AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Douceur et imagination

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Douceur et imagination Mer 13 Déc - 14:22

La petite fille qu’elle devait prendre en photo n’était pas du tout à l’aise face à son objectif. Sa mère semblait plus énervée qu’elle, lui mettant une pression de dingue en lui expliquant que ces photos serviraient pour les cartes de Noël qu’ils allaient envoyés dans les prochains jours et qu’elle se devait d’être impeccable dessus. La fillette en avait l’air encore plus effrayée. Et le tout assembler empêchait totalement Lou de travailler dans de bonnes conditions. Son studio n’était pas bien grand et elle ne pouvait pas demander à la mère d’aller attendre la fin de la séance dans une salle d’attente imaginaire. Lou posa alors son appareil sur une petite table réservée à ce besoin avant de se diriger vers la mère de la petite avec un large sourire pour la rendre confiante. « Je le savais vous avez déjà abandonné ! Mais bon sang que vais-je bien pouvoir faire d’elle ?! » Râlait-elle déjà en voyant la jeune femme venir vers elle. « Oh non, non pas du tout ! Elle semble juste un peu nerveuse. Il va me falloir un peu de temps pour la mettre à l’aise, n’avez-vous pas des achats à faire pour les fêtes de fin d’années ? Je ne voudrais pas que vous perdiez trop de temps. » Lui répondit Lou en prenant la mine de celle qui comprenait parfaitement la situation dans laquelle se trouvait cette maman. Elle avait bien comprit que cette fillette avait besoin d’être tranquille et pas qu’on lui crie dessus à longueur de temps. La mère ne comprit pas cet aspect de la réalité et poussa un grand soupir avant de reprendre la parole. « Eh bien si vous pensez pouvoir y arriver dans un moment ! J’ai bien quelques boutiques à voir un peu plus loin, je ne serais pas longue mais vous avez raison, merci à vous de la garder ! » Remercia-t-elle en jetant un regard noir à sa fille avant de sortir de la boutique. Lou attendit alors les trois secondes élémentaires avant d’attraper son appareil et de se diriger vers la fillette qui s’était assise sur une petite chaise. « Mais non mon ange ! Ne tire pas la tête, tu as un si beau sourire ! » La rassura la jeune femme tout en se mettant accroupi près de la petite. « Ta maman est bien stressée mais elle ne pense pas tout ça. Ce qu’elle demande ne semble pas te ressembler voilà pourquoi tu ne peux pas prendre la pause comme elle le souhaite. On va essayer autre chose, tu vas voir ce serait magnifique ! » La gamine lui sourit et ce fut le premier combat de gagner.

Remise en confiance et pleine d’énergie, Lou lui avait alors expliqué ce qu’elle voulait mettre en place. Elle alla chercher les accessoires nécessaires et mit un simple fond blanc. Les accessoires n’étant qu’une simple guirlande de couleurs, qu’elle glissa sur le fond blanc de manière désordonnée, et d’une boîte remplie de plumes blanches. « Très bien ma puce, tu vois cette marque sur le sol ? » Lou désigna la petite croix bleue dessinée sur le sol près de la petite et elle hocha vigoureusement la tête. « Je veux que tu restes assise en tailleur dessus en gardant bien les plumes dans tes mains. Et quand j’aurais fini de compter jusque 3, tu vas souffler doucement dessus pour qu’elles s’envolent vers moi, d’accord ? » Lui expliqua la blonde avec une douceur et une patience sans fin. Il en fallait bien lorsqu’elle travaillait avec les enfants. C’est à ce moment que le carillon qu’elle avait coincé à la poignée de la porte d’entrée retentit. La petite se raidit d’un seul coup à ce bruit mais ce n’était pas sa mère qui était de retour mais bien l’amie de Lou, Hazel, qu’elle devait retrouver juste après sa dernière tâche de la journée. « Je suis à toi dans deux minutes Hazel ! » Lui dit-elle, tout sourire de retrouver son ami. « Très bien, à nous deux maintenant ! Tu es prête ? Alors … 1 … 2 … 3 ! » L’appareil photo passa en mode rafale tandis que la petite soufflait comme Lou lui avait demandé. La dernière photo semblait être la plus belle, s’arrêtant sur le sourire de la fillette ainsi que les plumes blanches envolées juste devant elle, les lumières colorées donnant un tout autre aspect à la pureté que donnait le blanc. Lou était vraiment fière d’elle et elle applaudit vigoureusement la petite après avoir reposé son appareil. C’est à ce moment que la mère réapparut à l’entrée. Elle remercia Lou pour son travail et elle lui répondit avec ce même sourire qui la caractérise tant que le résultat serait différent que ce qu’elle souhaitait mais tout aussi beau.
Une fois la mère et la fille partie, Lou fit signe à Hazel de la suivre derrière son ordinateur, insérant la carte mémoire de l’appareil photo pour en dévoiler le contenu. Elle ouvrit la dernière, celle qu’elle pensait la plus belle et comme de fait. En la voyant, Lou se dit qu’elle devait apparaitre en premier sur le disque qu’elle fournirait à la mère. « Tu ne trouves pas cette photo magnifique ? » Dit-elle à son amie. « Cette mère ne se rend vraiment pas compte de la beauté de sa fille. Elle essaye de la transformer par tous les moyens alors qu’elle est parfaite comme elle est ! » Continua-t-elle en jetant un œil aux autres photos de la série.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Douceur et imagination Jeu 14 Déc - 14:55

Douceur et imagination

Inverness était une ville pleine de surprise. Déjà parce qu'elle possédait pas mal de métamorphe mais, aussi parce qu'elle m'avait offert la possibilité de me faire plein d'amis. D'ailleurs, j'avais rendez-vous aujourd'hui même avec une amie. Je me souviens encore de notre rencontre. Alors que, je faisais mon sport quotidien, je l'avais surprise derrière un arbre. J'avais cru au départ que, c'était une folle et puis, j'avais rapidement compris ce qu'elle faisait. Elle cherchait la photographie du siècle et elle avait du se cacher derrière un arbre pour ne pas influencer sur l'environnement autour. Je crois que, je me souviendrais toujours de la peur qu'elle avait suscité chez moi mais, une fois que, j'avais fais plus ample connaissance avec elle et que, j'avais compris qu'elle était aussi une renarde, je l'avais adoré. Depuis, on se voyait régulièrement et on passait des moments super sympathique ensemble.

Je me préparais rapidement avant d'attraper mon sac et de filer dans la boutique de Lou. Je m'arrêtais au passage dans une chocolaterie de la ville pour ne pas arriver les mains vide. Et puis, on pouvait bien s'autoriser ce genre de chose vu que, les fêtes de fin d'année arrivées. Je poussais la porte remarquant qu'une petite fille se raidit rapidement avant de se détendre remarquant que, je n'étais certainement pas sa mère. J'entendais Lou m'indiquer qu'elle serait bientôt disponible avant de compter pour que, la petite fille ne soit pas surprise par le flash. Pour ma part, je me mettais dans un petit coin discrètement. Bien vite, la mère de l'enfant réapparut dans la boutique et remercia rapidement Lou pour son travail avant de disparaître aussi rapidement que, son arrivé. Je suivais la jeune femme dans l'arrière boutique et je la regardais s'installer derrière son ordinateur. « Tu ne trouves pas cette photo magnifique ? Cette mère ne se rend vraiment pas compte de la beauté de sa fille. Elle essaye de la transformer par tous les moyens alors qu’elle est parfaite comme elle est ! » Je m'avançais pour regarder l'écran de l'ordinateur et admirer la photo que, venait de faire Lou.

"Effectivement ! Elle est très jolie ! Je crois que, les parents oublient bien vite de ne pas étouffer leurs enfants et qu'il ne faut en aucun cas, qu'ils deviennent ce que les parents veulent mais, bien ce que leur caractère leur offre..." Je souris avant de sortir la boite de chocolat de mon sac pour la poser sur le bureau de la jeune femme. "Je me suis dis qu'un peu de réconfort sucré nous ferais du bien." Je ris légèrement en ouvrant la boite avant de prendre place sur une chaise libre. "Alors ? Comment vas-tu ?" Demandais-je soudainement à Lou réalisant que, nous n'avions pas pris le temps de le faire.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Douceur et imagination Jeu 14 Déc - 16:15

Hazel était devenue l’amie de Lou peu de temps après leur rencontre. Il faut avouer que le tout était mal partit lors de leur rencontre, Hazel aurait très bien pu prendre peur de cette jeune femme un peu bizarre qui campe derrière un arbre pour obtenir la lumière qu’elle souhaite pour sa photo. Oui, Lou avait tout de même quelque point loufoque dans son caractère mais ce n’est pas pour ça que les autres l’évitent. Non, Lou est étrange à croire que le monde peut avoir du positif en lui, elle effraie les gens parfois avec cet espoir que la terre pourra enfin tourner normalement, que métamorphes et humains pourront vivre en harmonie un jour. Mais en attendant que ce jour vienne Lou se cache des humains, elle n’ose pas montrer sa vraie nature sauf lorsqu’elle se retrouve seule. Il lui arrive parfois de laisser sa renarde se languir couchée sur les coussins du canapé tout en profitant d’un brin de soleil à travers la fenêtre de son appartement. Elle n’ose pas encore se montrer aux yeux des humains, pour eux elle reste encore la fille des Callaghan qu’ils ont vus grandir dans cette ville depuis toujours et personne n’est au courant pour ses parents non plus. Du coup, Lou se protège tout de même, en restant méfiante des hommes même si elle en apprécie la majorité dans cette ville. La vie de Lou est plus simple de cette manière et elle vit en parfaite harmonie avec ce qu’elle est et ce qu’elle montre. Lou se sent bien comme elle est et ne souhaite en aucun cas changé la vie qu’elle mène.

Lou continuait de s’émerveiller devant la photo qu’elle venait de prendre quand Hazel lui répondit. C’est que la blonde était vraiment fière de ce qu’elle venait de faire et pour rien au monde elle n’aurait échangé son job actuellement. Tel un poisson dans l’eau elle continuait de voir les plus belles choses à faire, à continuer d’évoluer pour donner des aspects différents tout en gardant cette touche qu’elle ne possède qu’elle seule. Lou semblait déjà perdue dans son monde, oubliant un peu son amie présente à côté d’elle. La jeune femme refit surface seulement lorsque la boite de chocolat prit place sur la petite table où se trouvait son ordinateur. « Oh mais il ne fallait pas Hazel ! » Dit-elle avec le sourire mais elle ne pensait pas un seul des traitres mots qu’elle disait car elle s’empara directement de la boite de chocolat pour l’ouvrir et en proposer immédiatement un à son amie. « Bon, on y a bien droit, non ? » Dit-elle malicieuse en attrapant un chocolat blanc qu’elle affectionne tant. Le blanc … peut-être parce que cela lui rappel la neige ? C’est une des réponses qu’elle peut se donner, elle-même ne sait pas pourquoi elle préfère le chocolat blanc aux autres. Son amie lui demanda comment elle allait et Lou lui sourit immédiatement. « Très bien, comme toujours ! Et toi, que peux-tu me raconter depuis la dernière fois ? » Demanda la jeune femme qui piocha un nouveau chocolat avec gourmandise. Puis Lou se souvient qu’elles devaient s’occuper, regarder un film sur sa télé tout en discutant comme elles deux en ont le secret. Mais le studio devait être décoré pour les fêtes, donné envie aux passants de pousser la porte et Lou prit cette petite mine de chien battu pour convaincre Hazel de l’aider à décorer ce faux sapin blanc qu’elle avait coincé dans un recoin de la pièce. « Je sais bien qu’on devait regarder un film mais … Je suis vraiment en retard sur le boulot et je n’ai pas eu le temps de décorer la devanture du studio et mettre la fausse neige sur les fenêtres … Tu veux bien m’aider ? Ca ne devrait pas prendre longtemps promis ! S’il te plait ! » L’implorait-elle avec ce petit air adorable qu’elle venait de voler au chat botté.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Douceur et imagination Lun 18 Déc - 18:35

Douceur et imagination

Passer du temps avec Lou était un réelle plaisir, j'appréciais beaucoup sa compagnie et en général on trouvait toujours de nombreux sujet de conversation. Et puis, on avait un point commun vu qu'on était toute les deux issus d'une famille de renard et qu'on vivait en tant que solitaire. On allait finir par croire que, les renards n'étaient pas fait pour vivre en meute bien que, j'étais persuadé en trouver un jour. Je me posais sur un fauteuil tout proche de l'ordinateur de mon amie et je regardais le cliché de la petite fille qu'elle venait de faire. Cette gamine capté la lumière et avait une telle présence sur la photographie que, ça en était époustouflant. Il fallait dire aussi que, Lou était très doué pour faire de jolie cliché. D'ailleurs, la jeune femme ne tarda pas à me donner son ressentis face aux photographies mais, également face aux propos de sa mère. Je confirmais ce qu'elle disait tout en lui expliquant que, c'était souvent le problèmes des parents qui voulaient que, les enfants suivent le même chemin qu'eux. Je sortais enfin la boite de chocolat que, j'ouvrais sur le bureau tout en indiquant à Lou que, j'avais pensé à nous.

La renarde me remercia rapidement tout en m'indiquant que, je n'aurais pas du mais qu'on avait tout de même le droit de se faire plaisir. Je souris légèrement tout en hochant la tête. "Bien sur ! Et puis, on a une excuse se sont les fêtes de fin d'années." Je ris doucement tout en attrapant un chocolat à la suite de Lou avant de reposer mon regard sur l'écran d'ordinateur et de l'écouter me dire qu'elle allait bien comme toujours et de finir par me demander si, j'avais des choses à lui dire. "Oh rien de bien extraordinaire comme toi." Je souris avant que, Lou m'explique qu'elle savait qu'on devait voir un film mais, qu'elle avait pas mal de travail en retard et qu'elle devait encore décorer la devanture du magasin. Je ris doucement lorsqu'elle me supplia de lui donner un coup de main. Je hochais la tête et je me levais de mon siège. "Bien sur que, je vais t'aider ! En plus j'aime bien faire ce genre de chose. Où as-tu mis tes décorations ? Tu avais une idée particulière ?" Demandais-je prête à m'affairer au travail. J'étais du genre hyper-active et rester sans rien faire ne me convenait pas spécialement alors si, je pouvais bouger un peu, je n'allais pas dire non. "Tu pense peindre de la décoration sur la vitrine ? On pourrait faire une scène avec le père noël, qu'est-ce que tu en pense ?" Je souris tout en attendant sa réponse.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Douceur et imagination Lun 18 Déc - 20:56

Lou était un peu comme seule dans son monde dans ce petit studio. Elle vivait comme elle l’entendait juste au-dessus et profitait des clients qui lui faisaient confiance pour créer de magnifiques photos qu’ils apprécient toujours à leur manière. En tant que grande fan de photographie elle ne pouvait pas rêver mieux que de pouvoir vivre de cette belle passion. Et elle se sentait encore mieux de pouvoir partager tout cela avec une amie comme l’était Hazel. Elle l’adorait, elle était toujours adorable avec elle et Lou lui rendait bien. Jamais elle n’aurait pu imaginer pareil amitié et jamais elle n’aurait pu trouver une deuxième fille comme l’est son ami. Lou s’estimait vraiment chanceuse d’avoir trouvé une autre fille qui partage le même sentiment qu’elle, qui se trouve être un peu dans le même monde aussi et le même fuseau horaire. Il n’est pas rare de les voir ensemble boire un café, de sortie ou encore d’autres choses que les deux jeunes femmes peuvent partager ensemble. Les sortie de leurs renardes aussi sont une des choses qu’elles partagent assez souvent, les deux s’entendent vraiment bien et ce sur tous les points. Mais c’est de manière inexplicable que Lou à directement accroché avec la jeune femme, tout partait de cette étrange rencontre où Hazel aurait très bien pu prendre peur à voir cette blonde derrière un arbre et l’appareil à la main. C’est vrai, elle aurait pu prendre peur ou tout simplement éviter de lui parler et pourtant le destin n’en a pas voulu autrement : elles devaient être amis cela devait être inscrit quelque part pour qu’elles s’entendent aussi bien.

Lou regarda son amie en riant lorsqu’elle lui dit que l’excuse des fêtes de fin d’années pouvait être prise et effectivement elles n’allaient pas se priver ! Lou reprit un deuxième chocolat alors que Hazel prenait son premier. C’est qu’elle était gourmande cette petite renarde ! Hazel lui expliqua qu’il n’y avait rien de bien particulier à raconter et Lou enchaina alors sur les décorations de son studio. Effectivement il allait falloir s’y mettre rapidement pour pouvoir garder les décos le plus longtemps possible. Lou est toujours nostalgique lorsqu’il faut enlever le tout des meubles, du sapin et de tout ce qu’il en suit, elle aimerait rester à Noël pour toujours et garder la neige qui va avec aussi. Mais Hazel semblait enthousiaste à l’idée de l’aider à décorer et aussitôt Lou bondit de sa chaise pour se diriger vers l’escalier menant à son appartement et aussi, plus haut, à la trappe qui mène vers le grenier. Le genre de trappe avec la petite échelle incorporée, le truc que l’on retrouve dans tout bon film d’horreur et le bonus c’est qu’il n’y a plus de lumière ! Lou ouvrit la trappe, sentant l’air froid descendre immédiatement sur les deux jeunes femmes. « Tout est là-haut … Mais faut y aller à deux, on n’y voit rien dedans ! » Et plus, elle devait avouer qu’elle avait un peu peur de se retrovuer toute seule dans le noir, c’est qu’elle n’aime pas trop ça depuis le dernier film d’horreur qu’elle a vu toute seule. « Pour le dessin sur la vitrine, avec grand plaisir ! Mais tout est là-haut et … Je pense que je dois avoir des lampes de poche ! » Et elle fila dans sa petite cuisine américaine pour en retourner le contenu des tiroirs. Elle en sortit une petite lampe de poche avec un air triomphant tout en revenant vers son amie. « Voilà ! Bon, le pire n’est pas le noir, ce sont les araignées … » Dit-elle en allumant la lampe torche en éclairant le haut de la petite échelle. « J’y vais la première, tu me laisses pas toute seule ! » Lou prit son courage à deux mains et commença à grimper pour se retrouver dans le monde froid et hanté de son grenier.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Douceur et imagination Mar 19 Déc - 14:58

Douceur et imagination

C'était parfois rigolo de voir ce que, la vie pouvait réserver. Je n'aurais pas pu imaginer trouver une autre renarde comme moi dans la vie d'Inverness mais, plus je vivais ici et plus je commençais à me dire qu'elle était pleine de surprise. Je me demandais bien ce qui allait encore m'arriver avant la fin de l'année mais, pour l'heure il était question de décorer le magasin et la vitrine de la boutique de Lou. C'était étonnant de faire ça avec elle car, je n'avais même pas pris le temps de le faire dans la mienne. D'ailleurs, je gardais dans l'idée de lui proposer de faire de même dans mon herboristerie. Je regardais la jeune femme se lever d'un bond et j'en fis autant pour la suivre dans son appartement puis vers la trappe qui mener au grenier. J'aidais la jeune femme à l'ouvrir avant de l'entendre me dire de ne pas la laisser seule et qu'on y voyait rien. Un sourire se dessina sur mes lèvres regardant Lou monter les premiers barreaux de l'échelle. "Promis je reste avec toi ! C'est étonnant de voir une renarde avoir peur du noir." Je ris doucement, j'appréciais la taquiner de temps en temps mais, je pouvais comprendre sa peur. C'était parfois compliqué de faire la part des choses entre l'humain et l'animal qui vivait dans notre être.

Une fois arrivé dans le grenier, je laissais ma renarde prendre mes yeux me permettant ainsi de voir dans la noirceur des liens. "Et bien ! Tu as pas mal des merveilles ici." Lançais-je en souriant. "Alors dis moi, où ça se trouve ?" Je posais mon regard orangé sur elle avant de regarder les alentours à la recherche du carton qui pouvait contenir les décorations de noël et la peinture pour la vitrine. Je m'éloignais un peu de Lou et je jouais un peu ma curieuse regardant les différents mots écrits à l'encre noir sur les cartons. Elle avait de la chance d'avoir un appartement comme celui-ci et en plus au dessus de sa boutique. Certes, j'aurais pu faire pareil mais, je ne voulais pas vivre seule et j'avais besoin de me sentir entourer. J'avais le besoin de savoir qu'autour de moi, il avait d'autre métamorphes que, je pouvais appeler lorsque, j'avais un soucis. Bien entendu, maintenant que, j'avais plusieurs amis à Inverness les choses étaient différente et peut-être qu'un jour, je pourrais prendre un appartement seule. Enfin pour l'heure, il s'agissait de trouver les décorations de noël et je me stoppais devant un carton portant le mot noël. "Je crois bien que, je l'ai trouvé !" Lançais-je à l'attention de Lou. "Tu en as qu'un seul ou il y en a plusieurs ?" Si Lou était comme ma mère elle aurait surement une tonne de carton avec des décorations.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Douceur et imagination Dim 24 Déc - 12:51

Hazel lui promit de rester avec elle et pourtant un doute restait dans la tête de Lou quant à grimper cette petite échelle. « Peut-être étonnant mais tout le monde à bien peur de quelque chose … » Reprit-elle en riant, il est vrai que c’était étonnant car, oui, elle ait parfaitement voir mais elle redoute toujours d’y monter. Comme si des fantômes allaient arrivés sur elle au moment-même où elle se retrouverait en haut, dans le noir et toute seule. Elle refuse de s’y retrouver seule et y aller avec son amie est beaucoup mieux ! Lou se retrouve enfin dans les hauteurs du grenier, se prenant une toile d’araignée ou deux dans les cheveux, ce qui le fit grimacer et râler pendant quelques secondes avant qu’elle laisse place à sa renarde pour pouvoir s’accommoder à la noirceur des lieux. Bien entendu les cartons ne sont pas trop loin, presque sous leurs yeux mais il leur faut chercher un instant avant de pouvoir mettre la main sur le premier. Mais c’est Hazel qui finit par les retrouver et Lou arriva aussitôt près d’elle pour pouvoir regarder les cartons qui se trouvaient près de la jeune femme. « Parfait ! » S’exclame-t-elle alors en voyant son écriture s’afficher sur le dessus, précisant qu’il s’agissait des décorations de Noël et que c’était fragile. Lou sourit tout en dégageant le carton pour en libérer un deuxième puis un troisième. « Euh, je pense qu’il n’y a que ces trois-là normalement … Mais en fouillant un peu dans ce truc je pense que l’on peut trouver encore d’autres choses cachées ! » Dit-elle en riant, peut-être que les toiles d’araignées pourraient être recyclée en d’adorable chute de neige sur un sapin. Ou non, ce sera mieux pour Halloween.

Lou prit le premier carton et entreprit de descendre les marches de la petite échelle avec délicatesse pour ne pas tomber sur le sol, elle et ses précieuses décorations. Elle fut imitée par Hazel et elle remonta une dernière fois pour récupérer le dernier carton et le descendre à son tour. Refermant avec un plaisir non dissimulé la trappe donnant sur le grenier. « Et voilà une très bonne chose de faite ! » S’exclame-t-elle une nouvelle fois pour descendre alors dans sa boutique avec les cartons chargés à craquer. C’est qu’ils ne sont pas légers en plus ! Lou s’étonna même d’avoir autant d’affaires dedans, peut-être devrait-elle envisager de faire un quatrième en les rangeant plus tard, histoire de ne pas avoir à se casser le dos à chaque fois qu’elle s’occupe de ses décorations.

« Alors… » Dit-elle en ouvrant le premier qu’elle avait descendu dans le studio. « Ici, j’ai des guirlandes et des boules en tout genre … Tu devrais avoir les bombes de couleurs, la fausse neige et tout ce qu’il en suit dans le tien ! » Dit-elle à son amie alors qu’elle sortait une guirlande rouge écarlate et brillante pour l’enrouler autour de son cou et de prendre la pose. « Tu en penses quoi ? Ce serait bien pour une prochaine soirée ? » Riait-elle en continuant de sortir d’autres affaires et d’accrocher avec précaution une ou deux boules rouge et dorée sur la guirlande, en espérant qu’elles ne tombent pas sur le sol. « Bon, je dois avouer que c’est mieux maintenant ! »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Douceur et imagination Mer 27 Déc - 14:35

Douceur et imagination

Lou m'avait très rapidement demander de l'aide pour décorer sa boutique à l'approche des fêtes de noël. J'avais donc accepté avec plaisir et je lui avais même proposé de faire un décore sur sa vitrine. Bien entendu, se serait à charge de revanche car, moi aussi je devrais décorer ma petite boutique d'herbes. Je suivais Lou dans le grenier plaisantant sur le fait qu'elle avait peur du noir mais, également des araignées. Je trouvais le fait d'avoir peur du noir plutôt étonnant car, nous étions toute les deux capable de voir dans le noir grâce à nos renardes. J'entendais la jeune femme me dire qu'on avait tous peur de quelque chose et je ne pus m'empêcher de rire à cette remarque. Une fois dans le grenier, je fouillais sur les cartons à la recherche d'une inscription qui pourrait nous guider. Bien vite, je trouvais une jolie écriture indiquant le mot "Noël" et j'en informais Lou. Je ne savais pas si, il y en avait d'autre et bien vite la jeune renarde m'indiqua qu'il avait celui-ci ainsi que les deux autres à côtés. J'attrapais le carton avant de descendre du grenier prenant soin de ne pas glisser de l'échelle pour ne pas me blesser. Une fois tout les cartons en bas, je suivais Lou pour retourner dans sa boutique et ainsi pouvoir commencer la décoration.

J'ouvrais le carton et découvrit comme m'indiquait mon amie, des bombes de couleur et de la fausse neige ainsi que, des pochoirs. Je les attrapais avant de me tourner vers Lou qui c'était décoré avec des guirlandes autour de son cou. Je ne pus retenir un rire en la voyant ainsi me dire que, ce serait parfait pour une soirée.

"Je dois dire que, c'est charmant ! Tu aurais un succès fou !" Je souris doucement avant de lui montrer les pochoirs. "On pourrait faire des décores sur ta vitrine à l'aide de la fausse neige qu'est-ce que tu en pense ?"

Je me doutais que, Lou serait motivé par l'idée et je la voyais déjà prendre les devants pour commencer à décorer sa boutique. J'en fis de même et je fixais les pochoirs sur la grande vitrine avant de venir pulvériser de la fausse neige en différente forme, égayant un peu les lieux et attirant un peu plus les regards des passants sur le trottoir.

"Tu vas attirer du monde ! Ils sont très curieux de la fausse neige sur ta vitrine." C'était une super chose de pouvoir attirer des potentiels client dans la boutique de la jeune femme. Je savais combien ça pouvait être compliqué de faire son chiffre d'affaire et je lui souhaitais d'arriver à s'en sortir financièrement mais, connaissant mon amie, je me doutais qu'elle y arriverait.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Douceur et imagination Dim 7 Jan - 0:47

Des décorations comme s’il en pleuvait ! Lou ne savait plus vraiment où donner de la tête dans ces préparatifs de dernières minutes même s’ils sont les bienvenus ! Elle se laisse porter au gré du vent, laissant alors sa bêtise prendre le dessus en s’enroulant avec délicatesse et humour dans une guirlande tout en se montrant à son amie. Celle-ci ne put s’empêcher de rire en voyant la blonde dans une pareille tenue et Lou joint son rire au sien aussitôt sans même pouvoir se retenir une seule seconde de plus. « Je ne pense pas que ce soit de tous les goûts ! Mais au moins je ne vais attirer que le bon et l’unique avec ça ! Parce que c’est bel et bien la beauté intérieur qui compte ! » Rigole-t-elle encore un instant avant de retirer finalement les boules en les plaçant avec précaution dans leur boite et retirant la guirlande de son cou. Elle réfléchit un instant aux suggestions de son amie mais ne dut pas y penser bien longtemps pour comprendre qu’une fois de plus les deux jeunes femmes se retrouvent sur la même longueur d’onde. « Oh mais oui bien sûr ! » Elle aida l’autre renarde à retirer les différents pochoirs disponibles pour la vitrine de la boutique ainsi qu’attraper les bombes de fausses neiges qui trainaient encore dans un des cartons. Etonnant sachant qu’elle en utilise au moins chaque année jusqu’à vidée les bombes du moindre contenu. Peut-être avait-elle fait des réserves pour l’hiver d’après … En tous les cas, il n’y en aurait plus ce soir ! « Oh attend, je sais ce qu’il serait encore mieux ! » S’exclame une nouvelle fois la jeune femme en retrouvant sa vieille guirlande lumineuse multicolore qu’elle adore tellement. « Mais pas question que je la mette à l’extérieur, les gens seraient tellement jaloux qu’ils vont me la voler ! » Dit-elle en couvant presque du regard sa précieuse bande lumineuse. « Je vais la mettre tout autour de la fenêtre, de cette manière tout le monde en profite et moi je la garde bien au chaud ! »

Son amie s’était pourtant déjà fermement atellée à l’idée principale qui était de décorer la vitrine avec de la fausse neige. Lou la rejoint avant de fixer sa guirlande tout autour, il valait mieux terminer les décorations intérieures à la fenêtre avant de fixer les différentes lumières. Lou a toujours tendance à vouloir aller trop vite, c’est bien pour cela qui lui faut parfois quelqu’un pour canaliser toute cette énergie. Hazel le sait très bien mais Hazel a toujours été là pour Lou, malgré ses défauts parfois agaçant. « Mais évidemment qu’ils s’intéressent ! Tu fais ça super bien, j’adore ! » Déclare Lou en regardant son amie s’appliquer pour décorer l’endroit avec goût et style, il faut l’avouer. Peut-être pas de tous les goûts mais c’est au moins les leurs. « J’adore ! Les fêtes de fin d’année me rendent toujours super heureuse ! Et le mieux c’est que ce sera bientôt mon anniversaire ! Mais bref, passons ! Que peux-tu me raconter de beau ? Une histoire d’amour que tu oserais me cacher ? » Bien entendu Lou connait déjà la réponse, Hazel ne lui cache pas grand-chose comme la jeune femme ne lui cache rien du tout. Sauf cette récente rencontre avec un membre d’une meute, mais l’endroit étant étrange et l’homme aussi elle ne pense pas à raconter ce genre de détails à son amie. « Tiens, je pense qu’on pourrait mettre cette forme ci avec la fausse neige, dans le coin au-dessus ! » Lou désigne un recoin de la vitre qui reste encore trop vide à son goût, pas bien haut et facile d’atteinte, elle applique un joli pochoir contre le verre et laisse Hazel s’occuper d’y placer la neige. On y voyait presque plus rien ! Mais la jeune femme était drôlement fière de cette décoration. Il fallait encore décorer la pièce, les guirlandes lumineuses en vrac, les boules, le sapin et tellement de choses encore qu’elle ne savait toujours pas où donner de la tête.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Douceur et imagination Mar 9 Jan - 10:25

Douceur et imagination

Le moins que l'on puisse dire c'est que, Lou avait une sacré collection de décorations de noël. Les cartons regorgeaient de guirlandes, boules et autre suspensions en tout genre faisant écho à cette fête familial. Je le relevais la tête alors que, mon amie avait attiré mon attention. Elle s'était entièrement enroulé dans des guirlandes et semblait d'avis que, ça serait une tenue parfaite pour une prochaine fête. Un rire s'échappa de ma bouche avant que, je lui fasse pars de mon avis. Ce que, j'aimais chez Lou c'est qu'elle avait toujours de la répartie et que, nos journées ensemble finissaient souvent en fou rire. Une fois de plus, elle relança les choses en m'expliquant qu'avec ce costume elle ne pourrait qu'attirer le bon et l'unique car, seul sa beauté intérieurs compté. Je ne pus retenir un nouveau rire à cette optique. "On fera un duo alors si, tu veux bien !" Ajoutais-je tout en continuant de rire et de déballer les nombreuses décorations de noël. En voyant tout ce jolie bazar briller, je me disais qu'il serait peut-être sympathique de faire un décor sur la vitrine de la boutique. J'en parlais rapidement à la jolie blonde. Sa réponse ne tarda pas et elle semblait être motivé par la perspective de l'idée. Je plongeais une nouvelle fois dans un carton découvrant des pochoirs me permettant de faire une jolie décoration sur la vitrine. Lou ne tarda pas à me rejoindre et m'offrit même la possibilité de mettre la main sur les bombes de fausse neige. J'attrapais le marche pieds que, je collais contre la vitrine avant de grimper dessus.

La voix de Lou retentit dans sa petite boutique, elle avait trouvé une nouvelle idée et sortie une guirlande lumineuse d'un des cartons. Je souris en la voyant se rapprocher de moi tout en m'expliquant qu'il était hors de question qu'elle l'expose à l'extérieurs. Les gens seraient trop jaloux de sa guirlande et ils voudraient lui voler. Je pinçais légèrement mes lèvres tout en souriant et en faisant des petits yeux avant de rire une nouvelle fois. "Il est clair que tu vas faire des envieux avec cette magnifique guirlande ! Elle est collector n'est-ce pas ?!" J'aidais un peu Lou à accrocher la lumineuse guirlande qui ferait des jaloux avant de revenir sur mon idée principale. Alors que, je vidais les bombes de fausse neige sur la vitrine, je pouvais voir les passants s'intéresser. J'en informais Lou qui répliqua immédiatement que, c'était normal vu que, je faisais un sacré travail. "Je pense que, tu devrais me mettre en vitrine plus souvent pour attirer le regard." Je lançais un petit regard malicieux à mon amie avant de rire et de reprendre mon travail. La renarde m'expliqua alors soudainement qu'elle adorait les fêtes de fin d'année. Qu'elle était toujours très heureuse pendant cette période et qu'en plus ça serait bientôt son anniversaire. Je n'avais bien entendu pas oublié son anniversaire et un sourire se dessina sur mes lèvres. Puis, elle me posa une question quelque peu troublante. Elle voulait savoir ce qu'il avait de beau dans ma vie et si, j'avais une histoire d'amour que, je n'osais pas lui raconter.

J'avais toujours était secrètement amoureuse de mon ami d'enfance mais, nous avions un peu perdu contact. Sauf que, étrangement, je n'arrivais pas vraiment à l'oublier du coup, aucun autre hommes ne m'intéressaient et je restais seule. "Et bien...Quand j'étais plus jeune vers l'âge de quinze ans, je suis tombé amoureuse d'un ami d'enfance. Sauf qu'il avait l'âge de mon frère à savoir dix huit ans. Je te laisse donc imaginer ce que j'ai fais." Je marquais une petite pause avant de me tourner vers elle. "Rien...J'ai préféré ne rien dire...De toute façon, même-ci je le revoyais je ne suis pas sur de l'intéresser. On se connait surement depuis trop longtemps pour vraiment être amoureux...Donc pour l'heure, je n'ai pas d'histoire d'amour à te raconter. C'est toujours pareil chez Hazel Keltia !" Je souris avant de regarder l'endroit que, me désigné la jeune femme. Je vaporisais la fausse neige tandis qu'elle tenait le pochoir, tout en repensant à Mitch mon ami d'enfance. Je n'avais plus de nouvelle de sa part et je me demandais bien comment il pouvait aller. J'étais encore loin de me douter que, Inverness allait me réserver une grosse surprise. "Et toi alors ? Une histoire d'amour ?" Demandais-je à mon tour en descendant du marche pieds.
Codage par Libella sur Graphiorum


HJ: comme notre rp est plus vieux que celui où elle retrouve Mitch, je suis partie dans l'optique ou elle ne l'a pas encore revu au Den ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Douceur et imagination Jeu 11 Jan - 18:30

Hazel lui dit alors qu’elle devrait la mettre plus souvent en vitrine pour pouvoir attirer plus rapidement les regards et Lou se mit immédiatement à rire, même morte de rire à vrai dire. « Mais ils vont penser qu’il y a autre chose que de la photo ici ! » Elle se remit à rire, impossible de se récupérer ou de réussir à avoir moins mal au ventre en riant. Elle finit tant bien que mal à se récupérer de son fou rire. La décoration reprit et la conversation continua aussi, Lou demanda à son amie si elle n’avait rien de nouveau à lui raconter, histoire d’amour naissante ou une rencontre assez surprenante qui aurait pu tout chambouler. Lou était particulièrement curieuse de savoir comment se déroulait la vie de son amie, de savoir ce qu’elle faisait et si elle était en train de tomber amoureuse, c’est pour cette raison que dès que Hazel prononça le mot amoureuse, Lou tendit vraiment l’oreille pour n’émettre aucun détails de cette histoire qui allait, elle espère, être aussi touchante que son amie l’est. Hazel lui expliqua qu’elle était bel et bien tombée amoureuse plus jeune et qu’elle n’avait rien dit étant donné qu’il était bien plus âgé qu’elle. Lou fit une petite grimace, triste d’apprendre cela et que Hazel s’était déterminée à ne rien dire de ce nouvel amour naissant. Lou fit encore la moue en comprenant qu’elle n’avait finalement rien à lui dire et qu’elle pensait le connaitre depuis trop longtemps à présent pour qu’il ne se passe quoi que ce soit maintenant. « Tu as faux, ce n’est pas parce qu’on est des amis de longue date qu’on ne peut pas se rendre compte de certaine chose. » Tenta de lui conseiller la jeune renarde tout en arrêtant la décoration pour s’asseoir non loin de son amie, le dos contre le mur et les jambes ramenées vers elle. Une sorte de petite bulle qui se formait entre les deux jeunes femmes et leur permettait de soulever toutes les confidences. « Pour moi, tu devrais tout de même essayer de lui en toucher un mot, peut-être qu’il éprouve la même chose mais que pour la même raison que toi il ne dit rien du tout ! » Propose-t-elle alors comme une hypothèse.

« Je suis certaine que tu dois lui en parler. Ca ne te coûte rien du tout ! » Lou hausse les épaules, ne sachant pas trop ce qu’elle ferait également dans ce genre de situation. Son amie lui retourna la question et Lou se mit à rire en prenant son visage entre ses mains un instant. Elle se redressa pour regarder son amie et lui répondre avec un énorme sourire. « Le calme plat ! Je veux dire, c’est encore plus plat que plat ! Il m’est bien arrivée une drôle d’aventure l’autre jour lorsque je suis allée me balader, enfin tu vois quoi … » Elle se rendit tout de même compte que son amie n’allait pas se contenter d’un simple fait comme ça donné au hasard, Hazel allait lui demander des détails ! « Et avant que tu ne me demandes des informations en plus, je suis entrée sur le territoire d’une meute sans le vouloir, je me suis retrouvée en face d’un dragueur professionnel et je suis partie. » Explique Lou rapidement. « Un beau gosse aux cheveux noirs, il doit avoir un rôle important chez les Nessie mais bref, je ne le reverrais jamais et c’est tant mieux ! » S’exclame-t-elle finalement. « Mais toi, tu vas aller parler à ce garçon ! » Lou donne l’ordre en pointant son amie d’une branche d’arbre séchée par le temps qui servait de décoration à présent.


(Je fais pareil pour Lou, comme si la rencontre avec Logan était avant keur )
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: Douceur et imagination Mar 16 Jan - 10:10

Douceur et imagination

La bonne humeur était toujours au rendez-vous quand je me retrouvais avec Lou et bien vite on avait commencé la décoration pour les fêtes de noël. Je plaisantais en disant à la renarde de me mettre plus souvent en vitrine histoire d'attirer les gens dans sa boutique. Lou avait pas mal de répartie ce qui était toujours très drôle, elle n'était d'ailleurs pas sur que ce soit une bonne idée. Les gens pourraient penser qu'elle fait autre chose que, de la photographie. Je me mis à rire à mon tour, effectivement il aurait été fâcheux que ça arrive et je ne voulais pas passer pour autre chose qu'une vendeuse en herboristerie. La conversation s'orienta alors soudainement vers les relations amoureuses. J'hésitais un instant avant de finalement, lui raconter mon histoire et le fait que, j'étais tombé amoureuse de Mitch bien jeune. Je n'avais jamais osé lui en parler pensant qu'il n'aurait que faire d'une jeune fille de quinze ans. Lou m'expliqua alors soudainement que, j'avais tors de ne rien dire et qu'il serait peut-être bon d'en parler avec lui. Après tout, je n'avais pas grand chose à perdre hormis son amitié qui était tout de même importante pour moi. Je ne voulais pas perdre Mitch, je n'avais pas envie de tout lui avouer et qu'il décide de s'éloigner. Mais, Lou semblait de l'avis d'en parler et de ne plus garder ça pour moi. "Peut-être...Il faudra que, j'y réfléchis mais, je ne vais tout de même pas reprendre contact avec lui pour simplement lui avouer mes sentiments." Je n'avais plus vraiment de nouvelles du renard, il fallait dire que, nos vies étaient bien remplit. Plus lui que moi d'ailleurs et il n'avait surement pas le temps.

Je retournais rapidement la question à Lou pour qu'on arrête de parler de moi. Je n'étais pas le genre de fille à me mettre en avant et je n'appréciais pas être au centre des attentions. La jeune renarde m'expliqua que, c'était le calme plat aussi voir plus plat que plat. Lou commença à parler d'une histoire qui lui était arrivé et je commençais à lever un sourcil en attendant une suite. Suite qui, arriva très rapidement, mon amie m'expliqua qu'elle était entrée dans le territoire d'une meute et qu'elle était tombé face à un dragueur pro. Je ris légèrement face à cette image avant qu'elle ne me sermonne une nouvelle fois sur Mitch et le fait que, je devais lui parler. "On verra, pour l'heure, je n'ai pas de nouvelles de lui mais, peut-être que, je pourrais en prendre...Ceci étant, on verra si, je lui avoue mes sentiments." Je marquais une pause et souris doucement. "Et alors ce dragueur pro ? Il était plutôt mignon ou pas ?" Demandais-je curieuse tout de même d'avoir d'autre détails que juste ça.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Message(#) Sujet: Re: Douceur et imagination

Revenir en haut Aller en bas
 
Douceur et imagination
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Le fruit de ma passion est mon imagination. » Edward *
» [Vidéo][Next Gen] Une introduction tout en douceur ...
» L'imagination comme vous ne l'avez jamais vue !
» La douceur estivale d'une conversation jardinière [Katrina]
» Léanora Hatwood ~ quand l'imagination dépasse l'inimaginable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INVERNESS RPG :: Archive rps-
Sauter vers: