplir tout ça olala heyhey
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Felicity Jenner - “Le plus brave de nous a peur de son moi. ” O.WILDE Dim 17 Déc - 23:57

OMG, j'avoue, on veut tellement en savoir plus sur ta petite humaine. What a Face
bienvenue parmi nous et bonne chance pour l'écriture de ta fiche ! luve
Revenir en haut Aller en bas
avatar


âge : 27 ans
travail : Gestionnaire de copropriétés
statut : Célibataire


disponibilité rp : 3/3
pseudo : E.F.
célébrité : Phoebe Tonkin
messages : 39
crédits : Tumblr

Message(#) Sujet: Re: Felicity Jenner - “Le plus brave de nous a peur de son moi. ” O.WILDE Lun 18 Déc - 22:00

Olala ! Vous me mettez la pression, dis donc !
J'espère ne pas vous décevoir.. class

Allez, plus qu'une partie et cette étape DEVRAIT être derrière moi ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestnono.forumactif.com/t204-felicity-jenner-le-plus http://inverness-rpg.forumactif.com/
avatar

1er lieutenant

âge : -
travail : -
statut : -
forme animale : -
don : -
disponibilité rp : -
pseudo : -
célébrité : -
messages : 753
crédits : vava lux aeterna & Beylin (sign)

Message(#) Sujet: Re: Felicity Jenner - “Le plus brave de nous a peur de son moi. ” O.WILDE Lun 18 Déc - 22:06

Bienvenue à toi sur le forum!
Bon courage pour ta fiche! Tu vas voir tu vas te plaire parmi nous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestnono.forumactif.com/t88-shaya-donovan-au-commenc http://inverness-rpg.forumactif.com/t93-shaya-donovan-lieutenant-de-la-meute-everdeen

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Felicity Jenner - “Le plus brave de nous a peur de son moi. ” O.WILDE Lun 18 Déc - 22:28

Bienvenue !
J'ai hâte d'en voir plus sur cette jolie frimousse ! hug luve
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Felicity Jenner - “Le plus brave de nous a peur de son moi. ” O.WILDE Lun 18 Déc - 23:03

Bienvenue à toi felicity
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Message(#) Sujet: Re: Felicity Jenner - “Le plus brave de nous a peur de son moi. ” O.WILDE

Revenir en haut Aller en bas
 
Felicity Jenner - “Le plus brave de nous a peur de son moi. ” O.WILDE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Il nous a quittés.
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Ils font chier ces N... . Débarassons-nous en !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INVERNESS RPG :: Le personnage :: L'identité :: Les validés-
Sauter vers: