AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cate Frost - there is a crack in everything

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

latente

. :
don't rely on fate

RP DELILA RP JAYDEN INTRIGUE SOLITAIRE

âge : vingt sept ballets
travail : architecte d'intérieur
statut : un peu larguée
forme animale : l'ours, du moins, encore faut-il qu'elle entame sa métamorphose.
don : mise à part la régénération cellulaire accélérée (une aptitude plutôt commune et ne relevant même pas du don)


Zone Rp : Delila - dearest friend of mine, wifey.
Rafe - business partner (not very aware of it tough)
Jayden - so there's this guy...

disponibilité rp : (2/3) une place
pseudo : burg, nours.
célébrité : margot robbie
messages : 150
crédits : wiise (crackship) , lumos solem.(av), vocivus (icons), lisa mantchev (quote)

Message(#) Sujet: Cate Frost - there is a crack in everything Jeu 14 Déc - 20:42


Cate Frost
margot robbie
nom : Frost - à peine prononcé que l'on devine le fiel qu'il porte et l'amertume dont il est gorgé; un rappel pernicieux d'une blessure aux berges désunies, vive et toujours aussi douloureuse. Un patronyme qu'elle,
à en croire les couleuvres, ne devrait guère porter. Celui du seul père qu'elle ait connu, du juge au regard dur et du bourreau cruel et sans pitié. prénom(s) : Catherine-Lily abrégé en Cate pour des besoins triviaux et un désir assez stupide de ne pas se fouler le muscle transverse de la langue; Cate même circoncis ne s'oublie point aussi aisément, il poursuit sa trajectoire pernicieuse jusqu'aux infimes cellules nerveuses pour y instiller son venin.âge :vingt sept années comptabilisées, les souvenirs vivaces s'égrainent à la célérité du temps qui s'écoule et qui laisse sur le faciès les vestiges de son passage. Vingt six années qu'elle apprend à vivre sans mère, à porter sa lourde croix dans un silence pesant.lieu de naissance : Caerfyrddin, trou perdu entre deux plaines dans le Pays de Galles, un dix sept février, accueillie comme l'antéchrist par ceux qui l'ont haï à la minute même où ses cris ont bercé la pièce, mère comprise. origines : les Frost sont anglais purs. Cate, elle, s'illustre comme l’engeance abhorrée d'un monstre; fruit d'une nuit de terreur, souvenir impérissable d'un viol. Il parait que le monstre était au quart mohawk, chamane et thérianthrope sous la forme dégueulasse d'un ours massif- depuis, elle se fie à ce qu'on a bien voulu lui dire de lui.  travail : architecte d'intérieur, Cate a toujours été esthète, appréciatrice de la beauté sous toutes ses formes même les plus fourbes, son style se trouve dans un mélange harmonieux entre des inspirations Mark Hampton et Muriel Brandolini. Ses détracteurs aiment peu  cette petite blonde dilettantiste qui débarque et se fait doucement un nom. L'énergie employée dans sa carrière, comme l'écran de fumée planquant efficacement les incertitudes pérennes, plus personnelles, celles qui font clairement tâche. orientation sexuelle : hétérosexuelle - irrévocablement, parfois à son grand dam.statut :parler d'amour n'évoque rien d'autre que l'incompris , le grand inconnu qui dans cette équation floue s'attaque à toutes ses appréhensions pour leur filer le goût de cendres. Diablement pragmatique et gravement lucide, mademoiselle Frost fuit les contraintes et la confrontations; dans le domaine amoureux, du moins. Une déformation qu'elle met sur le compte d'un problème freudien criard. Célibataire depuis peu, la rupture l'a rendu désillusionnée  et frileuse. groupe : les métamorphesrang dans la meute : aucun, aux dernières nouvelles forme animale : ours, a priori. don spécifique : régénérescence cellulaire accélérée comme la plupart des métamorphes.

Fluent Sarcasm→ Une déformation bâtarde née d'une mutation génétique infinitésimale, probablement. Elle soutient à quiconque lui en fait la remarque qu'elle préfère considérer le monde avec un regard désabusé et un humour assez mordant plutôt qu'avec gaieté et crétinerie infecte. Plaire à tout le monde, c'est plaire à personne, n'est-ce pas ? A ce défaut évident se joignent une certaine désinvolture, une propension à la manipulation et un don plutôt prodigieux pour voir tout verre à moitié vide, en toute circonstance, bien entendu.
Frida Kahlo →"La Columna Rota"- sur le canevas surréaliste qu'est son existence, l'on dénombre la solitude et un parterre où l'aridité émotionnelle rappelle celle d'un désert de grande envergure, martyr , Cate a tôt appris à maîtriser ses élans sentimentaux qui paraissent pourtant anodins au commun. Nerfs en acier trempé et pare-balles en kevlar pur, l'indifférence comme arme insolente - des mots pesés mais tranchants, des regards rares mais pénétrants. Et le majeur, parfois bien trop présent. Pain is and arrow that pins a body to the bone ; elle sait donc encaisser les coups du destin, avec maestria.
David Bowie → Space Oddity - elle avait dix sept ans et des rêves plein la caboche, l'envie latente des grands espaces et , surtout, celle de découvrir le monde. Elle est allée étudier la vie, loin du territoire étriqué où elle vivait, avec son beau père - lieutenant d'une meute, loin des mirades condescendantes et méprisantes. Now it's time to leave the capsule if you dare - Cate n'a jamais eu peur du vide et de l'inconnu. Planet Earth is blue
And there's nothing I can do
et putain comme elle se fiche de découvrir que les routes mènent toutes vers l'endroit d'où elle s'est tirée. Aventurière jusqu'à l'ongle.
Généreusement sociable → Pas d'autre choix ne s'est offert à elle, face à l'adversité à laquelle la soumettaient ses proches. Cate a recherché l'humanité et ses manifestations inlassablement auprès de ses semblables; elle a appris à juger les caractères, à déceler les craquelures et depuis, ressent constamment le besoin d'équilibrer les choses. Si les pertes pullulent, Cate donne, elle filerait sa veste à un sans domicile fixe en plein blizzard, si il lui arrivait d'en croiser un.
Spontanéité maladive → sa présence à Inverness en est le parfait exemple. On lui dit souvent qu'elle est insaisissable et bien trop impétueuse, que ces traits chez elle relèvent de la folie. Elle balaye les remarques d'un haussement d'épaule désinvolte, d'un rire tonitruant, elle répète des "je fais ce qui me plait" et peut-être que les quatre vingt pourcents de gens profondément malheureux devraient suivre son exemple.

l'animal & toi : La part dégénérée en elle, elle la sent ; sur le qui-vive – appréhendant la moindre de ses décisions, l’entâchant de son instinct  bestial gueulard qui lui donne le vertige et avive ses désirs honteux d’hémoglobine. Des manifestations récurrentes avec lesquelles elle cohabite – difficilement. La relation synergique par obligation lui rappelle la gouvernance partagée de nul autre que son propre corps ; un territoire acquis où se disputent les principales décisions. Cate est latente et elle n’a jamais essayé de changer les choses, résignée , soulagée de n’avoir à jamais montrer sa véritable nature à ceux qui se feraient une joie de moquer ces traits octroyés par un père biologique qu’elle n’a jamais connu (et qu’elle n’a jamais désiré connaître). Demeure toutefois la frustration de ne jamais pouvoir laisser place à sa  forme animale, la sensation de ne pas être complète.

pourquoi es-tu un solitaire ? :Les autres, évidemment.
La soumission et, paradoxalement, le sentiment d’appartenance qui traîne dans chaque fibre de son être ; intangible placé là par une force supérieure farceuse. Ce qu’elle retient de la meute dans laquelle elle a grandi, c’est sa cruauté et la caducité des règles à suivre. Si elle a longtemps embrassé les règles, même les plus tacites, jusqu’à les exécrer par tous les pores, aujourd’hui, elle reconnaît qu’elle ne s’est jamais sentie aussi libre qu’affranchie de toutes ces conneries fallacieuses (ni le plus en danger, affreuse contre partie). Pas besoin de meute pour se frayer un chemin, d’ailleurs, moins on s’attache, mieux c’est. Elle ne reconnaîtra jamais qu'elle a été mise à la porte de sa meute à cause des circonstances ayant conduit à sa naissance, question d'orgueil.
ce que tu penses des deux meutes : Pour avoir été , il y a ce qui lui paraît être un siècle, membre d’une meute, elle est plus susceptible de comprendre la nécessité de former des alliances çà et là, avec quiconque partagerait un dégoût prononcé pour l’ennemi commun. Pour Cate, qui préfère faire profil bas, la meilleure décision serait  de voir où les choses peuvent encore aller avant de prendre parti. Elle n'a rien contre une petite lutte de territoire de temps en temps mais elle préfère davantage espérer que les choses rentrent dans l'ordre sans que les jugulaires ne soient visées.
le don & toi : elle est incapable de prédire ce qui peut lui arriver, autrement, elle en aurait surement profité pour partager sa clairvoyance; elle est incapable de de guérir qui que ce soit, mis à part elle-même et avec un background comme le sien, on devine bien qu'elle n'a pas non plus la capacité de soulager l'âme de ceux qui l'entourent. Cependant, elle cuisine comme un chef et est capable de résoudre un rubik's cube en un temps record, si ça, ça ne relève pas du don, franchement...
ton âme-sœur & toi :  Quand la rencontre se fait, il paraît que c’est l’évidence ; elle pourrait avoir la pupille brillante et le regard béat. Le fait est qu’elle reste sceptique, bien qu’il lui soit arrivé d’être témoin du phénomène. « Tu sais, ça t’arrivera quand tu t’y attendras le moins » - humaines ou métamorphes, qu’importe l’espèce, les conneries balancées restent sensiblement les mêmes. Après une rupture sentimentale désastreuse, sans figure de style, elle en est rendue à croire que tout ce qui importe, c’est que le sexe soit – si ce n’est excellent – au moins moyen.  L’Ourse en elle ne partage pas l’avis et ne manque pas d’éructer lorsqu’elle le peut, autrement dit : bien plus souvent que ne le voudrait Cate. Une dualité à laquelle elle essaye de trouver des compromis.


« She is the mountain that offers support and shelter»
Elle savait qu’arrivait le jour où, toutes les salves de jurons et les coups essuyés depuis des années la mèneraient à boucler ses valises avec rapidité, sous le regard rogue d’Arabella et celui un petit peu plus accablé d’Henry ; Jebediah quant à lui, attendait à cet instant, appuyé contre le chambranle, insondable et austère. Elle l’avait pourtant toujours connu ainsi, mais elle aurait peut-être aimé le voir trépigner d’impatience, joyeux de voir sa némésis quitter sa maison, lui qui devait en avoir rêvé depuis le jour de sa naissance. Cate soupira , intimidée par l’attention qu’on lui portait et, agacée, d’être épiée au cours de ces derniers instants – c’était bien la dernière fois qu’elle aurait l’occasion de poser un pied dans cette cave qui l’avait abrité toutes ces années. « N’oublie pas de prendre avec toi ta collection de crayons à mine et tes portfolios décharnés qui traînent partout dans la maison » - ta gueule, Arabella, songea l’adolescente. Bien sur qu’elle n’allait pas rater l’occasion de lui montrer qu’elle avait prédit ce départ et que, enfin dieu merci, l’Alpha avait décidé de se débarrasser d’elle. « Ah, moi qui comptais te les offrir pour me rappeler à ton si précieux souvenir » - elle était heureuse, Cate , de ne plus avoir à supporter la perfection éthérée de cette garce abominable et, ces répliques cinglantes qu’elle essuyait avec indifférence. Un grognement résonna, Arabella se tourna vers son père et le rejoignit ; ils quittèrent l’espace , laissant Henry et Cate seuls.  Ils ne s'effondrèrent pas en pleurs, ils avaient bien trop de fierté pour cela mais, ils se regardèrent avec intensité, ils se donnèrent les minutes nécessaires pour graver l'image de l'autre dans le crâne et dans le coeur. Parce qu'ils ne savaient s'ils allaient se revoir.

(...)

Sous sa couche d’épiderme, elle la sentait, l’ourse, déchaînée – griffant salement les parois de cette cage intangible dans laquelle elle avait été enfermée et , de laquelle ne lui avais jamais donnée l’occasion de sortir. Elle grondait et lui intimait l’ordre silencieux de la laisser manifester sa puissance ; Cate l’imaginait souvent le poil duveteux d’une couleur brunante brillant sous les rayons du crépuscule. Des conversations intérieures menées, des combats harassants au quotidien. « La seule issue possible se situe à ta droite et, malheureusement, elle est fermée. La seule façon pour toi de te tirer de cette situation serait  de me tuer. Ceci dit, ce scénario est peu probable vu que t’es pas fichue de te transformer »  - sa voix était vile, sale , il lui sembla qu’elle se frayait un chemin jusque son esprit pour y déposer ses germes. « Tu veux parier ? » - à peine ces mots prononcés, elle les regretta aussitôt. Elle n’avait pas besoin d’avoir à peu près deux neurones fonctionnels pour reconnaître qu’avec un type ayant un gabarit pareil, il valait mieux raser les murs et pas trop compter sur la furtivité. Il fallait quand même rester cohérent et vraisemblable. « Je sens l’ourse en toi, pas très contente d’être muselée » - ça n’était pas de sa faute pensa-t-elle, l’ourse désapprouva, elle la blâmait pour sa latence et elle le faisait encore, à cet instant, alors que les circonstances ne s’y prêtaient guère. Lorsqu'elle avait repris connaissance, dans une chambre d’hôtel au standing plutôt médiocre, elle ne se rappelait plus comment elle avait survécu à cette rencontre ,  une longue cicatrice sur le bras, reliquat  légèrement bombé et clair, sur sa peau légèrement plus halée prouvait que tout ceci n'était pas qu'un cauchemars. Cette expérience lui révéla la difficulté de vivre en dehors d'une meute et lui permit de comprendre qu'il fallait qu'elle prenne  quelques cours de self-défense, quitte à devoir se nourrir de nouilles instantanées pendant plusieurs mois. Seule, elle était plus vulnérable. Elle n'était plus à un sacrifice près.

(...)

L'astre diurne pointa ses premiers rayons, iridescent, les goniochromismes balayèrent la surface du capot se reflétant aussitôt dans ses iris azurés. Cate s'étira, chatte endormie, le feulement transperça le silence de l'habitacle, les guibolles distendues sur le tableau de bord;  elle ne ressentit les courbatures qu'au cœur qu'elle portait au bord des lèvres ( lorsqu'il ne se noyait pas dans son estomac) depuis qu'elle avait quitté « connard-ville », dans  le comté du Yorkshire, à vingt et une heure, la veille. L'ange blond s'était fait la malle, les pommettes rosies, les yeux larmoyants, comme un voleur dans la nuit, avec son maigre butin. Tandis que son fiancé dormait à poings fermés, innocent dans son sommeil et presque attendrissant. Il l’avait trahi et, apparemment, cela durait depuis des mois alors que drapée de crédulité, elle s’était laissée aveuglée par les promesses de ce roi des mythos. Elle sentit les vibrations de son téléphone cellulaire, elle chercha partout, pendant sept secondes de trop. Lorsqu’elle mit la main dessus, l’appel était manqué. Heureusement, celui qui se trouvait à l’autre bout du fil semblait déterminé. « Cate Frost » - souffla la jeune femme, étouffant un bâillement. « Cate, t’es où ? Il est neuf heure et quart et , j’ai bien cru qu’il t’était arrivé malheur » - se faire tromper et rompre, malheur ou pas ?  Qu’en penserait Nietzsche ? « Où je suis, hum... » - son regard parcourut le décor, de l’herbe, un muret ; un panneau d’indication-... « l’Ecosse, apparemment ». (...)« T'avais bien dit : "si tu passes par l'Ecosse, t'as intérêt à v'nir me voir". Eh bien, me voila » - fit-elle, balançant son sac de voyage dans les bras de son ami, pénétrant dans sa maison. C'était une invitation qu'elle avait cru ne jamais considérer. Jusqu'à ce que le destin ou l'entité farceuse évoquée tantôt ne vienne indiquer le chemin à prendre.



pseudo : coburg, noursâge : xviicomment as-tu connu le forum :bazzartprésence : 5/7crédit des images de ta fiche :idk un dernier petit mot : chifoumi

ton personnage est-il un scénario : non
Code:
→ [i]Margot Robbie[/i] - @"Cate Frost"


Dernière édition par Cate Frost le Mar 2 Jan - 21:13, édité 43 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestnono.forumactif.com/t168-cate-frost-there-is-a-c http://inverness-rpg.forumactif.com/t178-cate-frost-deep-sigh-solitaire
avatar

alpha

. :
Les rps - Sam ; Alice ; Lou ; Adam & Intrigue

âge : 31 ans.
travail : Menuisier - il bosse de ses mains sans rechigner, tant qu'on lui fout la paix.
statut : Célibataire.
forme animale : Loup, au pelage noir comme la nuit et aux yeux d'or comme la lune.
don : Aucun don particulier, si ce n'est une puissance d'Alpha qui en ferait pâlir plus d'un.


Zone Rp : Shaya & Sam - la soeur et le frère.
Adam - l'Alpha d'en face, l'ennemi devenu ami.
Harrison - le 1er lieutenant et ami.
Alice - l'inattendue.
Lou - l'amie qui apaise.
Raven - le passé similaire.
Cate - la future associée entêtée.


disponibilité rp : Full.
pseudo : shadows.
célébrité : Jason Momoa.
messages : 890
crédits : lux aeterna.
DC : @Logan Black

Message(#) Sujet: Re: Cate Frost - there is a crack in everything Jeu 14 Déc - 20:44

MARGOOOOOT hoho
Quel choix *-* bienvenue parmi nous keur
Puis hâte d'en lire plus... latente ? J'aime love2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestnono.forumactif.com/t45-jason-momoa-alpha-de-la- http://inverness-rpg.forumactif.com/t59-rafe-donovan-alpha-de-la-meute-everdeen

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Cate Frost - there is a crack in everything Jeu 14 Déc - 20:48

Bienvenue à toi !!!
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Cate Frost - there is a crack in everything Jeu 14 Déc - 21:18

Margot en ours, ce choix de génie !!! Bienvenue dans le brouillard d'Inverness, très enchantée de connaître la suite luve luve
Revenir en haut Aller en bas
avatar

solitaire

. :
「 TOUJOURS DANS MON COEUR

âge : 12 y.old
travail : Écolière
statut : Célibataire
forme animale : Le Lynx Ibérian
don : Aucun


Zone Rp : abraham ◈ padre , harrison ◈ (akela) protector, solel ◈ (bahgeera) provocación, fascinación, cameron ◈ médico, shaya ◈ amiga, benevolencia, amaoka ◈ hermano, ejemplo, sid ◈ (Hathi) la salvadora, rose mcgrath ◈ una madrina,

disponibilité rp : #Sherrington (wt/ Bagheera, Akela), #Alentours (wt/ My Family), (wt/ Bagheera), #School (wt/ Cameron) (0/3)
pseudo : mcflurrys
célébrité : Dafne Keen
messages : 216
crédits : Bagheera

Message(#) Sujet: Re: Cate Frost - there is a crack in everything Jeu 14 Déc - 21:20

Bienvenue parmi nous, la femme de Baloo *.*
Bonne chance pour ta présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inverness-rpg.forumactif.com/

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Cate Frost - there is a crack in everything Jeu 14 Déc - 21:41

Oh mais Margot quoi ! keur keur keur

Bienvenue parmi nous, j'ai vraiment hâte de voir ce que tu vas faire d'elle ! keur2
Puis un ours !! Courage pour ta fiche ! hug
Revenir en haut Aller en bas
avatar


âge : 33 ans.
travail : propriétaire du Sherrington Restaurant.
statut : célibataire.
forme animale : un loup à la fourrure oscillant entre le gris et le blanc.


pseudo : lost spirit.
célébrité : Tom Hiddleston.
messages : 430
crédits : pizza planet.

Message(#) Sujet: Re: Cate Frost - there is a crack in everything Ven 15 Déc - 1:22

UN OURS TROP KOUL keur
une maman ours en plus. vivement la suite huhu, bon courage pour ta fiche string tu viendras redécorer mon chalet heyhey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestnono.forumactif.com/t64-harrison-stone-fly-away- http://inverness-rpg.forumactif.com/
avatar

1er lieutenant

âge : -
travail : -
statut : -
forme animale : -
don : -
disponibilité rp : -
pseudo : -
célébrité : -
messages : 753
crédits : vava lux aeterna & Beylin (sign)

Message(#) Sujet: Re: Cate Frost - there is a crack in everything Ven 15 Déc - 11:30

Bienvenue bienvenue bienbienbienvenue!! *chante sur l'air de vive le vent d'hiveR*

Bon courage pour ta fiche madame l'ours!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestnono.forumactif.com/t88-shaya-donovan-au-commenc http://inverness-rpg.forumactif.com/t93-shaya-donovan-lieutenant-de-la-meute-everdeen

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Cate Frost - there is a crack in everything Ven 15 Déc - 12:20

omg, je plussoie également ces choix et cette association ! (a) <3
tant que tu n'es pas un ours dealeur, on va être ami. heyhey
bienvenue ici et bonne chance pour l'écriture de ta fiche ! <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar

latente

. :
don't rely on fate

RP DELILA RP JAYDEN INTRIGUE SOLITAIRE

âge : vingt sept ballets
travail : architecte d'intérieur
statut : un peu larguée
forme animale : l'ours, du moins, encore faut-il qu'elle entame sa métamorphose.
don : mise à part la régénération cellulaire accélérée (une aptitude plutôt commune et ne relevant même pas du don)


Zone Rp : Delila - dearest friend of mine, wifey.
Rafe - business partner (not very aware of it tough)
Jayden - so there's this guy...

disponibilité rp : (2/3) une place
pseudo : burg, nours.
célébrité : margot robbie
messages : 150
crédits : wiise (crackship) , lumos solem.(av), vocivus (icons), lisa mantchev (quote)

Message(#) Sujet: Re: Cate Frost - there is a crack in everything Ven 15 Déc - 16:37

merci pour cet accueil, mes petits chats. <3 <3 <3

ourse, bien entendu. Je me suis dit qu'il fallait un peu varier la brochette de canidés et félidés What a Face What a Face What a Face  en tout cas, vos choix de personnages et d'avatars sont tellement parfaits slurp

dealer, ofc que non. quelle idée mdr

@Harrison Stone, j'y mettrais le feu bien avant, chéri :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestnono.forumactif.com/t168-cate-frost-there-is-a-c http://inverness-rpg.forumactif.com/t178-cate-frost-deep-sigh-solitaire
avatar

alpha

. :
Les rps - Sam ; Alice ; Lou ; Adam & Intrigue

âge : 31 ans.
travail : Menuisier - il bosse de ses mains sans rechigner, tant qu'on lui fout la paix.
statut : Célibataire.
forme animale : Loup, au pelage noir comme la nuit et aux yeux d'or comme la lune.
don : Aucun don particulier, si ce n'est une puissance d'Alpha qui en ferait pâlir plus d'un.


Zone Rp : Shaya & Sam - la soeur et le frère.
Adam - l'Alpha d'en face, l'ennemi devenu ami.
Harrison - le 1er lieutenant et ami.
Alice - l'inattendue.
Lou - l'amie qui apaise.
Raven - le passé similaire.
Cate - la future associée entêtée.


disponibilité rp : Full.
pseudo : shadows.
célébrité : Jason Momoa.
messages : 890
crédits : lux aeterna.
DC : @Logan Black

Message(#) Sujet: Re: Cate Frost - there is a crack in everything Ven 15 Déc - 18:56


félicitations

TADAM ! Tu es officiellement des nôtres ! Félicitations, car pour plaire à ce jury de fous tu as dû te surpasser keur
Elle est juste parfaite - c'est tout panda

Avant toute chose, il serait judicieux d'aller te recenser :
- ton travail.
- ton animal si métamorphe.
- ton don si tu en as un.

A présent, les portes d'Ali Baba sont ouvertes et tu peux aller créer ta petite vie dans cette partie. Si tu en as le cœur et l'envie, tu peux aller créer ton scénario dans cette partie.

Enfin, on te souhaite de t'amuser parmi nous, de rp à foison - et si tu souhaites te lancer sans plus tarder, n'hésite pas à venir demander un rp dans ce topic - et de ne pas lésiner sur le flood également - ici le mot d'ordre c'est : FUN !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestnono.forumactif.com/t45-jason-momoa-alpha-de-la- http://inverness-rpg.forumactif.com/t59-rafe-donovan-alpha-de-la-meute-everdeen

Contenu sponsorisé



Message(#) Sujet: Re: Cate Frost - there is a crack in everything

Revenir en haut Aller en bas
 
Cate Frost - there is a crack in everything
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti : Michel Frost craint de nouvelles émeutes de la Faim
» Former Crack Cocaine User to the Second Round of Haiti’s Fraudulent Election
» Joseph Frost ...Force et Honneur... Présentation
» Emma Frost - Ice Woman -
» You're not alone, Erïka... [Pv Emma Frost]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INVERNESS RPG :: Le personnage :: L'identité :: Les validés-
Sauter vers: